Bouchareb empêché de présider une réunion    "L'armée doit écouter les élites et les sages"    Bientôt un nouveau procès    Algérie: la révolte populaire ne peut plus passer par la vieille « classe politique »    Le FCE au bord de l'implosion    Abdelmadjid Sidi Saïd déchu de sa qualité de syndicaliste de base    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    Le verdict reporté jusqu'à la dernière journée    Mellal : "Je crois fermement au sacre"    USMA : le scénario catastrophe ?    La commission de recours décide de faire rejouer la rencontre    Tadjine el kemmoun    Le procès ajourné au 19 juin    Prélèvement multi-organes et greffe hépatique à Constantine    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    Oran : L'examen de la 5e en chiffres    Traitement des déchets ménagers à Bouira : Les communes défaillantes    MO Béjaïa : Les Crabes condamnés ?    Amine Mohamed Djemal. Chanteur, compositeur et leader du groupe Babylone : «Le feuilleton Ouled Halal, une belle expérience familiale et fraternelle»    Gaïd Salah insiste sur l'engagement sincère de l'armée : «Nous n'avons aucune ambition politique»    Election présidentielle : La période de dépôt de candidatures prendra fin demain    Zoubida Assoul. Présidente de l'Union pour le changement et le progrès (UCP) : «L'armée peut jouer un rôle de facilitateur vu la conjoncture complexe»    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Les ambiguïtés autour du mot « dialogue »    L'AMOUR ET LA GUERRE    La nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur    Le gouvernement pris en étau    Un 14e vendredi comme au premier jour!    LG partage un Iftar avec la presse nationale    Les jus de fruits mortels    C'est le Hirak permanent    Après le décret Trump, Google coupe les ponts avec Huawei    Trump ira en Irlande en juin    Rabiot pour remplacer Rodrigo?    Giroud prolonge d'un an    Le GS Pétroliers et le NR Chlef en finale    Affrontements à Jakarta après les résultats de l'élection    Ankara se prépare à d'éventuelles sanctions américaines    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    Tizi-Ouzou : Une wilaya engagée dans la restructuration de la filière oléicole    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    British Steel : Le repreneur d'Ascoval, pourrait déposer le bilan    Royaume-Uni et Italie : Vers des séismes politiques ?    Analyse : Les transmutations génétiques des coups d'Etat africains    Aux côtés de la Côte d'Ivoire dans la lutte;contre le terrorisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs projets relancés à Tizi Ouzou
FIN DE LA VISITE DU MINISTRE DES RESSOURCES EN EAU
Publié dans L'Expression le 11 - 04 - 2018

Une vue de Tizi Ouzou
La région de Bouzeguène a ainsi bénéficié d'un projet relativement consistant qui permettra d'améliorer la situation de façon palpable.
Le barrage d'eau de Taksebt, la région de Bouzeguène, la station de dessalement de l'eau de mer de Tigzirt, le barrage de Souk N'tleta, Azeffoun et le chantier du barrage de Sidi Khelifa sont, entre autres, autant d'escales effectuées lors du périple de Hocine Necib, ministre des Ressources en eau, dimanche et lundi derniers dans la wilaya de Tizi Ouzou.
Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a poursuivi, lundi, sa visite de travail dans la wilaya de Tizi Ouzou et ce, pour la deuxième journée consécutive. Le premier responsable du secteur de l'eau a rassuré la population de la daïra de Bouzeguène que le problème de pénurie d'eau potable, dont la population souffrait, est sérieusement pris en charge. Toutes les mesures administratives et financières ont été mises en branle afin de mettre un terme au calvaire de la population de toute cette région. Et les mesures en question visent à régler le problème crucial du manque d'eau potable dans un maximum de villages de ce versant sud-est de la wilaya de Tizi Ouzou. Le premier responsable du secteur a, d'ailleurs, insisté sur l'esprit de responsabilité des comités de villages de cette région avec lesquels il a eu à débattre de ce problème, dans un parfait climat de sérénité absolue. La région de Bouzeguène a ainsi bénéficié d'un projet relativement consistant qui permettra d'améliorer la situation de façon palpable. Il s'agit du projet de transfert d'eau à partir de Tichy-Haft dans la wilaya limitrophe de Béjaïa. Un projet qui a nécessité une grosse cagnotte: pas moins de 250 milliards de centimes. Mais le projet en question profitera à plusieurs communes de cette partie de la wilaya. Aussi, le ministre des Ressources en eau a annoncé la réalisation d'un nouveau barrage d'eau d'une capacité de 350 000 m3 dans la même localité afin de régler, de manière efficace et définitive, le problème de pénurie en eau potable. «Il s'agit de trouver une solution définitive à ce problème. Nous avons pu mobiliser les fonds nécessaires et lever les contraintes administratives et financières pour que le projet aille désormais en plein régime et soit livré dans les délais impartis et répondre ainsi aux exigences des comités de villages de cette localité», a déclaré Hocine Necib, sur place dans la région de Bouzeguène. Par ailleurs, le ministre a également observé une halte importante au niveau du site du barrage de Sidi Khelifa dans la région d'Azzefoun. Un autre barrage qui sera en mesure de contribuer à amortir le problème d'alimentation en eau potable qui touche également l'ensemble des communes côtières de la wilaya de Tizi Ouzou, notamment les deux villes balnéaires d'Azeffoun et Tigzirt.
Concernant Tigzirt, d'ailleurs, le ministre a annoncé qu'il sera procédé à la réhabilitation, suivie de la mise en service de la station de dessalement de l'eau de mer de Tigzirt. Un projet qui sommeille depuis des décennies. Le temps, semble-t-il, est arrivé pour que ce projet voit enfin le jour. Ce qui permettra de donner un véritable coup de fouet à la saison estivale car beaucoup de vacanciers appréhendent de venir passer leurs vacances à Tigzirt et Azeffoun rien qu'à cause du problème crucial d'alimentation en eau potable. La même région sera également arrosée par la station de dessalement d'eau de mer de cap Djinet dans la wilaya de Boumerdès.
Un autre projet important qui somnole c'est celui du barrage de Souk N'telta. Actuellement, le taux d'avancement du chantier n'est qu'à 43%.
Malgré ce retard, des engagements ont été pris, hier, pour que ce projet soit achevé avant décembre 2019. Ce barrage, une fois mis en service, permettra d'alimenter, de manière convenable et régulière, pas moins de 188 villages à travers pas moins de neuf communes de la wilaya de Tizi Ouzou. Il y a lieu de rappeler que la raison principale ayant occasionné un arrêt des travaux de ce barrage pendant plus de trois ans, ce sont les dizaines d'oppositions exprimées par les expropriés. Notons enfin que Hocine Necib a visité également le barrage de Taksebt, l'un des plus grands du pays. Il a été constaté sur place, et avec satisfaction, que le taux de remplissage de ce barrage est passé de 40 à plus de 60% en quelques jours, grâce aux dernières intempéries et pluies abondantes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.