Réunion du Gouvernement: Des mesures d'urgence pour l'industrie et l'agriculture    Le président de la CIPA: «L'objectif premier c'est de combattre la bureaucratie»    Habitat: Les logements LPL font jaser    Revirement ou tactique ? Mohamed VI feint l'apaisement    Lamamra en Egypte: Libye, Tunisie et coopération au menu    Le président Kaïs Saïed rassure: «La Tunisie est sur le bon chemin»    Football - Ligue 1: La relégation hante les esprits    La bonne affaire pour l'Afrique ?    Analyses médicales, tests antigéniques et PCR: Les assurances sociales appelées à faire plus    Un dentiste dément les rumeurs: «Aucun danger de l'anesthésie buccale sur les vaccinés»    Richesses humaines ensevelies    La démocratie en terre d'islam : «Allah ghaleb est inscrit sur tous les fronts» !    Mettez fin à l'occupation du Sahara occidental    Le dinar reprend du poil de la bête face au dollar    Abdelkrim Fergat aux repêchages    Cinquième or pour Dressel    Le trophée pour Zverev    Le temps des solidarités    Alger-Tripoli    Les grandes urgences du secteur de l'industrie    On vaccine les zones d'ombre    Les médecins de la diaspora attendent le feu vert    50000 Employés risquent le chômage    Le formidable élan de solidarité des Algériens    37 décès et 1.172 nouveaux cas en 24 heures    Plus de 200.000 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire    L'ONU salue une « réalisation historique » en Libye    Mémoire et traumatisme de guerre    Une figure de la musique andalouse s'éteint    Le TNA et le Cadc optent pour le virtuel    Tenue de la 45e Eucoco les 10 et 11 décembre prochain    L'échec de Flissi    Retrait de l'accréditation à la chaîne TV El Arabia    Une fresque murale à l'entrée de la nouvelle cité Djerda    Apulée de Madaure célébré en Hongrie    Publication de 20 ouvrages par l'Enag    Tennis : Djokovic repart bredouille, et blessé    L'AS FAR valide son billet    Les prix à la consommation en baisse de 1,1% sur un mois en juin    Après France 24: Retrait d'accréditation à la chaîne «El-Arabia»    FAF - Coupe de la Ligue: Un véritable casse-tête !    Retrait de l'accréditation en Algérie    Al Arabia interdite en Algérie    Quelle chance pour la médiation algérienne ?    LE RCD CHARGE LE GOUVERNEMENT    Chanegriha: «Mettre en échec tous les plans hostiles»    Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    Absence de culture ou...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



10e édition du salon du livre Djurdjura à Tizi Ouzou: En hommage à Mouloud Mammeri
Publié dans Le Temps d'Algérie le 13 - 12 - 2017

La bibliothèque principale de lecture publique de Tizi Ouzou abrite, à partir d'aujourd'hui jusqu'à mardi prochain, la dixième édition du salon Djurdjura du livre, en hommage au grand écrivain et romancier Mouloud Mammeri.
Placée sous le thème «La production littéraire et scientifique de nos hommes de lettres : hommage à Mouloud Mammeri», cette dixième édition du salon Djurdjura du livre est organisée par la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou avec la participation d'une trentaine de maisons d'éditions venues notamment de Tizi Ouzou, Alger et Béjaïa. Cet événement qu'abrite le flamboyant siège de la bibliothèque de lecture publique sise sur le boulevard Ali-Stiti de la Nouvelle ville, sera marquée par un programme riche et varié avec l'organisation de plusieurs tables rondes consacrées à différents thèmes ainsi que des ventes-dédicaces et des conférences en présence d'écrivains et romanciers de renom à l'instar de Rachid Boudjedra et Amine Zaoui, invités d'honneur de ce salon. Au programme de cette 10e édition, dont le coup d'envoi est prévu pour ce jeudi à 10h00, les organisateurs ont prévu des expositions en hommage à Mouloud Mammeri dans le cadre de la célébration de son centenaire, des ventes de livres en partenariat avec les maisons d'éditions participantes, des ventes-dédicaces en présence des auteurs ainsi que la réalisation d'une fresque autour du thème du salon par les élèves de l'Ecole régionale des Beaux-Arts d'Azazga. Deux ateliers sont également au programme de cette première journée, le premier intitulé «Le petit bibliothécaire» au profit des enfants et le second sous le thème «Lecture et écriture du Braille» décidé aux malvoyants. Dans l'après-midi, le romancier bilingue (arabe et français) Amine Zaoui animera une conférence à 14 heures à la bibliothèque principale de lecture publique, alors que l'écrivain Rachid Boudjedra interviendra samedi prochain à 10h00 à la bibliothèque principale de lecture publique où il y animera une conférence et dédicacera plusieurs de ses romans, dont son dernier intitulé «La dépossession» ainsi que son pamphlet «Les contrebandiers de l'Histoire» qui continue encore de susciter la polémique dans les milieux littéraires .
Boudjedra, Zaoui et Brahim Tayeb en guest stars
Le jour même et durant l'après-midi, les organisateurs ont prévu une table-ronde en hommage à Mouloud Mammeri animée par de nombreux auteurs et journalistes dont l'animateur télé Youcef Sayah, Hamid Bilek, Nadia Sebkhi, Hacène Helouane, Ahmed Boualili, Abdennour Abdesselam et Yacine Si Ahmed. Le livre écrit en tamazight sera également à l'honneur à l'occasion de ce salon car en plus des nombreux titres dans cette langue présentés par les différentes maisons d'édition, des auteurs, à l'instar de la romancière Lynda Koudache, lauréate du prix Assia-Djebbar du meilleur roman en tamazight, en 2016 et Hacène Helouane, auteur de romans en tamazight y prennent part avec des séances de ventes-dédicaces et de présentations de leurs oeuvres. Placée sous le slogan «Vie et vécu», la journée du dimanche prochain sera quant à elle dédiée à lecture en Braille avec la présence du célèbre chanteur d'expression kabyle, Brahim Tayeb. A cet effet, la direction de la culture organisatrice de ce salon, a prévu une conférence sur le thème: «Le Braille: naissance et évolution» qui sera animée par Abed Djedid, cadre à la bibliothèque principale de lecture publique de Tiaret. Deux autres communications sont prévues dans le même sillage: «L'apprentissage de la lecture du Braille» et «La communication avec les usagers dans la bibliothèque». Ces deux thèmes seront développés par Moussa Charaf et Brahim Boudaoud, respectivement enseignant à l'école des non-voyants de Boukhalfa et enseignant à l'université d'Alger. Cette journée dédiée à l'écriture en Braille consacre également un espace pour les enfants avec deux ateliers sur la lecture et l'écriture du Braille et «Je réalise mon livre en Braille» au profit des enfants de l'établissement scolaire «Les Frères Bellil». À signaler que les organisateurs ont prévu de nombreuses autres activités au niveau d'autres sites à l'instar de la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou et son annexe d'Azazga où les films La Colline oubliée, L'opium et le bâton et La langue de Zahra seront projetés durant ce salon qui verra également le lancement d'un concours pour enfant de la meilleure réalisation du portrait de Mouloud Mammeri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.