Dialogue : le Panel, une machine à recycler les soutiens de l'ancien régime    Al-Shabab: Benlamri met les points sur les i et explique son absence à l'entraînement    Le secteur de l'éducation se renforce à Mostaganem    28 hectares de forêt ravagés par les incendies    «Faut-il sauver le système ou l'Algérie ?»    Djemaï tire à boulets rouges sur ses détracteurs    Un mouvement de redressement pour destituer Djemaï    L'Opep pessimiste pour le marché pétrolier    Le pétrolier iranien "Grace 1" fait du surplace à Gibraltar    La bande de Ghaza ciblée par des tirs d'un avion israélien    Les séparatistes se retirent de certaines positions à Aden    Le syndicat des magistrats dénonce les décisions de Zeghmati    Le FC Barcelone décapité d'entrée à Bilbao    Quatre médailles d'or, objectif des Algériens    Une entrée en matière en dilettante    Paul Put et le 1er vice-président de la Feguifoot sanctionnés pour corruption    Pas de solution pour Neymar    Les judokas algériens décrochent neuf médailles dont deux en or    La société civile veut un dialogue ouvert    Rahabi dit non    Un nouveau décès parmi les hadjis algériens    À quoi sont dues les douleurs dans le côté gauche de l'abdomen ?    Café : 7 habitudes dangereuses    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Béjaïa : polémique autour d'un festival culturel    La révolution du Hirak du 22 février 2019 : archéologie et prospective    Sortie de Taddart, le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet    La comédie musicale Notre-Dame de Paris séduit Pékin    L'Algérie, invité d'honneur de la 42e édition    MC Alger : Le Doyen rate ses débuts    Texenna ( Jijel) : Une station monobloc pour améliorer l'AEP    En une année: Près de 800 harraga algériens ont débarqué sur les côtes italiennes    29 candidats harraga interceptés au large d'Oran    Réforme du bac, anglais au primaire: Des syndicats sceptiques    Khenchela: Le "Khliî" (viande séchée), une tradition qui résiste au temps à Tazghart    Russie : Comment expliquer l'absence inattendue de chaleur cet été ?    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Côte d'Ivoire : Vers la fin du procès Gbagbo à la CPI ?    Affaire Hamel: Abdelmalek Boudiaf sous contrôle judiciaire, mise en liberté pour Bensebane Zoubir    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    Infinix, les nouveaux Smartphones mis en lumière à Constantine    Air Algérie parmi les compagnies affichant le plus grand taux de retards    Un navigateur palestinien pour éviter les checkpoints israéliens    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    Sarko and co    L'armée se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 02 - 2019

«La célébration de cet anniversaire constitue une occasion pour rappeler les liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage établis entre les peuples maghrébins et les constantes civilisationnelles qu'ils partagent…»
Le président de la République a adressé à son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, un message de félicitations à l'occasion du 30e anniversaire de la création de l'Union du Maghreb arabe (UMA), dans lequel il lui a réaffirmé l'attachement de l'Algérie à l'édification de cette union, étant «une option stratégique et une revendication populaire». «Il me plaît, à l'occasion du 30e anniversaire de la création de l'Union du Maghreb arabe (UMA) de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, mes chaleureuses félicitations et mes vœux les meilleurs, priant Dieu Tout-Puissant de vous combler de santé et de bonheur et d'accorder au peuple mauritanien frère davantage de progrès et de prospérité sous votre direction éclairée», lit-on dans le message du président de la République, cité par l'APS.
«La célébration de cet anniversaire constitue une occasion pour rappeler les liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage établis entre les peuples maghrébins et les constantes civilisationnelles qu'ils partagent et dont les fondements sont la langue, la religion et la communauté de destin», a ajouté le chef de l'Etat. Le même message de félicitations a été adressé par le président de la république à son homologue tunisien, Béji Caid Essesbi, à l'occasion du 30e anniversaire de la création de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), dans lequel il lui a réaffirmé l'attachement «constant» de l'Algérie à cet édifice maghrébin en tant que «choix stratégique et revendication populaire». Estimant que cet anniversaire historique est une occasion pour mettre en avant les liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage existant entre nos peuples maghrébins, le président de la République a indiqué que cette halte implique une méditation et une évaluation du processus pour une révision globale et objective de son système de fonctionnement et son adaptation aux développement en cours afin de permettre à l'édifice maghrébin d'être un regroupement actif sur la scène internationale.
L'attachement constant de l'Algérie à l'UMA est un choix stratégique et une revendication populaire, et sa volonté de redynamiser ses institutions et structures pour défendre les intérêts communs, relever les défis croissants et répondre aux attentes et aspirations des peuples maghrébins à davantage d'unité, de complémentarité et d'intégrité, a conclu le chef de l'Etat son message. Le même message a été adressé par le président de la République au premier ministre libyen, El Sarraj, et exprimé l'attachement de l'Algérie à l'UMA, indispensable pour permettre aux pays du Maghreb de peser dans le gironpolitique mondial. L'UMA est une organisation économique et politique formée par l'Algérie, la Libye, le Maroc, la Tunisie et la Mauritanie. Créée en février 1989, selon le discours officiel, l'Union du Maghreb arabe est aujourd'hui, à l'évidence, une réalisation géostratégique importante.
Dans les faits, elle n'a que peu d'influence sur la politique de ses Etats membres. Le Conseil des chefs d'Etat ne s'est plus réuni depuis 1994, et l'UMA reste prisonnière des différends entre chacun des pays, dont le conflit du Sahara occidental, en dépit de la création de l'Union pour la Méditerranée. Les défis mondiaux exigent aujourd'hui la relance de l'UMA pour éviter l'ingérence, dont celle qui a eu lieu en Libye et dont les répercussions concernent tous les pays du Maghreb.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.