Le retour du FFS    Un scrutin plus coloré    Des partis politiques à la traine    Les promesses d'un conclave    un conseil national du tourisme?    Les fondements d'un nouveau mode économique loin de la rente pétrolière    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Tebboune et Macron font le point    Intense activité pour Lamamra à New York    Belani recadre le Marocain    16 décès et 182 nouveaux cas    Koeman tire sur ses joueurs    Coup de pression de la justice espagnole    Pochettino s'est expliqué avec Messi    Belabed veut introduire «les tablettes»    Des dépotoirs à ciel ouvert    Tebboune tient son engagement    Inondations et routes bloquées    52 morts et 1585 blessés en une semaine    Parution de la version anglaise    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Les Nuits du théâtre    PSG : Pochettino comprend Messi mais ne regrette pas    Qualifs Mondial 2022 : Nouvelle modification de l'horaire du match Niger-Algérie    Bab El Oued et la Casbah : Les articles scolaires inondent les marchés    La Fédération des consommateurs tire la sonnette d'alarme    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    Wagner brouille les cartes au Mali    L'opposition crie à la fraude    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    Le casse-tête de la surcharge scolaire    Mebarki quitte la JSK    Le MCO peine à arrêter son effectif    En quête d'une stratégie industrielle    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    L'enquête étendue à 30 wilayas touchées, 71 suspects arrêtés    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    L'ultime étape, le Sénat    L'ambitieux programme de Sonatrach    50 ans après, un volcan entre en éruption    Le système de santé «risque de s'effondrer», avertit l'OMS    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Une indispensable catharsis    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lutte contre la violence dans les stades.. La vidéo surveillance obligatoire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

Les autorités algériennes ont décidé de miser sur les technologies modernes pour contrecarrer le phénomène de la violence dans les stades qui ne cesse de prendre des proportions alarmantes. Le gouvernement, qui s'est réuni mercredi sous la présidence du Premier ministre Noureddine Bedoui, a examiné les moyens de lutter contre la violence dans les stades. Deux exposés sur les mesures à prendre ont été présentés par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Salim Bernaoui et son homologue de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salaheddine Dahmoune, selon un communiqué des services du Premier ministre. M. Bedoui a donné, à cette occasion, des orientations pour le début progressif de la mise en œuvre des mesures proposées par les deux ministres, dans le cadre d'une stratégie et sous le contrôle et l'évaluation périodiques d'une instance nationale chargée de la lutte contre la violence dans les stades avec l'implication de tous les acteurs, y compris la Fédération algérienne de football (FAF), les ligues, clubs, associations sportives, médias et autres. «En vue de lutter contre ce phénomène, il est impératif de recourir à l'utilisation des technologies modernes, notamment par la mise en service d'une base de données des personnes interdites d'entrée aux stades et l'équipement de ces derniers en caméras de surveillance, et ce, à l'instar des autres pays afin de faciliter aux services de sécurité la maîtrise de la situation durant les matches et les manifestations sportives», ajoute la même source. La vidéo surveillance dans les stades est citée dans l'arrêté du 1er juillet 2010 portant sur le cahier des charges du professionnalisme qui fixe l'organigramme des clubs professionnels.
Selon Réda Abdouche, membre de la commission de suivi du Symposium sur le renouveau du football algérien, organisé par la FAF les 11 et 12 décembre 2017, «aucun club des deux paliers professionnels n'a appliqué entièrement cet organigramme qui prévoit notamment un responsable de la sécurité et un responsable des médias, ainsi que la vidéo surveillance dans les stades». «Le Bureau fédéral a décidé d'imposer, pour la saison à venir, cette organisation aux clubs qui nous a été imposée à son tour par la CAF et la FIFA. Aucun stade ne sera homologué pour les compétitions internationales s'il ne remplit pas les conditions requises», avait-il indiqué à l'APS en décembre dernier, lors de la présentation du document final relatif au symposium au ministre de la Jeunesse et des Sports de l'époque, Mohamed Hattab.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.