Participation croissante dans les centres de vote des wilayas de l'Ouest    20 individus à Relizane et 6 à Guelma arrêtés pour entrave à l'opération de vote    A l'issue de sa première conférence de presse Un dialogue pour prospecter les défis du moment et du futur    Les engagements du nouveau Président    Les Etats-Unis "pressés de travailler avec Tebboune"    Un député allemand : " L'Europe dépend fortement des importations du gaz, et un accord avec la Russie est raisonnable "    Bourses européennes : L'Europe termine en hausse, soutenue par l'accord USA-Chine    MARCHES FINANCIERS Rebond de la livre sterling après la victoire de Boris Johnson    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    Volkswagen suspend sa production en Algérie    À quoi joue Macron ?    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    Législatives au Royaume-Uni: Boris Johnson remporte une large majorité    Le ton est monté lors du sommet au format Normandie Moscou en explique la raison    Boko Haram : Entre attaques et enrôlements forcés au Caméroun    Manchester City: Guardiola souhaite "rester"    Canoë-Kayak - Championnat arabe : L'Algérie prend la 2e place    Tournoi féminin de l'UNAF (U-21) : L'Algérie débutera face à l'Egypte    Littérature : Parution :    SAISON CULTURELLE 2019-2020 À AIN TEMOUCHENT Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Barcelone : le prix de Jean-Clair Todibo est fixé    MOSTAGANEM : Démantèlement d'un dangereux gang de dealers    Une nouvelle Constitution pour une "nouvelle République" (Président élu )    CANADA : Un Algérien tue sa femme et ses deux enfants    L'ONU réaffirme ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l'autodétermination    VENTE D'APPAREILS DE CHAUFFAGE CONTREFAITS SANS CERTIFICAT DE GARANTIE : Plus de 11 commerçants verbalisés à Oran    Lutte contre la contrebande : 5 individus arrêtés au sud du pays    Mers Eddadjadj à Zemmouri Marine: un site archéologique à revaloriser    L'Algérien Oukidja, remis de sa commotion cérébrale, opérationnel face à Marseille    Les travaux de réfection de la pelouse avancent bien, selon la FAF    Bureaux de vote saccagés à Bordj Bou-Arréridj    Bounedjah : "Terminer la saison 2019 en beauté"    Plus de mille dossiers Cnac et Ansej traités en 2019    Houda Ferraoune n'a pas voté    Le documentaire Nice Very Nice en compétition au Sénégal    …sortir ...sortir ...sortir ...    Le président américain dans la tourmente : Dernier cap franchi avant un probable renvoi de Trump en procès    CNR de Bordj Bou Arréridj : Les effets de la retraite proportionnelle    MCA : Betrouni «Sakhri doit assumer ses responsabilités»    Tebboune remercie les Algériens pour la confiance placée en sa personne    Avec 58,15% des voix: Tebboune élu président    Jugeant disproportionnée sa part des produits fiscaux perçus: La commune d'Oran veut tirer plus de profit de la fiscalité locale    Tébessa: Un lot supplémentaire de 1.400 logements    Mascara: Saisie de boissons alcoolisées, deux mandats de dépôt    Projet de traduction des plus importants écrits    Le combat de Zahia Ziouani    Djelfa : Culture du safran à Djelfa, une expérience concluante pour le jeune Abderrahmane Khelili    Tissemsilet : Manifestations du 11 décembre 1960 : réinhumation des restes du chahid Bennai Omar à Theniet El Had    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





6E édition de la fête de l'olive à Tabourt (Ifigha).. Pour une huile d'olive de meilleure qualité
Publié dans Le Temps d'Algérie le 03 - 03 - 2019

Cette édition, qui vient à point nommé, a été organisée sous le thème : «amélioration des rendements de l'olivier et production d'une huile d'olive de meilleure qualité».
L'association Oléicole Achbali Nath Ghobri et le comité du village de Tabourt ont organisé avant-hier et hier, la 6e édition de la fête de l'olive à Tabourt, dans la commune d'Ifigha, sise dans la Daira d'Azazga. Cette édition, qui vient à point nommé, dans un moment fait d'efforts au niveau de cette région pour la labellisation de l'huile d'olive, dans un processus qui a pris un ascendant vers la valorisation de cette denrée, pour une meilleure exploitation et un meilleur cadre de commercialisation, a été organisée sous le thème : «amélioration des rendements de l'olivier et production d'une huile d'olive de meilleure qualité». Ceci, pour une meilleure commercialisation de cette denrée dans un cadre plus organisé, car une meilleure commercialisation ne peut passer que par un meilleur rendement.
