Aïn Charchar (Skikda) : La pastèque se cultive dans la zone d'activité industrielle    Production de la pomme de terre à Tébessa : Des prévisions pour plus de 1,3 million de quintaux    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Le président Michel Aoun évoque «la négligence» ou «un missile»    US Tébessa : Le président Khoulif Laamri n'est plus    Judo : Mustapha Moussa nous a quittés    Agex du CSA/MCA : Les membres emboîtent le pas au GS Pétroliers    M'hamed Benredouane. médecin dermatologue, conférencier, imam : Il aimait ses patients, mais pas l'hôpital !    On vous le dit    Souk Ahras : Arrestation d'une bande de malfaiteurs    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    Tlemcen: 20 communes sans eau suite à un incident à la station de dessalement de Honaine    Cours de justice: Mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    Quatre avions et un navire d'aides algériennes pour le Liban    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    Les feux de forêts mobilisent    Des dégâts matériels enregistrés: Deux forts séismes sèment la panique à Mila    El Tarf: Trois pistolets automatiques et des munitions saisis    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Algérie-France: L'écriture d'une histoire commune, mission «non souhaitable»    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    Deux Algériens légèrement blessés    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    L'USMA refuse un arrangement à l'amiable    Ferrahi, première recrue de la JSK    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





12 blessés à la suite d'une explosion
Complexe sidérurgique d'ArcelorMittal El Hadjar
Publié dans Le Temps d'Algérie le 14 - 09 - 2013

Le complexe sidérurgique d'ArcelorMittal d'El Hadjar a connu vendredi en fin d'après-midi une grande panique à la suite d'une explosion. En effet, vers 18h30, la déflagration du convertisseur n°2 de l'aciérie à oxygène (ACO1) a fait 12 blessés parmi les ouvriers qui ont été évacués vers l'EHS d'El Bouni.
Selon une source proche de l'usine, «la cause de cet incident serait sans conteste la vétusté des installations». Il explique ainsi que «le convertisseur en question, appelé communément CV, est un équipement qui traite la fonte pour la transformer en acier liquide. Il est notamment muni d'un refroidisseur, qui est hors d'usage, car il présente une importante fuite d'eau et, en contact de la fonte liquide, l'explosion est inévitable».
Cet accident qui a mis en émoi l'ensemble des sidérurgistes aura sûrement des répercussions négatives sur la production. L'accident remet également au goût du jour la réhabilitation en urgence des différentes installations du complexe qui sont devenus obsolètes et dangereuses.
Ce qui a fait dire à un cadre, qui a préféré gardé l'anonymat : «Le complexe sidérurgique d'El Hadjar est devenue une installation à haut risque.» Quant aux travailleurs, ils ont toujours en mémoire le drame survenu en mai dernier où un mécanicien d'entretien de l'aciérie à oxygène (ACO1), père de 5 enfants, a été foudroyé par une tôle lors d'une intervention. Par ce tragique événement de vendredi, la déception est grande parmi les 5200 travailleurs qui se sentent lésés à la suite des derniers accords entre le partenaire social et la direction.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.