Déconfinement: la reprise des activités économiques scindée en deux phases à partir du 7 juin    Manifestations aux Etats-Unis : une neuvième soirée plus calme,Trump critiqué pour sa gestion de la crise    L'Alliance libre européenne appelle le Maroc et l'UE à mettre fin à l'occupation du Sahara occidental    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Coronavirus: 98 nouveaux cas, 79 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Accord Opep+ : une action décisive afin d'empêcher un effondrement total du marché    Gaz: Sonatrach adapte sa stratégie pour faire face à la concurrence croissante du marché mondial    Les essais cliniques sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position    Barça : Une inquiétude pour Lionel Messi ?    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Le Care critique les choix du gouvernement    Les travaux s'éternisent    Vers un intérimaire à la tête du MPA    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Plus de 500 migrants bloqués au large de Malte    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Quatre réseaux de crime organisé transfrontaliers démantelés: 115 kg de kif, 58.602 comprimés psychotropes et 450 millions saisis    Trafic de drogue, 2 arrestations    Un déni français    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Le ministère du Commerce dément    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    ENVOI DE TROUPES DE L'ANP A L'ETRANGER : Laraba apporte des précisions    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Reconstruction du marché des Trois-horloges : 40 milliards de centimes alloués à l'opération
Publié dans El Watan le 11 - 06 - 2019

Les services de la wilaya d'Alger ont alloué une enveloppe, estimée à 40 milliards de centimes, pour la reconstruction du marché des Trois-Horloges, dans la commune de Bab El Oued. «L'étude a été finalisée», a indiqué, dimanche, le wali délégué de la circonscription administrative de Bab El Oued, Abdelaziz Othmane.
Dans une déclaration à l'APS, le wali délégué a précisé que l'étude relative au projet de reconstruction et d'aménagement du marché des Trois-Horloges, dans l'ancien quartier de Bab El Oued (au lieu d'origine), était fin prête, soulignant que ses services s'attelaient à «l'élaboration du cahier des charges en vue d'engager les procédures techniques et administratives nécessaires au lancement de l'appel d'offres et au choix de l'entreprise qui sera chargée de sa réalisation dans les plus brefs délais.
A cet effet, un montant de près de 40 milliards de centimes, dont une contribution de la commune de Bab El Oued estimée à 9 milliards de centimes, a été alloué à ce projet», a-t-il dit.
Le marché des Trois-Horloges, dans la commune de Bab El Oued, avait été démoli le 7 avril dernier, suite à un rapport d'expertise réalisé par les services techniques au niveau de ce lieu très fréquenté, faisant état de fissures dans la structure de l'édifice qui menaçait ruine et qui a été classé rouge, car constituant un réel danger pour la sécurité des citoyens, a rappelé le responsable.
Avant la démolition de ce marché, l'édifice avait été fermé et clôturé début septembre 2018, durant une certaine période, suite à une décision de la wilaya, a-t-il poursuivi, précisant que ses 291 commerçants avaient été transférés temporairement vers le marché Saïd Touati, en attendant la reconstruction du marché au même lieu.
Ce projet, d'une capacité d'accueil de plus de 400 m2, sera conforme aux normes modernes, tout en conservant le même style architectural, a estimé Abdelaziz Othmane. Le projet sera doté de tous les moyens nécessaires à même d'assurer une bonne organisation des activités des commerçants, sachant que les commerçants transférés vers le marché Saïd Touati bénéficieront de nouveaux carrés, ainsi que 100 autres jeunes de la commune, dans le but d'éradiquer les marchés parallèles et anarchiques, a-t-il soutenu.
D'après le wali délégué, avec la réouverture du marché des Trois-Horloges, la commune de Bab El Oued comptera trois marchés de proximité, à savoir le marché Stambouli (ex-Nelson), celui de Saïd Touati et celui des Trois-Horloges, en vue d'assurer de vastes espaces commerciaux à la population, et ce, dans le cadre des mesures visant l'amélioration des conditions de vie des citoyens.
Situé au cœur du quartier populaire de Bab El Oued, ce marché, dont la construction remonte à l`ère coloniale, constitue, depuis des années, selon Abdelaziz Othmane, un véritable «point noir», suscitant moult désagréments, tant pour les riverains que pour les automobilistes de passage, en raison des déchets jetés au quotidien, des amas de fruits et légumes et d'autres produits, outre le vacarme dont pâtissent les résidents du quartier, de jour comme de nuit, et les embouteillages tout au long de la semaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.