Real Madrid : L'étonnante réaction de Kroos au tirage de la C1    La fédé anglaise va enquêter sur la bagarre après le derby de Manchester    "La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)    Cinq soutiens aux terroristes arrêtés à Batna et Mila    Grande-Bretagne/UE : Un accord de divorce, mais des questions en suspens    Ouverture ce matin au CIC Abdelatif Rahal : Un Symposium pour remettre le football sur les rails    Plus de 17 000 ha sont irrigués    Boumerdès : Trois concours : Top village, Top city et Top school    Médéa : séisme hier soir à Tamesguida    Court métrage : «Rou'ia» primé    Festival national du théâtre amazigh : Lever de rideau    Les secrets bien gardés des «officines»    Annulation du match face aux Emirats arabes unis    La production nationale en force    Ce que révèlent les indicateurs des performances économiques    «Il n'y aura de changement du système que si un nombre suffisant d'Algériens y croient»    L'est en bref :    Routes barrées et passagers rackettés    Les étudiants des sciences et de la technologie en grève    Dichotomie entre les textes de loi et leur application sur le terrain    Le nomadisme politique refait parler de lui    Le RCD nous écrit    L'approvisionnement de l'Egypte en GPL et GNL algériens en discussions    Transparence budgétaire et recouvrement de la fiscalité    Ivica Todorov (entraîneur du CRB) :    Irak    Réforme du systÚme éducatif    FIN DE LA 9e CONFÉRENCE MONDIALE OUVERTE DE l’EIT    LES CONTREBANDIERS DE L’HISTOIRE DE RACHID BOUDJEDRA    Une avalanche de surprises    Equipe nationale des locaux - 21 joueurs convoqués: Le match amical face aux Emirats arabes unis annulé    Blida: Des mesures en faveur des handicapés    Le président de la Fédération de l'agroalimentaire: «Les importations ont massacré l'industrie algérienne»    Conférence de haut niveau sur le terrorisme à Oran    Le projet de la nouvelle loi sanitaire favorise le développement de la greffe    Installation officielle du nouveau P/APW    "Une violation grave de la légalité internationale"    Le président Macron invite Netanyahu à faire des "gestes courageux"    Le pape renouvelle son appel à la "sagesse"    Belle opération pour le NAHD et l'USB    Le Chabab sombre dans la crise    Selon l'annonce de Boeing : Le Canada renonce à acheter des Super Hornet    Des pouvoirs fictifs    Obstacles liés à l'accès aux marchés africains Impératif d'un plan national afin d'y remédier    11 décembre 1960 : Une réponse au plan de De Gaulle visant à étouffer la Guerre de libération    une empreinte indélébile    Les podcasteurs entre Ennahar TV et Echourouk TV (1ère partie)    Mohamed, prénom le plus donné aux nouveau-nés au Royaume-Uni    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





HYGIÈNE HOSPITALIÈRE EN ALGERIE
Absence de traitement de l'air
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 04 - 2012

Si la Protection civile représente l'organe agréé en Algérie pour le contrôle des normes liées au désenfumage dans le secteur du bâtiment et autres, aucune autorité n'existe par contre, dans le pays, pour l'expertise de traitement de l'air en milieu hospitalier.
La climatisation ne consiste pas uniquement à refroidir une pièce. La notion de confort est tout aussi importante et c'est par une diffusion d'air travaillée que l'on parvient à un résultat parfait ; absence de courant d'air, bonnes répartitions de l'air frais dans les pièces… Aussi, pour un confort sécurisé en matière d'hygiène de l'air, il est impératif de procéder aux contrôles adéquats pour toute pollution extérieure ou intérieure ou générée par des équipements aérauliques. C'est ce qui a été expliqué, hier, à l'occasion d'un séminaire sur le désenfumage et l'hygiène hospitalière, organisé par le groupe France Air et son représentant officiel en Algérie, Genepi, à l'hôtel Mercure à Alger. «Aujourd'hui, nous sommes appelés tous à œuvrer pour répondre aux nouvelles normes en matière de traitement de l'air et de désenfumage dans les différentes structures. Nous invitons tous les concepteurs de projets, promoteurs, architectes, bureaux d'études, institutions… à réfléchir ensemble dans le but de travailler selon des normes mondiales pour la sécurité et le confort de tous», dira Abdelhak Addi, directeur général et manager de Genepi, dans son allocution d'ouverture. Après avoir diffusé à l'assistance une vidéo de simulation d'un incendie, Abdelhak Addi a expliqué que dans de pareilles situations, c'est généralement la fumée qui tue et non pas le feu. D'où, l'importance d'installations adéquates dans les différents genres de construction pour le dégagement de la fumée. Même si les normes en la matière ne sont pas tout à fait claires en Algérie, le DG de Genepi avoue que la Protection civile fait un travail considérable dans ce sens. «Dans le secteur du bâtiment, nous avons différentes entreprises étrangères qui opèrent. Les unes sont asiatiques ou du Moyen-Orient, les autres sont européennes… mais nous ne savons toujours pas si chacune procède en fonction des normes de son pays pour l'installation du système de désenfumage ou de celles de l'Algérie. De toute manière, chez-nous, nous continuons de fonctionner avec des normes datant de 1976», a-t-il expliqué. S'agissant du traitement de l'air, Abdelhak Addi affirme que les choses sont encore plus compliquées : «Le principe d'une salle propre dans un établissement hospitalier consiste à calculer le nombre de particules par mètre cube, afin d'assurer une hygiène de l'air pour les hospitalisés et le personnel. Or, aujourd'hui en Algérie, nous ne sommes pas encore à ce stade mais en plus nous ne disposons pas d'organe de contrôle de traitement de l'air dans les hôpitaux.» Enfin, il est à préciser que France Air est une entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de matériels aérauliques pour les bâtiments tertiaires, hospitaliers, industriels, logements individuels et collectifs, ainsi que pour les cuisines professionnelles. Genepi est son représentant et distributeur officiel en Algérie depuis 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.