Le pacte de l'alternative démocratique s'organise    Le Président préside un Conseil des ministres    Baptême de feu international pour Tebboune    Les Verts pour terminer premiers    70 % des cas subissent une amputation    Une centaine de harraga ont pris le large vers l'Italie !    Vers l'interdiction du téléphone portable dans les écoles algériennes !    Conférence internationale sur la Libye: arrivée du président Tebboune à Berlin    A-t-on les moyens de bâtir une Algérie nouvelle et forte ?    MONOXYDE DE CARBONE : 30 morts depuis début janvier    Ould Abbès plaide la folie    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    FFS : la réconciliation compromise ?    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    Large vague d'indignation    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    La guerre des «boutons»    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le barrage Taksebt rempli à 90%
Publié dans Le Temps d'Algérie le 02 - 03 - 2019

Bien qu'aucune goutte de pluie n'est venue arroser la région depuis un mois, il reste que la générosité du ciel enregistrée jusqu'au mois de janvier dernier, a éloigné le spectre du rationnement de l'eau et du stresse hydrique en général. En effet, et à la faveur des dernières pluies, très abondantes du reste, enregistrées d'octobre à janvier , avec d'importantes chutes de neige sur les zones montagneuses, le barrage de Taksebt a cumulé 90 % de taux de remplissage, selon les derniers chiffres communiqués il ya quelques jours, par la Direction des ressources en eau. Ce taux représente plus de 160 millions de M3.
Signalons que ce barrage, d'une capacité de stockage de 181 millions de M3 ne court aucun danger d'envasement, contrairement aux autres barrages du pays, en raison du boisement des bassins qui l'entourent. Son remplissage à 100 % est conçu comme une sécurité en matière d'alimentation en eau potable pour toute la région. D'éventuelles chutes de pluies durant ce mois de mars et le mois d'avril prochain pourront générer le remplissage du barrage de Taksebt jusqu'à sa totalité, avec notamment l'apport des fontes de neige de Djurdjura. Les responsables du secteur n'écartent pas la possibilité d'aller vers des lâchers d'eau, si la structure venait à engranger des quantités d'eau qui pourraient dépasser ses capacités. Ce taux de remplissage constitue une véritable sécurité en matière d'alimentation en eau potable. Un autre barrage est en cours de réalisation à Souk N'tleta.
Situé sur l'oued Bouguedoura, à 8 Km au Sud de la ville de Draâ Ben Khedda, la retenue du barrage permettra la régularisation d'un volume d”eau de 98 Hm3/an, destiné à renforcer en AEP les régions de Tizi-Ouzou, Boumerdes. Les travaux avancent bon train et ils sont estimés à plus de 53%. Un autre ouvrage hydraulique, celui de le barrage de Sidi Khelifa, d'une capacité de 37 millions de M3, sera implanté sur l'oued Sidi Ahmed Ben Youcef de la commune d'Azeffoun, avec pour finalité la couverture des besoins en eau des communes d'Azeffoun, Ait Chaffaa, Akerou Zekri et Aghribs. Une partie de ses eaux est également destinée à l'irrigation. On citera aussi que le débit mobilisé à partir de la station de dessalement de Tigzirt est de 0,40 Hm3/an.
Vers un été sans pénurie à Bouzeguène ?
La région de Bouzeguène et les localités environnantes, connues pour être sous l'emprise de récurrentes pénuries en matière d'alimentation en eau potable devra, en principe, à en croire les propos du premier responsable de l'ADE, tenus sur radio Tizi-Ouzou, vivre un été paisible puisque les travaux du projet de raccordement de la commune de Bouzeguène, au barrage hydraulique de Tichy Haf, dans la wilaya de Béjaïa, seront achevés d'ici l'été. La conduite d'adduction d'eau potable traversera le versant des villages Ait Ikène, Ait Ikhlef, Ait Salah, Aït Semlal, Houra, Ibekarène, Ikoussa, Tizouine, Ikoussa, Tazerout… Pour rappel, les travaux de pose de tuyaux qui seront menés entre les daïras d'Akbou (Béjaïa) et de Bouzeguène (Tizi-Ouzou), sur une distance de 14 km, ont été lancés pour un délai de réalisation d'une année. Une fois mis en service, ce transfert devra assurer un volume de pas moins de 6.000 m3 d'eau potable, qui seront ainsi transférés depuis le barrage de Tichy Haf.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.