Clôture des travaux de la 8e session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    Boughali propose la création d'un mécanisme diplomatique préventif de soutien à la sécurité internationale    Mostaganem: le moudjahid Djelloul Benderdouche n'est plus    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Goudjil appelle les Algériens à resserrer les rangs et à adhérer à l'initiative du Président de la République    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    JM/handball/ dames Gr.B : le point après la 1re journée    JM/ Tennis de table: Bouloussa éliminé en quart après un parcours honorable    Pétrole: l'Algérie augmentera sa production de pétrole de 16.000 b/j en août    Infirmières agressées à Beni Messous: le suspect placé en détention provisoire    La mission de l'ONU au Mali prolongée d'un an    Sonelgaz: l'exportation de l'électricité s'effectue quotidiennement    JM: tableau des médailles    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'enjeu des Jeux    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Affaires religieuses: l'Aïd El Adha célébré le samedi 9 juillet    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    Cinq personnes arrêtées: Démolition de constructions illicites à Haï Ellouz    L'AUBAINE DU GAZ    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Les noms de lieux : grands témoins d'une culture plurilingue    Galtier s'est mis à dos le vestiaire niçois    JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen    Darradji va coûter cher au club    Fin d'aventure pour les Algériens    Les contractuels maintiennent la pression    Guterres appelle à des efforts pour désamorcer les tensions    Au moins 22 terroristes neutralisés dans le sud-ouest    Les Parlements rivaux tentent l'alibi    Alger rebat les cartes    La grande vadrouille    Ooredoo au chevet des démunis    À qui profitera l'Aïd?    «Les guerres hybrides ont aboli les frontières»    Comment reconstituer le front intérieur    Les vertus de la communication interactive    Une autre victoire pour l'Algérie    Kessié en salle d'attente    Adam et les amours contrariés    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes    L'Algérie à l'écran    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La pièce aux 100 comédiens !
Posticha d'Ahmed Rezzag annoncée à Alger
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 01 - 2022

Le dramaturge et metteur en scène Ahmed Rezzag a animé hier une conférence de presse au Théâtre national algérien à l'occasion de la sortie prochaine de sa nouvelle pièce Posticha.
Posticha, dont la générale aura lieu ce samedi 8 janvier au Théâtre national algérien, est un nouveau pas franchi par ce metteur en scène apprécié du grand public. Ahmed Rezzag, connu notamment pour avoir atteint un record remarquable en termes d'affluence avec ses précédentes pièces, entend aujourd'hui poursuivre sa démarche de renouveau, voire de renaissance, du théâtre moderne.
Tout a commencé avec un appel à participation lancé sur les réseaux sociaux à l'automne 2020 : Ahmed Rezzag y conviait citoyens et artistes de toutes les disciplines et régions du pays à prendre part à l'élaboration et au montage d'une nouvelle pièce annoncée comme unique en son genre. Seul le pitch et l'ossature dramaturgique étaient conçus d'avance : il s'agit d'une place publique urbaine où un habitant abîme un lampadaire. Le problème grossit progressivement jusqu'à susciter une haine féroce entre les voisins du quartier, puis les familles, puis les habitants de toute la région, avant de s'étendre à l'ensemble du pays. L'appel d'Ahmed Rezzag, massivement relayé sur les réseaux sociaux, a suscité un engouement «inespéré» selon le metteur en scène : «J'ai été contacté par des dizaines de personnes, citoyens lambda, comédiens confirmés ou amateurs, artistes d'autres disciplines, jeunes et moins jeunes, étudiants, etc.».
Le résultat est là : une centaine de comédiens occuperont la scène du TNA ce samedi soir, dont Hamid Achouri, Mustapha Ayad, Samira Sahraoui, Kamel Bouakkaz, Mina Lachter, Leïla Touchi, Hajla Khelladi, etc. Mieux : la mise en scène a également été élaborée collectivement par Rezzag, Chahrazad Khalifa, Bouhjer Boutchiche, Fouad Bendoubaba, Adlane Bakhouche, Aïssa Chouat, Mohamed Meliani et Rabie Oujaout. Quant à la scénographie, elle sera signée Moussa Noun, Habbal Boukhari et Murad Bouchehir. Posticha étant une pièce polymorphe, la chorégraphie aura aussi son droit de cité avec Slimane Habès, Samar Benaoud et Nouara Idami, ainsi qu'une trentaine de danseurs. Enfin, la musique est signée par Abdelkader Soufi, Mohamed Zami, Salsabil Baghdadi, Adel Amamra et Nasreddine Bey.
À souligner que le projet de Rezzag a été soutenu et accompagné par le Théâtre national algérien ainsi que l'ONCI et plusieurs théâtres régionaux, notamment celui de Mostaganem. La pièce sera en représentation au TNA les 8, 9 et 10 janvier, à l'occasion de la commémoration de sa nationalisation et de la Journée nationale du théâtre.
S. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.