Préoccupations des citoyens: les cadres appelés à prendre leurs responsabilités    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Une perte annuelle de 2 milliards de dollars pour l'Algérie    Aucun vol annulé à cause du coronavirus    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Alger-Abou Dhabi : Les Emirats, ce partenaire «encombrant»    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Cinq DG depuis le début du hirak    Salah Goudjil refuse de quitter le perchoir    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Crash d'un avion militaire à Oum El Bouaghi: décès du pilote et de son assistant    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Palestine : Le Hamas annonce son rejet du plan de paix américain    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tiaret: Plus de 70 millions en fausse monnaie saisis    Tébessa: La journée de la douane    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Blida: Le lait en sachet disponible chez les épiciers    Démantèlement d'un gang armé spécialisé dans le vol par effraction    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    Le président Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    Le gouvernement dément la mort de manifestants    Les vols à destination de la Chine suspendus    11 harraga interceptés au large d'Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Djibouti: trois morts dans un attentat, menace terroriste réelle selon Paris
Djibouti
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 05 - 2014

Trois personnes, dont au moins un kamikaze, ont été tuées samedi soir dans l'attaque contre un restaurant de Djibouti très fréquenté par les Occidentaux, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.
Le ministère français des Affaires étrangères a alerté sur une menace terroriste réelle à Djibouti, au lendemain de l'attaque survenue dans le centre de la capitale de ce petit Etat engagé en Somalie contre les islamistes shebab, liés à Al-Qaïda.
L'attentat a eu lieu dans un restaurant, La Chaumière, fréquenté par des Occidentaux, notamment des militaires, où plusieurs déflagrations avaient retenti samedi vers 20H00 heure locale (17H00 GMT). Une incertitude demeurait dimanche sur l'identité et la nationalité des victimes.
Le ministère djiboutien de l'Intérieur, cité par l'agence de presse locale ADI, a évoqué trois morts, dont deux kamikazes d'origine somalienne, un homme et une femme voilée.
Il a fait état aussi de 15 blessés, dont quatre sont gravement atteints, tandis que Paris a évoqué une trentaine de blessés.
Selon une source diplomatique française parlant d'un attentat-suicide, un kamikaze se serait fait exploser à l'intérieur du restaurant.
Et les deux autres morts, d'après la même source, sont deux employés du restaurant, de nationalité djiboutienne.
Parmi les blessés figurent notamment sept Français légèrement atteints et souffrant de traumatismes sonores à cause de l'effet de souffle, ainsi que des Allemands, indique cette source diplomatique.
Le ministère espagnol de la Défense a annoncé que trois de ses militaires ont été blessés, dont un grièvement, et qu'un avion a été envoyé à Djibouti pour les évacuer.
Le quotidien néerlandais De Telegraaf a également fait état de blessures légères pour six soldats hollandais, qui venaient de participer à une mission anti-piraterie au large de la Somalie.
Le Quai d'Orsay, qui conseille la plus grande vigilance lors de la fréquentation des lieux publics par les expatriés, n'avait pas connaissance de revendication de l'attentat, précisant qu'une enquête diligentée par les autorités djiboutiennes est en cours.
Mais le président djiboutien Ismail Omar Guelleh, cité par ADI, a indirectement désigné les shebab somaliens, estimant que l'attentat était une réaction violente à (la) participation (de Djibouti) au processus de stabilisation et de sécurisation de la sous-région.
Cet acte de terrorisme aveugle ne remettra pas en cause notre détermination à lutter, avec la communauté internationale, contre ce fléau, a poursuivi le chef de l'Etat. Il a également promis de tout mettre en œuvre pour retrouver les coupables et les commanditaires de ce crime barbare.
Des soldats djiboutiens intégrés à une force militaire de l'Union africaine, l'Amisom, combattent en Somalie les shebab. Djibouti est l'un des principaux contributeurs de la force, en terme d'effectifs.
Les shebab ont déjà organisé des attaques meurtrières au Kenya et en Ouganda, qui participent également à l'Amisom.
Djibouti, une ancienne colonie française, abrite la plus grande base militaire américaine en Afrique, utilisée pour des opérations contre les insurgés islamistes du Yémen ou de Somalie, ainsi que la plus importante base militaire française du continent.
Le port de Djibouti est stratégique pour les navires de diverses nationalités prenant part aux opérations anti-piraterie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.