L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Illusions perdues en tête des nominations pour les César
France
Publié dans Le Soir d'Algérie le 31 - 01 - 2022

Adaptation enlevée du grand roman de Balzac, fresque acide sur la presse et ses dérives, le film Illusions perdues fait figure de favori pour les César 2022, qui seront décernés le 25 février à Paris et tenteront de redorer l'image de cette institution.
Les nominations pour les prix les plus prestigieux du cinéma français ont été annoncées mercredi, ce film de Xavier Giannoli faisant la course en tête avec 15 nominations dont le meilleur film et la meilleure réalisation. D'ici à la cérémonie, la course reste ouverte pour succéder à Adieu les cons d'Albert Dupontel, qui avait triomphé l'an dernier avec sept statuettes. Derrière l'adaptation du grand roman balzacien, les membres de l'Académie ont placé l'opéra-rock Annette de Leos Carax, qui décroche 11 nominations, dont celui de meilleur acteur pour l'Américain Adam Driver, qui côtoie dans sa catégorie Benoît Magimel et Pierre Niney.
Fermant le trio de tête, Aline, le biopic de Valérie Lemercier consacré à la star québécoise Céline Dion, obtient dix nominations, dont logiquement la meilleure actrice pour elle, aux côtés de Léa Seydoux ou Laure Calamy, qui avait remporté le titre l'an dernier.
Dans la catégorie reine du «meilleur film», outre ces trois œuvres, l'Académie a plébiscité BAC Nord de Cédric Jimenez, sur les dérives policières dans les quartiers nord de Marseille, dans le sud-est de la France, L'évènement d'Audrey Diwan, qui a décroché le Lion d'Or à Venise, La Fracture de Catherine Corsini sur la France agitée par le mouvement social des « Gilets jaunes » ainsi que Onoda, 10 000 nuits dans la jungle d'Arthur Harari. Du côté de la meilleure réalisation, décernée une seule fois dans l'histoire des César à une réalisatrice, l'Académie a retenu quatre hommes, MM. Carax, Jimenez, Giannoli et Harari, et trois femmes, Valérie Lemercier, Audrey Diwan et Julia Ducournau, qui a décroché la Palme d'Or à Cannes pour Titane.
Les 4 363 professionnels du cinéma membres de l'Académie ont désormais un mois pour voter. Malgré un profond renouvellement, la cérémonie de l'an dernier a fait un flop d'audience et suscité un torrent de critiques déplorant le nombrilisme du monde du cinéma en pleine pandémie. Cette année, les organisateurs ont misé sur des valeurs sûres, avec l'animateur et humoriste Antoine de Caunes comme maître de cérémonie et la scénariste et réalisatrice Danièle Thompson en présidente. Mais ils auront fort à faire tant le désamour pour les grandes cérémonies semble croissant, à l'instar des Golden Globes, évincés de la télévision américaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.