ARRIVES AU PORT DE MOSTAGANEM EN 2019 : L'usine Tahkout demande le déblocage de sa marchandise    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    Zetchi écarté de la photo souvenir    AIN TEMOUCHENT : Un train de voyageurs percute un semi-remorque    «Le meilleur moyen de procurer de la joie au peuple est de gagner des titres»    Officiel : Bennacer à Milan pour la visite médicale !    Loukal appelle L'OFID à poursuivre ses efforts    Les auteurs du cambriolage neutralisés    Résultats du BAC : Session de juin 2019 à Aïn Témouchent    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    Zinédine Zidane félicite l'Algérie    Renard, c'est fini !    L'Algérie dans le groupe A avec le pays hôte    Djemaï boude ?    Un dialogue, deux approches    Un calvaire quotidien pour les populations    Un jeune de 18 ans meurt noyé à Oued Fragha    Des habitants de Kendoula ferment la route    L'autre casse-tête pour le gouvernement    ACTUCULT    Le faux débat sur les langues en Algérie    "La présidentielle a pour vocation de désigner un autre potentat"    L'intruse    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Le dialogue politique au point mort    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    Plus de 7530 microentreprises créées    Le calvaire des usagers à Draâ Ben-Khedda    Les travailleurs de l'ADE menacent de couper l'eau    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    France : Un quai baptisé Josette et Maurice Audin à Aubervilliers    Bouira : Hausse des piqûres de scorpions    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Guterres appelle à des partenariats plus forts pour les transitions post-conflits    La liste des accusations s'élargit    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Wilaya d'Alger: Large campagne de nettoiement des cités des communes d'El Harrach    Lac Tchad : Boko Haram continue à faire des morts et des milliers de réfugiés    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





9e Festival international du cinéma d'Alger: Une trentaine de films seront projetés
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 11 - 2018

Un trentaine de films, entre fictions et documentaires, seront projetés dont 27 en compétition pendant le 9e Festival international du cinéma d'Alger (FICA), dédié au film engagé, prévu du 01 au 09 décembre, a indiqué, samedi à Alger, la commissaire du festival.
S'exprimant lors d'un point de presse, Mme Zhira Yahi, la commissaire du festival international du film d'Alger a annoncé, lors d'un point de presse organisé, samedi à Alger, la participation de neuf films documentaires et de neuf longs métrages de fiction ainsi que la projection de quatre œuvres hors compétition à cette 9e édition. Les longs métrages «La voix des anges» de Kamel Laïch et «Le droit chemin» de Okacha Touita, projetés en avant-première, représenteront l'Algérie dans cette catégorie, alors que «Enrico Mattéi et la révolution algérienne» de Ali Fateh Ayadi et «Choisir à 20 ans», une coproduction algéro-suisse de Villy Hermmann, concourront en catégorie documentaire. Le 9e FICA s'ouvrira avec le film palestinien «Wajib» de Annemarie Jacir qui disputera le Grand prix avec «Mélancolie ouvrière» du Français Gérard Mordillat, «Rusty Boys» du Luxembourgeois Andy Bausch, «Une saison en France» du Tchadien Saleh Harounou ou encore «L'autre côté de l'espoir» du Finlandais Aki Kaurismäki. La compétition documentaire verra, quant à elle, la participation des films «Les silences de Lydie» de la Burkinabé Aïssata Ouamara, «Libre» du Français Michel Tosca, «Central Airport FHT» de l'Allemand Karim Aïnouz ou encore «Les enfants du hasard» coréalisé par les cinéastes belges Thierry Michel et Pascal Colson.
04 films en hors compétition
Quatre œuvres, hors compétition, sont également au programme du 9e FICA, «Jose Marti, l'œil du canari» du Cubain Fernando Perez, «Pieds nus dans l'aube» du Canadien Francis Leclerc, le documentaire «L'enfant du diable» de la Française Ursula Wernly-Fergui en plus du dernier-né du réalisateur Rachid Bouchareb «Le flic de Belleville». En outre, cinq courts métrages sont proposés aux cinéphiles dont «Gauche-Droite» de l'Algérien Mouti Dridi ou encore «Bidoun Hawiya» de la Sahraouie Nayat Ahmed Abdesalam. Cette catégorie non compétitive a été introduite au programme lors de la dernière édition du festival. Les films au programme du 9e FICA seront projetés à la Ibn Zeydoun de Riadh El Feth, à raison de trois séances par jour, suivis, pour la plupart, d'un débat avec les réalisateurs ou l'équipe du film.
Formation
Les organisateurs prévoient également un master-class animé par le documentariste belge Thierry Michel et une rencontre avec le réalisateur français André Gazut. Pour rappel, lors de la dernière édition du FICA, le Grand prix du jury Documentaires est décerné au film «Kemtiyu Cheikh Anta», du réalisateur sénégalais Ousmane William Mbaye Le film Off Frame, la révolution jusqu'à la victoire, du réalisateur palestinien Mohanad Yaqubi avait reçu la Mention spéciale du jury Documentaires alors que le Prix spécial du jury Documentaires a été décerné au film On revient de loin (Opération Corréa 2), des réalisateurs français Pierre Carles et Nina Faure.
Le Grand prix du jury Fictions avait été décerné au film «A United Kingdom» de la réalisatrice britannique Amma Asante et la Mention spéciale du jury Fictions au film «Era O Hotel Cambridge» de la réalisatrice brésilienne Eliane Caffé. Le Prix spécial du jury Fictions est revenu au film «En attendant les hirondelles» du réalisateur algérien Karim Moussaoui. Lors de cette 8e édition du FICA, le jury avait choisi comme lauréats du Prix du public catégorie Fictions en ex æquo les film «Bataillon» de Dmitri Meskhiev (Russie) et «Nous n'étions pas des héros» de Nasreddine Guenifi (Algérie).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.