Arkab présidera samedi la 179ème réunion de la conférence de l'OPEP    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    104 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    INSOUCIANCE ET LEGERE PRISE DE CONSCIENCE CITOYENNES : La difficile adaptation au port du masque à Tissemsilt    ADRAR : 8 ans de prison et 50 millions d'amende pour un vol à la tire    OCCUPANT LEUR HABITATION DE 52 ANS : Deux familles menacées d'expulsion à Oran    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Effondrement d'un vieil immeuble à la Casbah d'Alger    Ecoles privées: début des préinscriptions sur un litige du payement des frais scolaires    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Le Care critique les choix du gouvernement    Vers un intérimaire à la tête du MPA    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    La colère des américains ne baisse pas    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CORNICHE JIJELIENNE
Des embouteillages avec de longues heures d�attente
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 08 - 2005

Les travaux en cours depuis quelques mois consistant en la suppression des points noirs et l��largissement de la chauss�e sur la RN43, entre les villes c�ti�res d�El-Aouana et Ziama-Mansouriah et � l�entr�e ouest de la ville de Jijel n�ont pas fait que des heureux. Les menus travaux qui restent sur une portion rocheuse de la Corniche, repr�sentant pour l�instant un s�rieux �cueil, se situent au PK 25-000 plus pr�cis�ment au lieudit Ghar Daoud, localit� de Taza et � l�entr�e est de la petite agglom�ration des Aftis.
Le rush des estivants sur la c�te du Saphir de ces derni�res semaines n�a fait que compliquer les choses, notamment en mati�re de circulation automobile. En d�pit de la mesure prise par le wali d�interdire la circulation des poids lourds dans la journ�e sur cet important axe routier reliant Jijel au centre du pays, il n�en demeure pas moins que l�on assiste quotidiennement � d�interminables embouteillages, notamment au niveau des Grottes merveilleuses et de la localit� de Taza. Les slaloms que font les motards de la Gendarmerie nationale dans le cadre du plan Delphine � longueur de journ�e d�un point � un autre, pour faciliter le d�placement des estivants et des usagers de cette route se sont av�r�s d�une grande utilit� et efficacit�. Ce travail n�a pas emp�ch� pour autant la formation de longues files d�attente, sous un soleil de plomb parfois, qui durent plus de quatre heures de temps lors de la fermeture de la route quand les engins sont en pleine action. Beaucoup de personnes de passage dans la r�gion pas au courant de cet important chantier qui contribuera au d�senclavement de la r�gion se sont plaints que ces travaux sont engag�s en pleine saison estivale, nonobstant les efforts d�ploy�s par les sept entreprises pour l�ach�vement des travaux restants dans les meilleurs d�lais, � savoir la fin de ce mois-ci. Ces d�sagr�ments pour lesquelles les autorit�s de la wilaya s�excusent ont perturb�, faut-il le souligner, grandement la rotation des bus de transport des voyageurs desservant les villes de Jijel et Ziama-Mansouriah en passant par El-Aouana. Comme on l�a constat� � Ziama-Mansouriah et les Aftis des estivants outr�s de ne pas voir arriver leurs bus ont �t� contraints d�opter pour la marche � pied le long de la corniche, une �m�saventure� qui �tait pour bon nombre d�entre eux, de d�couvrir les merveilles et la magnificence du panorama de la c�te jijelienne. Les responsables de la direction des travaux publics de la wilaya tiennent � rassurer tout le monde quant � la fin � court terme des travaux (47 milliards de centimes) et l�entame d�une deuxi�me op�ration pour bient�t pour 40 milliards de centimes pour le rev�tement en bitume de la chauss�e sur 21 km, l�am�nagement de foss�s b�tonn�s, le traitement des talus, la scarification de la chauss�e et la pose de parapets. Pour nos interlocuteurs les travaux d��largissement actuels seront bient�t qu�un mauvais souvenir, et ce, au grand bonheur et b�n�fice de la population locale et des usagers de cette route.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.