Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 8ème journée    Real - Zidane : "Que voulez-vous, que nous quittions la saison ?"    Real Madrid: Jovic bien prêté à Francfort (off.)    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    Casoni plie bagage    Le match à ne pas rater pour les Verts    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Ce que peut apporter Slimani à Lyon    Le rabatteur    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Le déluge    Football - Ligue 1: Sétif, Alger et Tlemcen pôles d'attraction    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les militaires de la Syrie en mission contre les terroristes ciblés: Israël déclenche la guerre pour Daech
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11 - 02 - 2018

La défaite des terroristes inquiète Israël qui cible l'armée de la Syrie en mission contre Daech.
Hier, Netanyahu n'a pas hésité à bombarder des casernes de l'armée de l'air de la Syrie chargés de mener des frappes aériennes contre Daech.
Drone iranien détruit, F-16 israélien abattu par la DCA de la Syrie en riposte, et 12 cibles bombardées par l'Etat hébreu sur le territoire de son voisin. Le journal d'Israël, Haaretz, a eu raison d'écrire, il y a quelques jours, que Netanyahu cherche à provoquer une guerre dans la région, après la défaite militaire de Daech. L'Etat hébreu a mené une série d'attaques aériennes en Syrie, frappant des cibles militaires syriennes mais aussi iraniennes, et perdant l'un de ses appareils. L'accès de fièvre a commencé dans la nuit avec un drone iranien lancé de Syrie et qui, à en croire l'armée de l'Etat hébreu, n'a pas respecté l'espace aérien d'Israël. Un hélicoptère de combat l'a intercepté. Les avions israéliens ont alors essuyé de multiples tirs de missiles. Un F-16 s'est écrasé dans la région de la vallée de Jezréel, à l'est d'Haïfa, dans le nord d'Israël. La défense antiaérienne syrienne a affirmé avoir touché plusieurs avions de combat israéliens. L'Etat hébreu a de son côté déclaré que seul un F-16 a été touché. La presse officielle de la Syrie a fait état de deux attaques distinctes. La première qualifiée «d'agression» contre une base militaire qui a déclenché une réplique de la défense aérienne syrienne et s'est soldée par le crash du F-16, dit un responsable. Les médias officiels ont fait état d'une autre attaque israélienne contre des positions militaires qui a été repoussée dans le sud de la Syrie. «L'ennemi israélien a repris ses agressions contre certaines positions militaires dans la région du Sud et notre défense aérienne lui a répondu et a repoussé l'agression», a noté un responsable militaire dans un communiqué, cité par Reuters. L'aviation d'Israël parle d'une attaque «de grande envergure» selon elle. Au total, 12 objectifs ont été frappés, a noté l'armée. À Damas, l'agence Sana a noté que les raids d'Israël avaient visé une base militaire. Des raids ont aussi visé des cibles de Damas et dans le sud. Dans un communiqué de leur commandement, le Hezbollah, l'Iran et la Russie, ont nié, hier, tout non-respect de l'espace aérien d'Israël par un drone. Le document indique par ailleurs que l'appareil abattu, basé sur la base T-4 dans la province de Homs, était utilisé pour repérer les positions de Daech. L'Iran a quant à lui accusé Israël de mensonges. Depuis le début de la guerre en Syrie, Israël a ciblé l'armée de la Syrie luttant contre Daech. L'histoire du drone iranien n'est qu'un prétexte pour Israël pour frapper les militaires de la Syrie en charge de la lutte contre Daech. Comme en action concertée avec Israël, les terroristes ont eux également ciblé Damas, hier. Plusieurs obus de mortier lancés par des terroristes ont explosé ce samedi près de l'hôtel Dama Rose et sur la place des Ommeyades, à Damas, notent des témoins oculaires. Israël et les terroristes ciblent Damas, coonfortant le président El Assad qui accuse Netanyahu de soutenir Daech.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.