Rapatriement des Algériens bloqués au Maroc: arrivée de 229 voyageurs à l'aéroport    Covid-19: lancement d'enquêtes épidémiologiques dans les wilayas aux taux élevés    Le taux d'inflation moyen annuel stable à 1,8% en avril 2020    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    Révolution algérienne: les offensives du 20 août 55, un acte sauvagement réprimé dans le sang    APN: la séance plénière du vote du PLFC 2020 reportée à 14h30    Accusations de prévarication : La BAD temporise malgré l'appel    Impact de la Covid-19 : Quand l'industrie de l'aérien bat de l'aile    Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau Secrétaire général du parti FLN    Palestine-Covid19: réouverture de la mosquée al-Aqsa    Washington signe la fin de sa relation avec l'OMS    Le gouvernement prêt à négocier avec les talibans    Maintien de la paix : Pékin promet une plus grande contribution    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Manifestation à Rome contre le gouvernement Conte    CAF : Ahmad Ahmad briguera un second mandat    FAF : Réunion du bureau fédéral aujourd'hui    Un maghrébin au long cours    "Le Hirak raconte le rêve contrarié d'un peuple"    Ghardaïa: arrestation de dix présumés "coupeurs de route" à Hassi-Lefhal    Les plages prises d'assaut à Jijel    Souk Ahras : La fourrière pour 454 véhicules    Nouveau coup de filet à El-Kseur    Six ouvrages pour dire la tragédie nationale    Maison de la culture Ali Zamoum : Un concours de théâtre pour les familles    Géopolitique et champ d'action militaire    Hommage à Michel Seurat    MC Oran: Hyproc au secours du Mouloudia    Tlemcen: Vers le redémarrage des activités des autres services du CHU    Education: Les enseignants du primaire reviennent à la charge    Centre-ville: Un blessé grave dans un effondrement    Mercato en Europe Une nouvelle donne pour les clubs    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    Kamel Daoud : l'arbre aux fruits mûrs    "Nous assisterons à des révoltes sociales" selon Mebtoul    L'infrangible lien…    Le Maroc rapatrie ses ressortissants bloqués en Algérie    La défense de Karim Tabbou refuse de plaider à distance    Des dérogations pour la diaspora algérienne ?    Les feuilles de l'automne    L'Algérie représentée au festival Docu-Med    Le théâtre, une thérapie libératrice de la peur et du stress    CC du FLN : le favori bloqué et accusé d'avoir le Coronavirus    Washington Times prédit une riposte médiatique contre l'Algérie    La Cour de Tipasa dément    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





72e Festival de Cannes.. A quand une nouvelle palme pour l'Algérie ?
Publié dans Le Temps d'Algérie le 14 - 04 - 2019

Le 72e festival du cinéma de Cannes se teindra du 14 au 25 mai prochain. La ville française qui accueillera la plus prestigieuse manifestation dédiée au 7e art se prépare déjà.
Le 72e festival du cinéma de Cannes s'ouvrira par la projection de The Dead Don't Die, (les morts ne meurent pas), treizième long-métrage du cinéaste et réalisateur américain Jim Jarmusch. Durant 15 jours Comme chaque année, l'effervescence va s'emparer de la Croisette et Cannes sera, comme chaque année, depuis 72 ans, la capitale mondiale du cinéma. Les cérémonies d'ouverture et de clôture seront présentées, comme l'an dernier, par le comédien Edouard Baer.
Film d'épouvante en ouverture
Concernant la cérémonie d'ouverture, la projection du film The Dead Don't Die du réalisateur américain Jim Jarmusch a été annoncée en grande pompe. L'histoire de ce long métrage se passe dans la sereine petite ville de Centerville. ” Quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l'évènement le plus étrange et dangereux qui allait s'abattre sur Centerville : the deads don't die – les morts sortent de leurs tombes et s'attaquent sauvagement aux vivants pour s'en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville ” est-il noté dans la description de cette comédie dans le genre épouvante-horreur avec comme protagonistes Bill Murray, Adam Driver, et la chanteuse de pop Selena Gomez. En ce qui concerne le programme général du festival, les détails n'ont on pas encore été dévoilés. Toutefois, le nom du président du jury de cette 72e édition, succédant à la comédienne australienne Cate Blanchett est le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu, un habitué de la Croisette. Concernant la sélection officielle des films (en compétition et hors compétition), elle sera connue le 18 avril. En outre, plusieurs réalisateurs d'envergure sont déjà sur la ligne de départ pour tenter de gagner la palme d'or du festival ou l'un des prix dont le cinéaste Quentin Tarantino, Palme d'Or en 1994 pour Pulp Fiction qui est revenu en tant que président du jury en 2004. Pour ce qui est des autres têtes d'affiche de l'édition 2019, on retrouve Steven Soderbergh avec son film The Laundromat avec Meryl Streep et Gary Oldman, Pedro Almodovar avec Douleur et gloire qui marque ses retrouvailles avec Penelope Cruz ou encore James Gray avec le film Ad Astra.
Un défi difficile à réaliser
Lors du dernier festival de Cannes, le jury présidé par l'actrice Cate Blanchett avait attribué la palme d'or au cinéaste japonais Hirokazu Kore-eda pour son film Une affaire de famille. Ce cinéaste japonais avait participé à Cannes pour la 7e fois et avait déjà remporté le Prix du jury, en 2013, pour “Tel père, tel fils”. Alors que l'Algérie vivait ses années d'or du cinéma avait remporté la palme d'or en 1975 en participant avec le film Chroniques des années de braise de Mohamed Lakhdar Hamina. Y a t -il un encore un cinéaste algérien qui pourrait réaliser une œuvre d'une telle valeur pour représenter l'Algérie et gagner un prix ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.