AFN: le projet d'amendement de la Constitution "permettra d'aller vers des lois au service du citoyen"    L'adhésion à temps de l'Algérie à la ZLECAF lui conférera un pouvoir d'influence    Report de la 1ère Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Athlétisme : Delhoum n'est plus    Natation : Le CR Belouizdad signe honorablement son retour    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    Hadjadj (Mostaganem) : La population se mobilise pour retrouver un harrag disparu    Cités de Bab Ezzouar : Equipements de puériculture dégradés    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Le chef de la junte demande la levée des sanctions ouest-africaines    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    Condoléances    Farhi au Club Africain    "Nous n'agissons pas par sentiments"    La Juventus officialise le retour de Morata    Barça : Ousmane Dembélé poussé vers la sortie ?    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    Les souscripteurs AADL protestent    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    STABLE ET DURABLE    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    Bovins et crocodiles    Algérie Poste: Un nouveau calendrier de versement des pensions de retraite    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Chlef: Mener les projets à bon port    Tébessa: Un camion se renverse, un mort et un blessé    Sonelgaz Es-Sénia: Près de 197 milliards de centimes de créances détenus par les ménages    Le ministre de la Poste et des Télécommunications rassure: Le paiement électronique «sécurisé et gratuit»    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    JS Saoura: Choisir la voie de la formation    PAIX ET SERENITE    Reportage sur le «Hirak»: M6 conteste les accusations portées contre elle    La prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La gestion bientôt assurée par une entreprise algérienne    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    L'Algérie obtient une victoire définitive contre Orascom Télécom    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    Le Premier ministre palestinien salue la position du Président Tebboune contre la politique de normalisation avec l'entité sioniste    L'Algérie prend acte de la désignation de Bah N'daw comme président de la transition au Mali    Journée internationale de la paix: l'impératif de décoloniser la Palestine et le Sahara occidental    Décédé ce lundi, «l'Ange blanc» repose au cimetière Sidi-Aïssa de Annaba    «Khayrek sbaq»    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Washington prépare le plan de paix pour la Palestine.. Le mutisme complice de pays musulmans
Publié dans Le Temps d'Algérie le 24 - 04 - 2019

L'administration américaine se prépare à dévoiler son plan de paix pour la Palestine, en juin, un projet refusé par l'Autorité Palestinienne.
Mardi, Jared Kushner, conseiller principal du président américain, a indiqué à New York que la Washington allait révéler les détails de ce plan après le mois sacré de Ramadhan, en déclarant que les deux parties, palestinienne et israélienne, devraient faire des compromis difficiles. La date de juin a été choisie pour accorder le temps nécessaire au Premier ministre israélien, pour former une coalition gouvernementale après les élections législatives d'avril. Normalement, ils commencent par un processus mais nous avons fait l'inverse, a-t-il déclaré lors d'un forum organisé par Time Magazine, ajoutant que le plan en question serait une proposition détaillée, et que les Etats-Unis devraient s'abstenir de parler du passé. Le conseiller du président américain chargé du processus de paix au Moyen-Orient, s'est abstenu de commenter si le projet américain prévoyait une solution à deux Etats, telle que prévue par les Nations Unies. Selon le Washington Times paru hier, cette question clé qui a constitué la pierre angulaire des efforts de paix américains, a été expurgée du plan de la Maison Blanche.
L'Information aurait irrité les dirigeants arabes, selon le même quotidien. David Friedman, l'ambassadeur américain à Tel Aviv, a vivement soutenu l'expansion des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, une position perçue par les palestiniens et les pays arabes comme une fin de la solution à deux Etats. Le projet américain anticipe, par ailleurs, «un plan économique robuste pour toute la région», selon les révélations de Jared Kushner. Le projet américain, déja refusé par l'Autorité Palestinienne, ne peut être juste, puisque le président américain a déjà exprimé sa préférence envers Israël. Le président américain a reconnu El Qods occupé capitale d'Israël, annulé le soutien financier à la Palestine et fermé le bureau de l'OLP à Washington. Des décisions qui illustrent la politique hostile du président américain contre la Palestine.
Les décisions du président américain ont été dénoncées par la communauté mondiale. Le président américain ne peut pas être crédible pour le plan de paix pour la Palestine. Le silence de pays musulmans est une complicité avec le président américain. L'Arabie saoudite applaudit les décisions non légales du président américain, dont la politique hostile à l'Iran. Arabie saoudite, Bahrein et Emirats, qui participent aux crimes de guerre commis par la coalition arabe contre les civils du Yémen, ont exprimé l'allégeance au président américain. Le président américain les arme contre les civils au Yémen. Peu de pays, dont l'Algérie, luttent encore pour les droits palestiniens. D'autres pays ont choisi Washington.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.