Découvertes de gaz à Hassi R'mel: production des premières quantités dès septembre    JM/Haltérophilie: Faris Touairi en bronze à l'arracher, avec une prise à 161 kg    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM/Escrime: médaille d'or pour Saoussen Dlindah Boudiaf    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    La Cour constitutionnelle célèbre le 60e anniversaire de l'indépendance    Mise en garde contre l'escalade marocaine au Sahara occidental occupé    Il y a 2 ans, les crânes des symboles de la résistance algérienne retrouvaient leur terre natale    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    «Le Maroc essaie d'effacer les preuves»    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Makri avance sa proposition    Le sens et les messages d'un défilé    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Les déchets ménagers inquiètent    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Life is life
Le coup de bill'art du soir
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 02 - 2022

Ike : Operation Overlord est un téléfilm américain réalisé par Robert Harmon.
Son thème est le débarquement des Alliés en Normandie, en juin 1944. Mais l'histoire se passe durant les 90 jours précédant le débarquement. Les forces anglo-américaines avaient deux ennemis : les forces allemandes et les conditions météorologiques, notamment l'état de la mer. Le temps aussi était compté (avant l'arrivée de l'automne). Le lieu du débarquement était top secret. Pour leurrer l'ennemi, les Alliés avaient même fait stationner une fausse armée, qui paraissait prête à débarquer, sur une autre partie des côtes françaises, y compris la Méditerranée. La guerre de l'information et de la désinformation faisait rage.
Dwight David Eisenhower demanda aux services météo des Alliés de lui donner des rapports détaillés quotidiens. Un jour, un agent (de la météo) vient l'informer que les conditions sont favorables. Le général américain lui fait remarquer que la mer est très agitée. L'agent lui explique que la tempête est en train de se calmer et que si les forces alliées avancent maintenant, elles vont débarquer en Normandie par une mer calme. Eisenhower donne l'ordre. La suite est connue dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. Ce qui est moins connu, c'est que Dwight D. Eisenhower voulait épargner la vie d'un maximum d'hommes, pas les «sacrifier». En effet, la vie humaine est si précieuse !
K. B. 


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.