LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE CIMETI�RE D�ALGER PORTE SON NOM
Qui est Hamza El-Alia ?
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 09 - 2009

Avant d��tre c�d� � la structure en charge de la gestion des pompes fun�bres d�Alger, l�actuel cimeti�re d�El-Alia appartenait � Hamza El-Alia. Une jeune dame originaire d�ex-Aumale, l�actuel Sour-El-Ghozlane, dans la wilaya de Bouira. La cession a eu lieu en 1928. C��tait � quelques jours de son d�part vers les Lieux saints de l�Islam pour accomplir le p�lerinage, en compagnie de sa m�re, Fatima.
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Si tout le monde s�accorde � dire que ce cimeti�re qui s��tale sur plusieurs hectares porte le nom d�une donatrice (voire �dition du Soir d�Alg�rie du 10 juin 2009), il n�en demeure pas moins qu�� ce jour, une v�ritable �nigme entoure cette dame. Qui est-elle ? Pourquoi a-t-elle d�cid� de faire don de son bien ? A travers son geste, Hamza El-Alia a-t-elle b�n�fici� d�une contrepartie ? �Absolument pas�, r�torque A�ssa, son neveu de troisi�me g�n�ration. Et d�ajouter : �A quelques jours de son d�part vers les Lieux saints de l�islam pour accomplir son p�lerinage en compagnie de sa m�re, elle a d�cid� de faire don de cet immense lot de terrain aux autorit�s locales pour en faire un cimeti�re�. Selon notre interlocuteur, Hamza El-Alia, qui n�avait que 42 ans, devait, comme l�exige la chari�a, �tre accompagn�e par un tuteur pour accomplir le cinqui�me pilier de l�Islam. N�ayant pu r�pondre � cette exigence, elle opte pour une autre solution. Veuve, elle d�cide de faire don de ses biens au profit de la religion musulmane. �C��tait sur recommandation de oul�mas qu�elle a d�cid� d�agir de la sorte. Suite � cela, elle c�de � la structure en charge de la gestion des pompes fun�bres son terrain se trouvant � la sortie est d�Alger, plus exactement au lieu-dit �Retour de la chasse�, l�actuel Bab- Ezzouar. Cette �tape franchie, Hamza El-Alia �d�croche� son passeport sp�cial p�lerinage � la Mecque. Portant le n� 66, le document en question a �t� d�livr� par le pr�fet d�Alger en date du 30 avril 1928. Dans la copie int�grale de son acte de naissance, Hamza El-Alia avait d�j� quatre ans � c��tait en 1890 � lorsqu�elle est port�e sur le registre de l��tat civil de la municipalit� d�Aumale. Fille de Mohamed et de Cha�bane Fatima, Hamza El-Alia avait une seule s�ur. �Dou�e d�une grande intelligence et d�un sens des affaires, ma tante a �galement h�rit� des biens qui lui ont permis d�acheter plusieurs parcelles de terrain, dont une grande partie est situ�e � l�est d�Alger, mais �galement � l�ouest. Ce qui est appel� aujourd�hui cimeti�re d�El-Alia constitue une des fortunes de ma tante. Elle a d�cid� d�acheter ce vaste lot de terrain aupr�s d�un colon, offrant ainsi � ses concitoyens musulmans un espace pour enterrer leurs morts�, t�moigne-t-on. D�c�d�e le 17 novembre 1932, Hamza El-Alia est enterr�e dans son village natal, � Sour-El-Ghozlane.
A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.