Par ailleurs, et conformément au programme la première journée de cette 6e édition, il a été organisé une visite de l'ancien village. Un village qui s'accroche aux cimes surplombant le village Tabourt, avec d'anciennes constructions et une architecture séculaire, préservée en la circonstance par les habitants de ce village. Alors qu'une conférence débat a été animée par Kaci Boukhalfa, Inspecteur phytosanitaire au niveau de la DSA de Tizi Ouzou et expert en oléiculture, sur le thème sus indiqué, dans le but d'inciter les gens à travailler la terre et à entretenir leurs oliviers, ceci pour un rendement meilleur. Par ailleurs, notons que le premier jour de cette manifestation, qui a coïncidé avec la journée du samedi 02 mars, a été rehaussé par la présence du directeur des services Agricoles de la wilaya de Tizi Ouzou, du chef de Daira de Bouzeguène, des élus locaux, ainsi que du président de la Chambre de l'agriculture de la wilaya, du directeur de la CRMA et des chefs des services de la DSA. Notons que la région des Ait Ghobri reste une contrée riche en cette denrée, au moment où le village de Tabourt est réputé pour son activité oléicole, qui se fait sur un vaste territoire rocheux recouvert d'oliviers ancestraux. La commune d'Ifigha compte pas moins de 300 ha d'oliveraies ; le village de Tabourt se targue de cultiver au moins 150 ha à lui seul.
Le village continue encore de maintenir l'exploitation des trois huileries traditionnelles restantes, alors qu'au niveau des neuf communes des Ait Ghobri, entre Azazga et Bouzeguène, existent pas moins de 41 huileries. A priori, la manifestation en question a permis à plusieurs exposants de cette région de mettre en valeur leurs produits oléicoles, afin que les invités puissent avoir une idée sur la qualité de cette denrée au niveau des Ait Ghobri, en goutant et en achetant pour ceux qui le voudraient. C'est ainsi que les organisateurs ont pris l'initiative d'étendre cette manifestation à Tabourt vers la journée de ce lundi, afin de permettre aux visiteurs d'apprécier l'huile locale, et permettre aussi aux oléiculteurs d'écouler quelques quantités de leurs productions dans le cadre de cette fête de l'olive. Une fête qui est devenue maintenant une tradition à Tabourt, sous un cachet promotionnel qui offre à l'huile d'olive locale un cachet reconnu, non seulement au niveau local ou national, mais qui le sera aussi au niveau international, avec l'aboutissement imminent du processus de labellisation de l'huile d'olive des Ait Ghobri.
Quant à l'état d'avancement du projet de labellisation d'huile d'Ath Ghobri, mis en place par leur direction au mois de novembre dernier, Hadji a rassuré que le projet va bon train, et que des projets similaires sont lancés au niveau des localités de Maatkas et Draâ-Ben-Khedda pour labelliser leur huile d'olive. «Nous avons appelé les agriculteurs et les propriétaires de huileries à se regrouper en association, et en coopérative pour réaliser ces projets de labellisation, et d'améliorer l'itinéraire technique du ramassage des olives, mais aussi de mettre à jour les unités de transformation au niveau des huileries de la région. Nous avons mis en place un cahier des charges pour produire une huile extra-vierge, dont l'objectif est d'exporter notre huile sur le marché international».
Il est à rappeler qu'après la région des Ait Ghobri à Azazga, qui a vu le processus de labellisation de son huile d'olive lancé, c'était au tour de la région de Maâtkas de lui emboîter le pas, en enclenchant un processus similaire. C'est ainsi qu'en prévision de cette labellisation, l'association «Achvayli n'Maatkas» a été créée il y a quelques semaines, lors d'une réunion des services agricoles concernés, avec les oléiculteurs et les oléifacteurs de la Daira de Maâtkas. La labellisation devra mettre fin au non respect de certaines conditions inhérentes à l'obtention d'une bonne qualité d'huile. Des échantillons d'huile d'olive prélevés dans plusieurs daïras de la wilaya présentent, dans beaucoup de cas, un fort taux d'acidité supérieur à 3 %, alors que la norme internationale est de 0,8%. Plusieurs facteurs expliquent cette situation. On peut citer la longue durée de stockage des olives au niveau des champs et des unités de transformation (les normes requises pour l'obtention d'un produit de qualité sont de 72 heures maximum de stockage), le non-tri des olives avant la trituration, leur stockage dans des sacs en plastique, etc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.