Production locale d'insuline: 50% des besoins nationaux couverts dès 2023    Commerce: 897 tonnes de bananes saisies en 11 mois    Partenariat algéro-américain pour la production de câbles électriques    Lutte contre le terrorisme: L'Algérie intensifie ses initiatives en Afrique    L'Allemagne face à son histoire    Pendules à l'heure africaine    ASO Chlef: L'entraîneur Lyamine Bougherara démissionne    Mondial foot 2022: le bal des nouveaux «hypocrites»    Ligue 2 - Centre-Ouest: Déplacement favorable pour l'ESM, les dauphins en péril    Tribunal de Dar El Beida: Ferhat M'henni condamné à la perpétuité    Ouargla: Cinq membres d'une même famille meurent asphyxiés    Biskra: 2,3 kg de cocaïne saisis    Xi Jinping a rencontré, hier, des dirigeants arabes    26000 combattants à réintégrer    Le président béninois appelle à une action concertée    Le récit d'un duel alimentaire    Loukal poursuivi encore pour «espionnage»    Les engagements de Bouslimani    Mercato, le rétropédalage    Début des travaux intérieurs    Nuit de peur à Oued Smar    Les jeunes du FFS reprennent le flambeau    Mobilisation autour de l'Etat national    «L'Algérie a dépassé l'étape critique»    Fauché par un train    Le «thon»...c'est de l'argent!    Tebboune «unit» l'Afrique    Zoom sur la Palestine et le Sahara occidental    Documentaire sur le moudjahid Ramdane Djamel    Des monologues présentés en «hors compétition»    M. Benabderrahmane reçu à Riyad par le président chinois    Le Président Tebboune appelle à poursuivre le combat contre la corruption    Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural reçu par le vice-président de la République de Côte d'Ivoire    Le FFS tient son 6e congrès national    Foot/ Ligue 2 : l'AS Khroub chute à Skikda, l'USM Annaba rejoint l'US Souf au 2e rang    Le renforcement des relations entre le Monde arabe et la Chine contribuera à l'émergence d'un monde multilatéral    Lamamra s'entretient avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l'UA    Coup d'envoi samedi de la 10e édition de la coupe d'Algérie de football des détenus    Pluies orageuses sur l'est du pays à partir de vendredi soir    Tribunal de Dar El Beida : le chef du mouvement terroriste "MAK" condamné à perpétuité    11e FICA: projection du long métrage "Argu"    Tamanrasset : importance des médias de proximité dans la transmission d'une information exacte    Lycée "Dar El Hirfi" de Dellys (Boumerdes): monument de la formation vieux de 140 ans    Le Président Tebboune préside la réunion de travail périodique au siège du MDN    Alfred Berenguer, l'Algérie au cœur    Le chemin est encore long    «Samahna si l'Hadj» !    Tebboune: «Je suis pleinement conscient des aspirations du peuple»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



ALGER, UN LIEU, UNE HISTOIRE
Le Frais-Vallon, Climat-de-France et environs
Publié dans Le Soir d'Algérie le 13 - 09 - 2008

� Climat-de-France
De l�avenue de la Bouzar�ah, qui traversait Bab-El-Oued, partait l�avenue du Frais-Vallon, qui, remontant le flanc droit de la vall�e du Mkacel ou Oued Atoun, passait devant l�Ecole d�apprentissage de bijouterie pour les Alg�riens, ouverte en 1930.
Elle longeait et contournait le bas de Climat-de- France, groupe d�immeubles modernes d�pendant d�El-Biar, laissait � droite le pont d�o� l�on pouvait aller directement soit � Bab-El-Oued, soit � Bouzar�ah par Beau-Fraisier, o� s��levait le pittoresque et verdoyant Frais- Vallon parsem� de villas et rejoignait la route des Tagarins.
� L�acc�s � notre Damed�Afrique
A Bab-El-Oued, la rue Pierre- Leroux, conduisant � la place Dutertre, escaladait une pente abrupte par des tournants successifs d�o� l�on avait une vue imprenable sur Bab-El-Oued, Saint-Eug�ne et la mer. Elle rejoignait ensuite la route de Notre-Dame � Bouzar�ah. De la rue de Picardie et son prolongement, le boulevard de Picardie se d�tachait � gauche, en haut de l�h�pital Maillot, le chemin en lacets qui passait devant Notre- Dame-d�Afrique.
� Le front de mer vers Saint- Eug�ne
Apr�s le boulevard Guillemin, le front de mer continuait avec l�avenue Malakoff, doubl�e vers le rivage du boulevard Pitolet, au bord duquel se trouvaient un �tablissement de bains et des ateliers. Sur l�emplacement de l�ancienne gare d�saffect�e des CFRA, d�o� partait autrefois le petit train qui, depuis la P�cherie, longeant le littoral, allait jusqu�� Tipasa, la municipalit� avait fait construire des HLM r�serv�es aux familles modestes. D�passant le boulevard de Champagne et longeant l�h�pital Maillot, le front de mer passait devant le Magasin g�n�ral, la Salp�tri�re et le quartier de la Consolation, � hauteur du Fort des Anglais, construit vers 1580 par un corsaire sur une pointe rocheuse.
� Les bains
Le bord de mer �tait am�nag� en �bains�. Les bains Matar�s �taient gratuits et recevaient la foule dont on disait qu�elle savait nager et garder son linge, c�est-�-dire se baigner tout en surveillant ses v�tements pos�s sur la plage. Il fallait ouvrir l��il, car les larcins �taient nombreux. Les bains Padovani recevaient une client�le plus ais�e. Des cabines en planches permettaient le d�shabillage, mais, malgr� la surveillance du gardien, des garnements se risquaient toujours � glisser un �il pour surprendre les filles en train de se changer. Un parquet sur�lev�, bord� du c�t� de la mer par une grossi�re balustrade, servait de piste de danse pour la jeunesse, les soirs d��t�. Plus loin, les bains militaires priv�s d�El-Kettani accueillaient les officiers, leurs familles et leurs invit�s. Devant les entr�es des bains, s�agglutinaient les carrioles des marchands ambulants proposant cacahu�tes, frites, brochettes, merguez, citronnades, glaces...
Sabrinal


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.