Déconfinement progressif: "la FNTT appelle à des mesures strictes à l'égard des transporteurs privés"    Covid-19: aucun cas enregistré dans les camps des réfugiés sahraouis et les territoires libérés    Réunion OPEP: il ne faut pas se contenter des résultats réalisés à ce jour    Le chef d'AQMI Droukdel tué par l'armée française    ONU : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG    IN AMENAS : La 41ème brigade blindée de l'ANP exécute un exercice avec tirs réels    MOSTAGANEM : Un rendement prévisionnel de 13 quintaux/ha de céréales    EVOLUTION DE LA SITUATION SANITAIRE : L'Algérie a atteint le pic le 29 avril dernier    Dzair TV met les clefs sous le paillasson    Le ministère sahraoui de la Culture dénonce le vandalisme du patrimoine matériel et immatériel dans les territoires occupés    115 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Affaire des enregistrements téléphoniques : La justice se met en branle    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    BLIDA RESPIRE    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    Violente Amérique !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Le crime de Minneapolis    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Ghannouchi fragilisé    Les conseils de classe convoqués ce lundi    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il gardera son style architectural.. 40 milliards pour ressusciter le marché de Trois Horloges
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

Sur le plan fonctionnel le nouveau marché aura une capacité de plus de 400 étals ou carreaux, soit un nombre supérieur à celui des commerçants inscrits officiellement.La conception des étals sera faite selon les normes modernes.
Aussi mythique que la Place dont il tire son nom, cet établissement surnommé ” le ventre de Bab El Oued ne constituera plus un point noir. C'est ce qu'affirme le wali délégué de Bab El Oued ajoutant que le projet de reconstruction du marché de Trois Horloges est actuellement en phase d'étude, tout en infirmant les rumeurs circulant sur l'installation de l'entreprise maitre d'œuvre. Il a précisé toutefois que les services concernés sont sur le point de finaliser l'élaboration du cahier des charges devant permettre le lancement de l'avis d'appel d'offre. Le responsable ajoutera dans ce cadre que l'enveloppe allouée à ce projet est estimée à 40 milliards de centimes dont 9 milliards sur le compte de la commune de Bab El Oued est débloquée, ce qui dément une autre rumeur faisant état de report de la réalisation à une date non précisée. Sur le plan fonctionnel le nouveau marché aura une capacité de plus de 400 étals ou carreaux, soit un nombre supérieur à celui des commerçants inscrits officiellement. La conception des étals sera faite selon les normes modernes. De même apprend-t-on auprès des services en charge du projet, le nouveau marché gardera son style architectural d'antan comme symbole à la mémoire des lieux. Il faut savoir que ce marché a été démoli le 7 avril dernier en raison de son état de vétusté attestée par le contrôle technique compétent dont l'expertise a révélé des dégradations avancées dans sa partie intérieure. Mais aussi pour le point noir qu'il constituait générant de ce fait des désagréments interminables aux riverains et à ses habitués. Le marché de Trois Horloges a en fait une longue histoire à raconter en tant que repère incontournable des nostalgiques algérois. Témoin de plusieurs générations contradictoires en mentalités mais qui se sont chevauchées pacifiquement, ce marché affiche un palmarès fier en matière de visites dédiées aux lieux mythiques de la capitale. Les commerçants qui y activaient durant de longues années avant sa démolition ont été transférés vers le marché Said Touati. Il y a lieu de savoir que la collectivité locale compte intégrer au sein du nouveau marché une centaine de vendeurs informels et ce dans le but d'éradiquer ce genre d'activité illicite mais plus ou moins tolérée par les autorités compte tenu de la problématique de réalisation des marchés de proximité appelés aussi marchés parisiens, posée, selon la wilaya par le manque de foncier dans la majorité des communes d'Alger. Toujours est-il que la démolition du marché de Trois Horloges a été saluée tant par les riverains dans la mesure où il figurait parmi les points noirs du centre de la capitale générateurs de pollution et de nuisance sonore. Des quantités importantes de toutes sortes de déchets jetés quotidiennement et de manière anarchique donnaient aux lieux une piètre image et créant un désorder total en matière de circulation routière.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.