FLN: Ould Abbès démissionne    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Devant le durcissement de la grève des mécanos: Air Algérie multiplie les suspensions    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    La commune d'El Kerma peine à établir la liste des bénéficiaires: 216 logements sociaux pour plus de 5.000 demandes déposées    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    En maintenant son budget : L'Italie refuse de plier face à Bruxelles    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    M. Kamal Aksous : La sous-traitance a été victime de l'économie de rente et des importations à large échelle    Bouteflika convoque le collège électoral    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    La JSK renoue avec la victoire    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Saisie de 144 kg de viande blanche et 1 914 unités de fromages    Projet de réorganisation du baccalauréat: Une campagne d'information lancée en 2018/2019    Journées d'études sur la labellisation des produits artisanaux à Tlemcen: La poterie de Bider et la dinanderie de Constantine retenues    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    FLN : Djamel Ould Abbès démissionne après un malaise    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    Selon Bernaoui «l'organisation a coûté 5 millions de dinars»    Olufadé libéré, Boukari et Gilles Sunu forfait    L'échec programmé de Rome    Donald Trump s'en prend avec virulence à la France et à Emmanuel Macron    Tayeb Louh, publiquement désavoué par Ould Abbès    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





R�ALISATION DE LA GRANDE-MOSQU�E D�ALGER
Les experts se penchent sur le choix d�un syst�me parasismique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 03 - 2009

Comment construire la Grande-Mosqu�e d�Alger en respectant les param�tres modernes parasismiques et s�curiser ce futur complexe d�envergure. Telle a �t� la probl�matique abord�e hier par les sp�cialistes, lors d�une journ�e d��tude consacr�e aux isolations sismiques.
F.-Zohra B. - Alger (Le Soir) - Des experts venus notamment du Canada, des Etats-Unis d�Am�rique, du Japon et de la Turquie ont �t� mis � contribution dans le but d�adopter les syst�mes les plus performants pour la r�alisation du projet de la Grande-Mosqu�e d�Alger. Les sp�cialistes des services du Contr�le technique de la construction ont �galement pr�sent� les travaux r�alis�s au niveau de leurs services. Selon M. Mohamed-Lakhdar Allioui, directeur de l�Agence nationale de r�alisation et de gestion de Djama� El-Djaza�r, il s�agit de passer en revue les �tudes r�alis�es dans le domaine des syst�mes parasismiques. Le but �tant, selon ce responsable, de s�curiser une construction qui devrait tenir non pas seulement pendant cent ans, mais une dizaine de si�cles. Pour cela, la concertation a �t� �largie aux experts internationaux outre les sp�cialistes nationaux. Mais ces derniers, expliquera M. Allioui, ne disposent pas d�une grande exp�rience. Il pr�cisera, �galement, que les experts du CTC sont pr�sents � toutes les r�unions programm�es dans le cadre de la premi�re phase de l��tude technique de la r�alisation de la Grande-Mosqu�e d�Alger. Une probl�matique demeure cependant et concerne la r�glementation parasismique alg�rienne. Cette derni�re ne couvre, en effet, que les dispositions concernant les syst�mes classiques de protection et n��voque pas les syst�mes modernes, selon M. Allioui. Ainsi, la n�cessit� d�aller vers l�adoption de techniques parasismiques modernes exigera in�vitablement des textes adapt�s. Pour sa part, le Dr Yell�s Chaouche Abdelkrim, directeur du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et g�ophysique, insistera encore une fois, sur la prise en compte du param�tre sismique dans toutes les constructions. L�expert notera, qu�� partir de l�ann�e 2000, les chercheurs alg�riens ont commenc� � s�int�resser � la sismicit� marine apr�s la sismicit� continentale. Les zones du littoral ont donc �t� �tudi�es plus attentivement, selon l�intervenant, en vue de situer la faille. Pour la premi�re fois, explique le Dr Yell�s, une carte des failles en mer a �t� r�alis�e en vue de conna�tre de fa�on claire l�al�a sismique. Ainsi les r�gions c�ti�res ont �t� couvertes, des fronti�res de l�est � celles de l�ouest, explique le sp�cialiste du Craag. Actuellement, cinquante microsecousses ont lieu quotidiennement, dont 90 % ne sont pas ressenties par la population. La r�gion d�Alger est le si�ge d�une activit� sismique. Ainsi, plusieurs failles actives y ont �t� mises en �vidence par les campagnes marines effectu�es entre 2003 et 2005. Dans la r�gion continentale, les d�formations sont essentiellement concentr�es sur le pourtour du bassin de la Mitidja, au niveau de la r�gion du Sahel pour la partie nord et � la bordure sud du bassin. Par ailleurs, le Dr Yell�s a pr�cis�, en se r�f�rant au code parasismique de l'ann�e 2003, que la r�gion d'Alger est class�e zone III au vu de son al�a sismique �lev�. Par ailleurs, et gr�ce aux stations sismologiques de la r�gion centre du pays, l�activit� sismique est suivie en temps r�el. Les travaux d'am�nagement du site destin� � la construction de la Grande-Mosqu�e d�Alger, d'une superficie de 20 ha, dans la commune de Mohammadia, ont d�but� en octobre 2008.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.