30 nouveaux notaires prêtent serment    Début du vote pour les nomades    Les islamistes reviennent à la charge    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Des urnes et des prospectus publicitaires brûlés    Les agences commerciales ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    136 milliards de centimes de créances impayés    Des locaux et des terrains au profit des start-up    Le gouvernement s'engage à remettre sur pied GTH    Le jeu dangereux des Emiratis    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne l'acte terroriste «odieux» de Nice    Trump et Biden multiplient les meetings    Une présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire    Haidar apporte son soutien aux manifestants    Face à une deuxième vague particulièrement virulente : Nouveau confinement d'un mois sur l'ensemble du territoire français    Zakaria Boulahia et Rodolphe attendus demain    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    Les Rouge et Noir se confinent !    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    "Le championnat pourra reprendre mais..."    Les nouvelles mesures du gouvernement    L'est du pays fortement touché    Des directives pour accélérer les travaux    Les habitants du quartier changent les lampes grillées    Les villageois réclament une école primaire    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    Un combat reste toujours à mener    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Eliminatoires de la CAN 2019: Ces «petits» qui peuvent rêver en grand
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11 - 09 - 2018

Après deux journées dans les éliminatoires de la CAN 2019, certaines «petites» nations du foot africain peuvent déjà nourrir l'espoir d'une première participation en Coupe d'Afrique au Cameroun. C'est le cas de Madagascar, du Burundi, des Comores et de la Mauritanie.
Ces pays pourraient être les premiers bénéficiaires du passage de 16 à 24 équipes décidé par la CAF pour la prochaine CAN. Les Barea ont tenu tête au Sénégal, mondialiste, ce dimanche à Antananarivo (2-2). L'équipe entraînée par le Français Nicolas Dupuis n'arrête pas de progresser autant dans le jeu que dans le mental, qui lui a permis de revenir au score deux fois face aux Lions de la Téranga. Madagascar, qui n'a jamais participé à une Coupe d'Afrique, tient peut-être le bon bout avec une deuxième place à égalité de points avec le Sénégal leader de la poule A. Si la première place du groupe devrait logiquement finir entre les mains des Sénégalais, la deuxième place va certainement se jouer entre Madagascar et la Guinée équatoriale ; le Soudan battu deux fois semble déjà largué. Après avoir gagné au Soudan (3-1) lors de la première journée, les Barea joueront certainement la qualification dans la double confrontation prochaine face à la Guinée équatoriale entre le 10 et 16 octobre. S'ils parviennent à engranger quatre points face au Nzalang, la route vers le Cameroun sera toute tracée… Le point pris à Libreville dimanche face au Gabon (1-1) pourrait se révéler très précieux au moment du décompte final. Avec quatre points, les Hirondelles restent deuxièmes de la poule C derrière le Mali (6 points). Avec trois unités d'avance sur le Gabon, son principal rival, le Burundi possède un joker dans la course à la qualification. La sélection dirigée par Olivier Niyungeko court derrière une première participation à la CAN depuis toujours. En 1994, le Burundi a été très près de la qualification mais avait perdu aux tirs au but face à la Guinée dans un match de barrage. Cette fois semble être la bonne surtout avec le renfort de Saido Berahino, joueur de Stoke, et buteur à Libreville pour sa première sélection.
Comores : merci au Cameroun ?
C'est peut-être la sélection la plus vernie de ces éliminatoires. Les Comores sont en effet dans la poule B du Cameroun, pays organisateur, et pourraient se qualifier même s'ils terminent troisièmes du groupe tant que les Lions Indomptables (qualifiés d'office) finissent premiers ou deuxièmes. Ce qui est bien parti. Si les deux premières places devraient revenir logiquement au Cameroun et au Maroc, la troisième va se jouer entre les Comores et le Malawi. Le Cameroun pourrait être l'allié des Cœlacanthes ; déjà avec le point lâché à Moroni dimanche (1-1) et ensuite parce que les Indomptables seront en double confrontation en octobre face au Malawi. Si le Cameroun fait le boulot, la qualification des hommes d'Amir Abdou pourrait se jouer à Moroni face au Malawi en novembre. Pour les Comores, qui ne sont membres de la Fifa que depuis 2005, ce sera sans doute le match le plus important de leur histoire. Cette fois, ce sera peut-être la bonne. Après avoir disputé les Championnats d'Afrique (CHAN) en 2014 et en 2018, la Mauritanie qui ne cesse de progresser avec le sélectionneur et ancien meneur jeu d'Auxerre, Corentin Martins, peut rêver d'une première CAN en 2019. Les Mourabitoune font sensation dans les qualifications avec deux victoires en deux journées dont une probante face au Burkina Faso (2-0). La Mauritanie est leader du groupe I devant le Burkina et l'Angola, qui pourrait constituer son principal rival. Si elle réussit à décrocher au moins trois points dans la double confrontation face aux Palancas Negras, elle ne sera pas loin du Cameroun. Tout le pays en rêve.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.