Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SON GESTE D�SESP�R� A GALVANIS� LES TUNISIENS
Mohamed Bouazizi, un symbole
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 01 - 2011

Le geste d�sesp�r� d�un jeune vendeur de fruits et l�gumes de la ville de Sidi Bouzid a �t� l��l�ment d�clencheur de r�actions en cha�ne qui ont abouti � la chute du r�gime Ben Ali. Mohamed Bouazizi s�est immol� par le feu le 17 d�cembre dernier.
Pr�s d�un mois apr�s, soit le 14 janvier, le pr�sident Ben Ali est forc� � quitter le pouvoir et la Tunisie apr�s 23 ans de r�gne par un peuple tunisien qui a exprim� sa r�volte. Manifestations, marches, affrontements avec les forces de police, les Tunisiens n�ont � aucun moment fait marche arri�re. Mohamed Bouazizi vendait ses fruits et l�gumes � la sauvette pour subsister � Sidi Bouzid, une ville de 40 000 habitants. Il �tait dipl�m� ch�meur � l�instar de bon nombre de jeunes Tunisiens et la confiscation de sa marchandise par la police tunisienne a pouss� le jeune Mohamed � commettre l�irr�parable en s�immolant par le feu devant la pr�fecture de sa ville. Le geste d�sesp�r� n�a pas laiss� indiff�rents les compatriotes de Mohamed Bouazizi, qui ont improvis� un rassemblement pacifique et demand� � �tre re�us par le gouverneur local. Mais le 19 novembre, deux jours apr�s la r�action d�sesp�r�e du jeune Tunisien, les �v�nements s�acc�l�rent et ce qui au d�but n��tait qu�une r�action de r�volte dans une bourgade tunisienne, a fini par embraser tout le pays. C�est ainsi qu�un sit-in pacifique interrompu par des gaz lacrymog�nes et des coups de matraque finit par mettre le feu aux poudres et sortir tout un peuple opprim� de sa l�thargie. Manifestations, arrestations puis les premi�res personnes tu�es, la r�volte populaire, loin de s�arr�ter, prend de l�ampleur et la mort du jeune Mohamed galvanise le peuple tunisien qui d�cide de prendre son destin en main. Ceci d�autant que la police tunisienne tire sur les manifestants faisant d�s le 24 d�cembre dernier deux morts. Les �v�nements s�encha�nent rapidement et les promesses et assurances du pr�sident Ben Ali, loin de rassurer, attisent la col�re de la jeunesse tunisienne. Vendredi 14 janvier aux cris de �Ben Ali dehors�, le peuple tunisien scelle son destin, quelques semaines apr�s le geste d�sesp�r� d�un jeune vendeur � la sauvette.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.