RECLAME PAR LA JUSTICE : Djemai cède sa place à la tête du FLN    DE TIARET, LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS RASSURE : ‘'La ligne ferroviaire, prochainement livrée''    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Les employés d'Aigle Azur en Algérie sacrifiés ?    Années du service national et droit à la retraite    Et après ?    Transition toujours mouvementée au Soudan    Le logo officiel présenté aujourd'hui    L'Algérie deuxième, avec 3 or et 1 argent    Les garçons évitent le forfait, les filles toujours dans l'expectative    Slimani passeur décisif    Les partis se positionnent    Béjaïa : le front social en ébullition    Deux morts et deux blessés dans un accident de la route    Pénurie de manuels scolaires    MBC lance une chaîne TV dédiée aux pays du Maghreb    Un festival à Alger pour la promotion des traditions méditerranéennes    Le Sénégal invité d'honneur du 24e Sila    ACTUCULT    L'appel à participation ouvert jusqu'au 15 novembre    "L'oppression nous conduit droit vers une élection illégitime"    Hausse du déficit de la balance commerciale    Suppression de la règle 49/51 : Les Britanniques applaudissent et promettent un programme d'investissement    Une «alliance islamo-nationaliste» pour sauver le scrutin    L'activiste Samir Belarbi arrêté    «Les dernières inculpations des manifestants sont politiques»    Le pétrole en nette hausse    CHAN-2020 : Les 24 joueurs face au Maroc    Belle option pour les Rouge et Noir    Est-il sérieux de parler encore de mobilité ?    Un autre coup de massue pour les Hamraoua    Tébessa: La Protection civile sur le qui-vive    Elections présidentielles: L'Algérie dans une phase cruciale    Attaque contre l'Arabie saoudite: Le pétrole s'affole, les tensions diplomatiques montent    Médicaments: Pour une meilleure traçabilité des Psychotropes    MC Oran: Une défaite qui interpelle    Gestion de l'eau: Les aveux du ministre    Ils seront livrés en novembre prochain: Des instructions pour l'achèvement des 2.800 logements AADL dans les délais    Les lois relatives au régime électoral et à l'Autorité indépendante des élections promulguées au Journal officiel    Bensalah nomme Abderrahmane Bouchahda nouveau DG de l'OAIC    La guerre en Syrie est officiellement terminée    Pour les passionnés de fantastique    Plaidoyer pour la promulgation d'une loi permettant l'acquisition de tableaux    Stabilité et épanouissement de la nation    Ramaphosa veut rassurer les pays africains    Nouveau prix pour la Clio 4 GT Line    Honda présente la Honda e    Enquêtes dans les écoles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Disponibilité des produits alimentaires : Tahar Boulenouar rassure
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Les prix des fruits et légumes connaîtront une légère hausse au cours de la première semaine du mois de Ramadhan au détail et resteront stables dans les marchés de gros.
El Hadj Tahar Boulenouar, président de l'Association nationale des commerçants et artisans (Anca), a indiqué que «la consommation durant cette période augmentera de 20%». «La culture du stockage des produits alimentaires par le consommateur algérien favorise la flambée des prix les dix premiers jours du mois sacré.
La forte demande générera une augmentation des prix», a-t-il expliqué. Il a rassuré quant à la disponibilité des fruits et légumes.
«Le mois du jeûne coïncidera cette année avec une abondance de l'offre. Les légumes de saison (pomme de terre, tomate, salade, haricot vert, piment, oignon...) seront disponibles en quantités suffisantes.
Les produits de Aïn Defla, Mostaganem et de la Mitidja ainsi que ceux des Hauts-Plateaux inonderont les marchés jusqu'au 5 août, a expliqué Boulanouar.
C'est le cas des prix des fruits tels que la pastèque, le melon, la pêche et l'abricot. Les représentants des 43 marchés de gros de fruits et légumes ont pris des dispositions pour assurer l'approvisionnement».
Les produits d'alimentation générale, tels que les pâtes et légumes secs seront également disponibles. Seuls les prix des fruits secs importés d'Egypte et de Turquie resteront élevés.
Côté viandes, les prix de la viande blanche connaîtra une légère hausse due à l'augmentation de la demande, contrairement à la viande rouge. L'importation des viandes rouges (4000 tonnes importées) stabilisera ses prix. «Le prix actuel de la viande blanche est de 180 à 200 DA le kilo.
Ces prix n'arrangent pas les producteurs. Pour avoir leur marge bénéficiaire, le kilo de poulet doit être cédé à 250-300 DA», explique Boulenouar. Les prix des poissons demeureront élevés vu la baisse de l'offre. Le président de l'Anca a parlé de «stabilité» des prix, mais craint une hausse durant la première semaine. Boulenouar lance un appel aux consommateurs pour éviter le gaspillage. «5 à 10% des produits achetés sont jetés», signale-t-il. Boulenouar insiste sur l'implication des collectivités locales pour éviter le retour de l'informel là où il a été éradiqué.
«L'informel occasionne de grandes pertes à l'économie nationale. Il couvre 40% du marché national, et près de 80% de produits périmés y sont écoulés», dit-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.