Le Président Tebboune regagne Alger après une visite de travail en Egypte    Visite du Président Tebboune en Egypte : activer les mécanismes de concertation et de coordination    Faki: "l'UA et ses partenaires se mobiliseront pour soutenir le Mali" dans sa transition    Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    CAN: Mahrez répond aux critiques après l'élimination de l'Algérie    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    L'Algérie participe avec plus de 600 ouvrages    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Les notaires en colère    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Danger sur les non-vaccinés    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Comment avoir les ripoux?    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Des juges qui ont le vertige...    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Canaris s'entraînent enfin à... l'ESHRA
JS Kabylie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 05 - 12 - 2021

Confinés depuis une semaine à Zéralda, soit depuis leur retour de l'Afrique australe, d'Eswatini plus précisément après leur match aller des 16es de finale bis de la Coupe de la CAF, perdu 1-0 contre l'équipe de Royal Leopards, les Canaris de la JS Kabylie ont finalement été autorisés à s'entraîner au stade de l'école supérieure d'hôtellerie et de restauration d'Alger à Aïn Benian.
Alors qu'ils devaient rejoindre vendredi le centre technique national de la Fédération algérienne de football (FAF) de Sidi Moussa pour la préparation, l'équipe a été interdite de quitter l'hôtel. Une décision qui avait suscité l'ire des responsables de la JSK qui ont dénoncé la situation dans laquelle se trouvait l'équipe. «La direction de la JS Kabylie tient à informer ses fidèles supporters et fans, que l'équipe se trouve toujours et restera en confinement à l'hôtel de Zéralda, bien que des assurances nous aient été données hier (jeudi), pour que la délégation soit transférée au centre technique de la FAF à Sidi Moussa. Le transfert de la délégation n'a pas été autorisé ce matin (vendredi), puisqu'aucune instruction n'est parvenue à l'hôtel de confinement. Cette regrettable et incompréhensible situation pénalise lourdement le club, ainsi que les joueurs contraints à l'inactivité et totalement stressés», a écrit la direction du club qui se félicite de la solution trouvée pour permettre à l'équipe de s'entraîner à Aïn Bénian. «Depuis le retour de la délégation d'Eswatini, et sa mise en quarantaine, la gestion de la situation se fait verbalement. L'administration de la JS Kabylie n'ayant reçu aucun écrit, expliquant clairement les démarches à suivre. Il est regrettable, que toute la préparation physique et mentale, d'une équipe de football professionnel en pareil contexte, soit ainsi traitée avec autant de légèreté, si seulement la gestion de ce confinement avait été menée avec beaucoup plus de clarté», poursuit le club kabyle qui précise que la direction de la JSK ne conteste nullement la décision de confinement de la délégation à titre préventif, mais s'insurge contre le fait que cette mesure ne soit pas accompagnée d'actions particulières. «Il s'agit d'une équipe sportive professionnelle, qui d'ailleurs revenait d'une compétition internationale. La direction de la JS Kabylie, qui a pris ses fonctions depuis moins de trois mois maintenant, constate avec amertume et regret, que toutes les doléances tendant à redresser la situation précaire du club restent sans suite, bien qu'avec toute la volonté et les sacrifices, nous essayons de sortir le club de la torpeur qui lui a été imposée, s'indigne la direction. «Cette affaire de confinement n'est que la goutte qui vient de faire déborder le vase». L'équipe dirigeante de la SSPA/JSK affirme qu'après le confinement, une réunion extraordinaire du conseil d'administration sera convoquée «pour décider des mesures appropriées à prendre avec un esprit déterminé à aller au bout du projet de réhabilitation du club, malgré toutes les embûches. Il devient primordial plus que jamais, que toute la famille de la JS Kabylie s'allie au club pour relever le défi». Enfin, Iarichène et son équipe se disent confiants que le président de la République à qui ils ont adressé «un cri de détresse», pourra prêter main forte au club, pour lui donner «la chance de retrouver ses lettres de noblesse, malheureusement ternies ces dernières années».
A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.