Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    Riches et fructueux    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    Participation algérienne au 53e Salon international du livre du Caire    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Covid-19: les pharmacies d'officine autorisées à effectuer les tests de dépistage    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les notaires en colère    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Le Président Tebboune en visite de travail et de fraternité en Egypte    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Amara-Belmadi, l'explication !    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    Des juges qui ont le vertige...    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Plus de 150 morts dans l'assaut de l'EI    Comment avoir les ripoux?    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Il y a les vrais, et il y a les faux !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 12 - 2021

J'ai oublié de mentionner, précédemment, que, pour faire valider son certificat de vaccination par les AE, il fallait, d'abord, le OK de la direction de la santé de la wilaya compétente, plus un timbre de 20 DA, une photocopie de la première page du passeport et une du certificat de vaccination qu'ils gardent à leur niveau. Pour en faire quoi ? Pour attester que la nouvelle structure créée pour la nouvelle mission fait bien son travail ? Allez savoir ! Comme si les galères qui s'accumulent au quotidien dans l'Algérie «nouvelle» ne suffisaient pas à occuper les Algériens. Je n'ai pas non plus signalé qu'au chemin Bobillot, on ne recevait que le lundi et le jeudi. Les autres jours, vous pourrez rater votre vol ou passer un pacte avec le diable, le ministère de la Santé n'a pas à porter vos problèmes. Même s'il est responsable de la cohue que vous créez, deux fois par semaine, devant ses bureaux. Il applique les directives qui lui viennent de plus haut et n'a pas pour mission de réfléchir aux conséquences du souk que vous mettez. Elle fonctionne comme ça, notre brillante élite. Quel que soit le domaine dans lequel elle exerce ses talents. On fait le dos rond, quitte à laisser la panique se généraliser, pour ne pas être le prochain fusible à sauter. On lui demande d'obéir, pas de faire de la prospective ni même de partager sa réflexion. Comme d'alerter sur le fait que des carnets de vaccination s'écoulent sous le manteau sans que la moindre enquête soit diligentée pour démasquer les coupables et surtout mettre un terme au délit.
Il y a les vrais, et il y a les faux certificats de vaccination. Les faux ne sont pas des contrefaçons. Ce sont des documents authentiques qui sont détournés et proposés à ceux qui ne veulent en aucun cas se faire vacciner. Seuls ceux qui les délivrent y ont accès. Reste à savoir qui. Information que seule une enquête approfondie serait en mesure de livrer. On sait de combien de carnets on dispose. On sait, en fin de journée, combien de doses on a injectées et on sait, également, combien de certificats ont été délivrés. 45 000 DA pour l'AstraZeneca et 25 000 pour le Sinovac ?
M. B. 


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.