Real Madrid: Zidane positif à la Covid-19    La Roma sanctionné par une défaite sur tapis vert    Real : Un coach argentin en cas de départ de Zidane ?    Boudjemaa Boushaba, nouveau directeur de l'Education de la wilaya de Sétif    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tabia-Redjem Demmouche, la voie royale de Sidi Bel Abbès
Publié dans Le Temps d'Algérie le 13 - 06 - 2009

Le ministre des Transports, Amar Tou, effectue depuis mercredi dernier une visite de travail qui l'a mené dans les wilayas de Aïn Témouchent et de Tlemcen. A Sidi Bel-Abbès, le ministre a inspecté et inauguré vendredi plusieurs projets dont celui de l'avancement des travaux de la voie ferrée Tabia-Rdjem-Demmouche, un projet de grande envergure.
Après la visite du siège de l'entreprise publique de transport urbain, ex-Spisme, où il a donné quelques consignes aux dirigeants de cette entreprise, le ministre a inspecté les travaux de modernisation de la gare routière, puis s'est déplacé vers la route d'Oran où il a inauguré la nouvelle gare routière privée «El Ghalem».
Le ministre a en outre inspecté les travaux de l'aérodrome et visité les installations du télécabine. Lors de son passage à la SNTF, le ministre a insisté sur la modernisation de la voie ferrée et sur la résolution du problème du passage à niveau dangereux des cités Beni Ameur et Sidi Djilali qui a causé la mort de plusieurs personnes. M. Tou a visité les ateliers SNTF de Sidi Bel-Abbès où il a présidé la cérémonie de livraison de voitures ferroviaires de voyageurs.
La voie ferrée Tabia-Redjem Demmouche
Poursuivant sa visite, M. Tou a inspecté sur le terrain la voie ferrée Tabia-Rdjem- Demmouche, où il a montré sa satisfaction quant à l'avancement des travaux de modernisation de la ligne ferroviaire reliant les localités de Tabia et Redjem- Demmouche. Il est à noter que ce projet entre dans le cadre de la mise en œuvre du réseau national en matière de modernisation de la ligne ferroviaire, estimé à plus de 4800 milliards de dinars. Il y a lieu de signaler que le tronçon ferroviaire considéré relie également les localités de Bordj Djaffar, Sidi Ali Benyoub, Moulay Slissen, El-Hoceiba et Ras-El-Ma.
Le constat a été fait par le ministre des Transports lui-même à Rdjem-Demmouche, (daïra de Ras El Ma). M. Tou, qui s'est montré satisfait quant à l'avancement des travaux de ce chantier, a particulièrement insisté sur le «respect des délais et des normes de réalisation». La ligne Tabia-Rdjem-Demmouche-Mecheria-Béchar sur presque 750 km va permettre de désenclaver toute la zone sud-ouest, a-t-il déclaré en marge de sa visite.
L'entreprise ETRHB a déjà envisagé l'installation d'une unité de fabrication de traverses à Rdjem-Demmouche, en partenariat avec un consortium italien, ce qui a ouvert plusieurs possibilités de travail au niveau de la région.Lancés depuis l'année 2007, les travaux enregistrent un taux d'avancement très important. Selon l'étude, il est prévu une vitesse maximale de 120 km/heure pour le train de marchandises et 160 km/h pour le transport des voyageurs. A Moulay Slissen, le ministre des Transports a inspecté le chantier de réhabilitation de la ligne Tabia-Rdjem Demmouche sur une longueur de 80 km, confié aux entreprises Infrafer-Sotrib.
et dont le coût s'élève à plus de 8,4 milliards de dinars. «Il faut prévoir dès maintenant une liaison avec la rocade des Hauts Plateaux ainsi que la réalisation d'unités de fabrication de traverses de chemin de fer», a fait remarquer M. Tou à la dernière étape du premier jour de sa visite à Sidi Bel Abbès. Il devait présenter hier au niveau de l'auditorium de l'université Djilali-Liabès le plan quinquennal de développement du secteur des transports de la voie ferrée 2010-2014.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.