L'ex international algérien Faouzi Mansouri est décédé    Tebboune achève sa visite en Turquie: Renforcement des liens entre Alger et Ankara    Publication du «référentiel des prix de l'immobilier»: Fini, les sous-déclarations ?    Hydrocarbures: L'augmentation des prix des carburants pas à l'ordre du jour    Pour ses propos «ridiculement irresponsables»: Belani réplique au représentant du Maroc à l'ONU    Le G5 n'est plus!    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    Mondiaux féminins de boxe : Chaib rejoint Khelif en demi-finale    Volley-ball (Nationale Une dames) : Le MC Alger sacré champion    Moula signe la 2e meilleure performance mondiale de l'année    Football - Ligue 2: L'éthique sportive en question    Saison estivale: Lancement d'une opération de contrôle des infrastructures hôtelières    Réhabilitation des stades de plus de 10.000 places    Anesthésistes et réanimateurs: Le syndicat revient à la charge    Urgences médico-chirurgicales de l'hôpital d'Oran: Une unité de Neurologie pour prévenir les séquelles des AVC    Des gens trop polis    El Hadjar tourne en mode recyclage    Des équipements médicaux à exporter    Précarité de la condition féminine    Le rôle prépondérant de l'ANP    Chiellini fait ses adieux aux tifosi    «400 athlètes espagnols seront aux JM»    Sebgag donne le coup de starter    Un rempart pour la République    Une tentative de coup d'Etat déjouée dans la nuit du 11 au 12 mai    Un statu quo des plus précaires    Les nombreux défis de la Première ministre    La sardine entre 250 et 400 dinars    Les «ambitions» d'un ministre    Les sapeurs-pompiers veillent au grain    Le ministre de la Justice réagit    L'Algérie ne reniera jamais ses amis    40 poètes participent    Ce qu'a dit le roi des numides    Mali/Accord de paix: la médiation internationale tient une nouvelle réunion    Le Président Tebboune regagne Alger après une visite d'Etat en Turquie    Le Groupe de Genève appelle l'ONU à examiner les violations marocaines des droits humains au Sahara occidental    Salon "El Djazaïr Healthcare" de Dakar: faire du Sénégal la porte de commercialisation du produit algérien    L'Algérie est engagée à soutenir toutes les causes justes, mue par les nobles valeurs de sa Glorieuse Révolution    Industrie pharmaceutique: 3 médicaments sur 4 sont produits localement    10 ans de prison ferme requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    L'Algérie restera "fidèle" à ceux qui l'avaient soutenue lors de la Révolution nationale    La fuite des sujets d'examen «quasi-impossible»    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Le Directeur de la sécurité routière de Mauritanie visite des services opérationnels de la Sûreté nationale    Un héritage civilisationnel qui refuse de disparaître    Plaidoyer pour la création d'un festival local de musique Diwane    D'autres chats à fouetter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Croissance de 8,1% en 2021, au plus haut depuis une décennie
Chine
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 01 - 2022

La Chine a dégagé en 2021 une croissance annuelle de 8,1%, au plus haut depuis près d'une décennie. La croissance chinoise a toutefois ralenti au quatrième trimestre (+4%), contre 4,9% au précédent, a indiqué lundi le Bureau national des statistiques (BNS).
L'économie chinoise fait face à «une triple pression», à savoir une contraction de la demande, des tensions sur les chaînes d'approvisionnement et des objectifs revus à la baisse, a reconnu lundi lors d'une conférence de presse Ning Jizhe, un responsable du BNS. Le chiffre officiel du produit intérieur brut (PIB) pour 2021 est supérieur aux prédictions des analystes (+8%). Il s'agit de son rythme le plus rapide depuis 2012. Pékin s'était fixé pour 2021 une croissance de 6%. Au dernier trimestre 2021, la croissance du géant asiatique s'est toutefois essoufflée.
Au premier trimestre, la croissance s'inscrivait encore à 18,3%. Un taux élevé du fait d'une faible base de comparaison avec début 2020 lorsque l'épidémie paralysait l'activité. Bien que sujet à caution, le chiffre officiel de la croissance est toujours scruté, vu le poids de la Chine dans l'économie mondiale. Le pays apparaît ainsi comme un baromètre de la reprise.
En 2020, la Chine avait l'une des rares économies à afficher une croissance positive (+2,3%), au moment où le Covid-19 terrassait le reste du monde (ce rythme était toutefois le plus faible depuis quatre décennies). Le pays s'est largement remis du choc initial de la pandémie mais des foyers sporadiques de Covid-19 continuent à perturber l'activité. La politique du «zéro Covid», qui a permis d'endiguer rapidement l'épidémie en 2020, s'accompagne d'un coût social et économique élevé.
Le secteur des services (loisirs, tourisme, hôtellerie-restauration, transports...) n'a toujours pas retrouvé son niveau pré-pandémie. Les ventes de détail, principal indicateur de la consommation, ont ainsi signé en décembre leur plus mauvaise performance (+1,7%) depuis septembre 2020. La reprise est également fragilisée par une flambée du prix des matières premières et une crise dans l'immobilier avec les déboires du promoteur Evergrande, au bord de la faillite. De son côté, la production industrielle chinoise a rebondi en décembre (+4,3% sur un an) contre +3,8% le mois précédent, avec une progression de 9,6% sur un an.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.