Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Les questions de mémoire, la situation en Libye et au Sahel: Tebboune reçoit un appel de Macron    Crise libyenne: Entre ingérences étrangères et hypocrisie    Covid-19: Durcissement des mesures de confinement    AVEU    La maladie et le mal inné    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    Le coup de gueule du Dr Bekkat Berkani !    434 nouveaux cas et 8 décés en 24 h    Les Algériens non concernés    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Affaire Hannachi/Mellal : Le président de la JSK écope de 2 mois de prison ferme    Congrès extraordinaire du FFS: élection des nouveaux membres de l'Instance présidentielle du parti    Afrique: la Covid-19 aggrave la situation des réfugiés menacés par la faim et la malnutrition    Alger: interdiction du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends    FAF-ANEF: quatre conférences en ligne au programme en juillet    FMI: la dette publique mondiale atteindra un pic historique en 2020    Covid19: 434 nouveaux cas, 487 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Covid-19: plus de 2.700 artistes ont bénéficié d'une aide financière    Déclarations glorifiant le colonialisme: les Algériens ne doivent "absolument pas tomber" dans le jeu    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    PRODUITS PHARMACEUTIQUES : L'ARAV prescrit l'arrêt immédiat des campagnes publicitaires    MASCARA : Des terres agricoles détournées de leur vocation    TISSEMSILT : La CNAC à l'écoute des citoyens    MONTAGE AUTOMOBILE EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie apporte des précisions    DEFENSE : Le général-major Tlemçani à la tête de la 4ème région militaire    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES : Un pas vers la reconnaissance par la France de ses crimes    Cheb Khaled rêve d'un Maghreb Uni !    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Covid-19 à Oran : malgré la hausse du nombre des contaminés, les gestes barrières ne sont pas respectés    Algérie/France: des avancées sur les questions mémorielles, en dépit de la persistance des voix des nostalgiques de la colonisation    Syrie: l'aide transfrontalière de l'ONU suspendue à une décision russe    La Bourse de Tokyo ouvre en baisse, la résurgence du Covid-19 inquiète    Sétif : protestation des agents de la direction de réalisation des projets de l'ERGR Aurès pour des salaires impayés    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Rachad, les harragas et la décennie noire    Se sauver ou sombrer    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    "J'ai fait l'objet d'une méchanceté gratuite"    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    La FAF tranchera le 15 juillet    Libye : Le chef de l'ONU dénonce une «interférence étrangère» sans précédent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après le renvoi de plusieurs produits agricoles par cinq pays: Djellab tente de rectifier le tir
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 07 - 2018

L'exportation de produits agricoles ne semble pas être encore un segment maîtrisé par nos entrepreneurs-agriculteurs. Le mois dernier, des pommes de terre, des tomates, des dattes et des escargots ont été renvoyés ou détruits par les pays destinataires, soit la Russie et la France, le Qatar, le Canada et l'Italie. Pour corriger le tir, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, avait signalé que son département allait ouvrir une enquête et prendre attache avec les différents exportateurs dont les produits sont concernés par les procédures de renvoi, selon les médias.
Pour mieux accompagner les exportateurs de produits agricoles, Saïd Djellab, a examiné, avant-hier, les propositions du groupe de travail chargé de la conception du plan d'action national pour l'accompagnement des exportateurs de produits agricoles, selon un communiqué de son département. Pour accéder aux marchés internationaux et faire la promotion des exportations sous la direction d'ALGEX et la Société algérienne des foires et exportations (Safex), le communiqué mentionne des propositions qui impliquent plusieurs secteurs comme les transports et la logistique dirigés par le ministère des Transports, la métrologie, l'accréditation et l'évaluation de la conformité dirigés par l'Organisme algérien d'accréditation (Algérac), l'offre exportable pilotée par le ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la pêche, les réglementations juridiques et financières dirigées par la Banque d'Algérie, l'Agence nationale de la promotion du commerce extérieur (Algex) et les Douanes algériennes.
Le renvoi de plusieurs produits agricoles produits localement, contenant, entre autres, des quantités trop élevés de pesticides a suscité la réaction du PDG de la Caisse algérienne de garantie des exportations (Cagex), M. Djilali Tariket, qui a estimé que «de mauvaises exportations nuisent à l'image de marque de l'Algérie, car la labellisation des produits algériens sur le marché international est un enjeu de taille». Cependant, le département de l'Agriculture a estimé qu'étant chargé de l'encadrement de l'opération d'exportation de ces produits, il s'était assuré qu'ils répondent aux normes phytosanitaires et que «les cas cités récemment dans la presse concernent des dattes et des pommes de terre qui ont été refoulées depuis le Canada et la Russie pour des causes qui ne sont pas d'ordre phytosanitaire».
De son côté, le président de l'Anexal, Ali Bey Nasri, avait déclaré que même s'«il existe présentement un contingent de 281 produits, en quantités plus ou moins significatives, qui ont commencé à conquérir des marchés à l'extérieur, une dynamique qui reste à consolider en jouant sur la compétitivité», il est urgent que les pouvoirs publics apportent un soutien et une assistance sans faille pour que les exportateurs réussissent leur pari.
En attendant les résultats de l'enquête du département du Commerce, il faut savoir que si l'Algérie veut exporter ses produits agricoles, elle doit d'abord veiller à ce que les produits consommés par les Algériens soient produits dans les règles en respectant les normes phytosanitaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.