Liverpool : Klopp avait baissé les bras pour Coutinho    La Ligue 1 française trouve une formule pour la baisse des salaires    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le volume des barrages en hausse
Le spectre de la sécheresse s'éloigne
Publié dans Horizons le 16 - 03 - 2016

D'après l'Agence nationale des barrages (ANB), le taux de remplissage global des 75 barrages existant à l'échelle nationale a atteint, au 13 mars, une moyenne de 70,29%. La même source précise qu'à l'Est du pays, il a été enregistré un taux de remplissage de 80,94% avec un volume de plus de 2 milliards m3. Les barrages de Béni Haroun (Mila), Boussiaba et Kissir (Jijel) « sont même en train de déborder ». Quant au Centre du pays, le volume est de plus de un milliard m3, soit un taux de remplissage de 67,94%.
Au Chéliff, le taux de remplissage a atteint 58,25% pour un volume de 995,61 millions m3, et à l'Ouest, un taux de remplissage de 67,20% a été enregistré pour un volume d'eau emmagasiné de 680,24 millions m3. Les barrages qui desservent cette région sont Hammam Boughrara et Sekkak à Tlemcen. Les fortes pluies de ces derniers jours ont augmenté de 80% les réserves de quelques infrastructures hydrauliques. C'est le cas du barrage de Babar, à Khenchela (95,81%), du barrage de Bougous (El Tarf) d'une capacité 65 millions m3 (85,21%). Situation similaire pour les barrages de la région du Centre puisque le barrage de Béni-Amrane (Boumerdès) enregistre un taux de remplissage de 94,54%, celui de Tilesdit (Bouira) de 93,88% pour une capacité de 64,55 millions m3, le barrage de Tichy-Haf, à Béjaïa (96,32%), d'une capacité de 81,80 millions m3, et celui de Koudiat-Acerdoune (81%) avec une capacité de 640 millions m3). Le barrage de Bakhadda (Tiaret) a enregistré un taux de 98,15%. Le stress hydrique est également écarté dans la région de l'Ouest avec le remplissage du barrage de Bouhanifia (Mascara) avec un taux de 84,51% et le barrage de Sidi Abdelli (Tlemcen) avec 90,15%.
Taksebt renforce ses réserves
Le barrage de Taksebt (Tizi Ouzou) a atteint 50,28% de sa capacité de stockage, le taux de remplissage de cet ouvrage hydraulique qui était de 45%, a sensiblement augmenté.Cet apport en eau sera certainement revu à la hausse avec la fonte des neiges qui se ont amoncelées sur le mont du Djurdura. D'une capacité de stockage de 180 millions m3, le barrage de Taksebt alimente en eau potable les habitants de la wilaya de Tizi Ouzou. Auparavant, les wilayas d'Alger et Boumerdès étaient également desservies par ce barrage. Par ailleurs, le volume d'eau emmagasiné par le barrage de Koudiet Medouar, dans la commune de Timgad (Batna), est évalué à 27 millions m3 contre moins de 23 millions le mois dernier. Cette quantité est à la fois le fait de la pluviosité et du transfert quotidien de 40.000 m3 provenant du barrage de Beni-Haroun (Mila), dans le cadre de la ligne verte d'urgence.
Là aussi, la fonte des neiges qui ont recouvert les hauteurs de la région des Aurès accroîtra davantage le volume stocké dans cet ouvrage. D'une capacité globale de 74 millions m3, le barrage de Koudiet Medouar avait atteint son plus bas niveau à cause de la sécheresse qui a frappé la wilaya de Batna ces deux dernières années.
La situation devra s'améliorer davantage les prochaines heures puisque la météo annonce de nouvelles averses. En plus de l'apport attendu de la poudreuse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.