FLN: Ould Abbès démissionne    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Devant le durcissement de la grève des mécanos: Air Algérie multiplie les suspensions    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    La commune d'El Kerma peine à établir la liste des bénéficiaires: 216 logements sociaux pour plus de 5.000 demandes déposées    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    En maintenant son budget : L'Italie refuse de plier face à Bruxelles    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    M. Kamal Aksous : La sous-traitance a été victime de l'économie de rente et des importations à large échelle    Bouteflika convoque le collège électoral    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    La JSK renoue avec la victoire    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Saisie de 144 kg de viande blanche et 1 914 unités de fromages    Projet de réorganisation du baccalauréat: Une campagne d'information lancée en 2018/2019    Journées d'études sur la labellisation des produits artisanaux à Tlemcen: La poterie de Bider et la dinanderie de Constantine retenues    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    FLN : Djamel Ould Abbès démissionne après un malaise    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    Selon Bernaoui «l'organisation a coûté 5 millions de dinars»    Olufadé libéré, Boukari et Gilles Sunu forfait    L'échec programmé de Rome    Donald Trump s'en prend avec virulence à la France et à Emmanuel Macron    Tayeb Louh, publiquement désavoué par Ould Abbès    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bedoui à propos de la mauvaise gestion: «L'administration doit se libérer des obstacles bureaucratiques»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 20 - 10 - 2018

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et du développement du territoire, Noureddine Bedoui, a présidé, hier, la cérémonie d'ouverture de l'année scolaire 2018/2019, à l'Ecole nationale d'administration.
Dans son allocution, M. Bedoui, qui a affirmé que «L'Ecole nationale d'administration connaît une adaptation constante aux challenges et aux défis qui contrarient l'administration algérienne», a appelé les administrations publiques à se libérer des obstacles bureaucratiques et des mauvaises méthodes de gestion. Selon M. Bedoui, l'administration publique a connu des changements fondamentaux dernièrement, grâce aux politiques de reformes et de changements initiées par le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, qui a mis le citoyen au centre des préoccupations des pouvoirs publics. Le ministre cite, dans ce contexte, «la suppression de toutes procédures bureaucratiques dans l'administration et sa modernisation», et dont les services sont, selon lui, à la portée de la population. Bedoui a également évoqué «la simplification de toutes les procédures administratives». Il est vrai, ajoute cependant Bedoui, que «nous avons entamé l'application sur le terrain, d'un nombre important de ces reformes, mais les résultats définitifs que nous souhaitons, notamment en termes de numérisation totale de l'administration publique, et ce par la réduction de l'interférence du facteur humain, demeurent notre souhait». «Ceci en vue», a-t-il soutenu, «d'éliminer totalement la bureaucratie de l'administration algérienne». Dans ce cadre, le ministre, en s'adressant aux nouveaux étudiants de l'ENA, qui sont les cadres de demain, déclare : «les challenges qui vous attendent dans le changement radical de l'administration publique réside dans le changement dans les états d'esprit des agents de l'administration publique». Car, répondre aux intérêts et aux préoccupations des citoyens est, selon lui, le noyau des différentes fonctions administratives. Il a rappelé que pour faire face à ces défis, l'ENA doit actualiser ses programmes et moderniser ses structures. «Une démarche couronnée récemment par la concrétisation de la réforme des structures de l'Ecole pour former des cadres, conscients des nouveaux enjeux se rapportant aux politiques nationales en matière de dynamique territoriale, dans ses dimensions participative et économique, et en mesure de s'adapter aux nouveaux processus de développement relatif à l'économie numérique et l'économie durable» a-t-il dit.
Renforcer la décentralisation
Dans un autre contexte, le ministre a précisé que «la nouvelle loi sur les collectivités territoriales donnera de larges prérogatives aux élus locaux». «Cette loi s'inscrit dans le cadre du renforcement de la décentralisation et de la participation des citoyens à la prise de décisions», a-t-il estimé. Il a, d'ailleurs, assuré qu'elle donnera plus de prérogatives aussi aux walis et walis délégués. «Après l'installation des nouvelles wilayas déléguées dans le sud du pays et dans les Hauts plateaux, le président de la République avait ordonné le renforcement des fonctions des walis délégués», a-t-il rappelé, non sans souligner que ce «ce renforcement sera effectif après la révision du cadre réglementaire». M. Bedoui a rappelé que «lors du dernier conseil des ministres, il avait été question de l'approfondissement des réformes, pour un service public libéré de toute charge bureaucratique». Sur ce plan, le ministre a expliqué que «la mise en place d'un meilleur cadre de travail est en cours, et la décentralisation est une option irréversible pour se débarrasser de la bureaucratie dans l'administration».
Gestion du service public: Coopération ENA/Institut Shangai
Durant la même cérémonie, le ministre de l'Intérieur a annoncé la signature d'un accord de coopération, entre l'école nationale d'administration (ENA) et l'institut de technologie de Shanghai. M. Bedoui a précisé que cet accord sera signé la semaine prochaine, entre l'Ecole nationale d'administration (ENA) et l'institut de technologie de Shanghai, et aura pour but principal d'améliorer et de moderniser les services publics de l'administration. Cet institut de Shanghai proposera des programmes de formation de haut niveau, pour améliorer la gestion de l'administration, qui doit être adaptée aux nouvelles technologies, a t-il soutenu. Dans ce cadre, le ministre de l'Intérieur a insisté sur les changements opérés dans le cadre des réformes initiées par le Président de la République dans la gestion de l'administration, et qui commencent, selon lui, à apporter leurs fruits. Il a rappelé les différents accords signés auparavant avec plusieurs pays étrangers, notamment tout récemment, le projet de jumelage entre l'Agence nationale de l'Emploi (Anem) et la française Pôle emploi. Abordant un autre aspect, M. Bedoui, a affirmé que son département ministériel inaugurera, dans les prochains jours, l'école nationale d'ingénieurs de la ville, dans la wilaya de Tlemcen. Le ministre a déclaré que «cette nouvelle école sera un pôle essentiel pour accompagner les efforts du développement local». Il ajoute que «cette école, première du genre en Algérie, est chargée de la formation des cadres du ministère de l'Intérieur dans la gestion urbaine des villes».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.