APN : Examen de la levée de l'immunité parlementaire de Boudjemaa Talaï    Raison d'Etat    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Forum des chefs d'entreprises (FCE): Mohamed Sami Agli élu nouveau président    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Projets d'infrastructures sportives en souffrance à Alger    CAN 2019, Groupe C Algérie 2 - Kenya 0 : Débuts réussis pour la sélection algérienne    Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie: Création d'une commission spécialisée en vue des JM-2021    Fiba-Afrique : Le Mozambicain Anibal Manave nouveau président    Un fonctionnaire de la direction de l'Action locale arrêté en flagrant délit de corruption    Protection des plages contre la pollution    Les moustiques posent un problème de santé publique pour les habitants    Côte d'Ivoire : Scandale des 18.000 tonnes de riz avarié importé de Birmanie    Secteur de l'hydraulique à Mostaganem : Une enveloppe de 5,5 milliards DA pour financer cinq projets    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    Karim Ziani (Orléans) raccroche les crampons    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs, les priorités    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    La nécessaire diversification énergétique    Levée de l'immunité parlementaire du député Boudjemaa Talai et du sénateur Amar Ghoul    Le Sénat examine le dossier Amar Ghoul    L'Etat à la rescousse    Un médecin placé en détention provisoire    Baisse "importante" des quantités en mai 2019    Les Algériens suffoquent !    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    L'Algérien Toufik Hamoum à latête d'un conseil technique de l'Unesc    ALGERIE TELECOM : L'ex-PDG devant le procureur jeudi prochain    ACCUSES D'ENGENDRER DE GRAVES DOMMAGES POUR LE PARTI : Ould Abbes et Bouchareb indésirables au FLN    REMISE EN LIBERTE LOUISA HANOUNE : Une nouvelle demande introduite par les avocats    L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    La conjoncture impose des solutions structurelles    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Premiers incidents post-congrès    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    CAN-2019: Maroc 1 - Namibie 0 - Les Marocains ont sué    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





72e Festival de Cannes.. A quand une nouvelle palme pour l'Algérie ?
Publié dans Le Temps d'Algérie le 14 - 04 - 2019

Le 72e festival du cinéma de Cannes se teindra du 14 au 25 mai prochain. La ville française qui accueillera la plus prestigieuse manifestation dédiée au 7e art se prépare déjà.
Le 72e festival du cinéma de Cannes s'ouvrira par la projection de The Dead Don't Die, (les morts ne meurent pas), treizième long-métrage du cinéaste et réalisateur américain Jim Jarmusch. Durant 15 jours Comme chaque année, l'effervescence va s'emparer de la Croisette et Cannes sera, comme chaque année, depuis 72 ans, la capitale mondiale du cinéma. Les cérémonies d'ouverture et de clôture seront présentées, comme l'an dernier, par le comédien Edouard Baer.
Film d'épouvante en ouverture
Concernant la cérémonie d'ouverture, la projection du film The Dead Don't Die du réalisateur américain Jim Jarmusch a été annoncée en grande pompe. L'histoire de ce long métrage se passe dans la sereine petite ville de Centerville. ” Quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l'évènement le plus étrange et dangereux qui allait s'abattre sur Centerville : the deads don't die – les morts sortent de leurs tombes et s'attaquent sauvagement aux vivants pour s'en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville ” est-il noté dans la description de cette comédie dans le genre épouvante-horreur avec comme protagonistes Bill Murray, Adam Driver, et la chanteuse de pop Selena Gomez. En ce qui concerne le programme général du festival, les détails n'ont on pas encore été dévoilés. Toutefois, le nom du président du jury de cette 72e édition, succédant à la comédienne australienne Cate Blanchett est le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu, un habitué de la Croisette. Concernant la sélection officielle des films (en compétition et hors compétition), elle sera connue le 18 avril. En outre, plusieurs réalisateurs d'envergure sont déjà sur la ligne de départ pour tenter de gagner la palme d'or du festival ou l'un des prix dont le cinéaste Quentin Tarantino, Palme d'Or en 1994 pour Pulp Fiction qui est revenu en tant que président du jury en 2004. Pour ce qui est des autres têtes d'affiche de l'édition 2019, on retrouve Steven Soderbergh avec son film The Laundromat avec Meryl Streep et Gary Oldman, Pedro Almodovar avec Douleur et gloire qui marque ses retrouvailles avec Penelope Cruz ou encore James Gray avec le film Ad Astra.
Un défi difficile à réaliser
Lors du dernier festival de Cannes, le jury présidé par l'actrice Cate Blanchett avait attribué la palme d'or au cinéaste japonais Hirokazu Kore-eda pour son film Une affaire de famille. Ce cinéaste japonais avait participé à Cannes pour la 7e fois et avait déjà remporté le Prix du jury, en 2013, pour “Tel père, tel fils”. Alors que l'Algérie vivait ses années d'or du cinéma avait remporté la palme d'or en 1975 en participant avec le film Chroniques des années de braise de Mohamed Lakhdar Hamina. Y a t -il un encore un cinéaste algérien qui pourrait réaliser une œuvre d'une telle valeur pour représenter l'Algérie et gagner un prix ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.