Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    Makboul critique la tentative des Etats Unis d'empêcher la tenue de la réunion du CS    73 ans après la Nakba: le drame palestinien se perpétue et multiplie les victimes    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    Quart de finale de Ligue des Champions: le CR Belouizdad bat l'Espérance de Tunis (2-0)    Serie A : L'Inter Milan chute face à la Juventus    Béjaia: distribution de plus de 3.000 logements au nouveau pôle d'Ighil-Ouzarif    Législatives du 12 juin: TAJ en lice avec un programme "réaliste"    Plus de 50 citoyens placés en garde à vue à travers le pays    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Réunion du conseil des ministres: possibilité de réouverture des frontières terrestres et aériennes au menu    Retour sur les principaux changements    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    La bonne affaire des pêcheurs occasionnels    Charfi réfute toute «nature politique»    La Côte d'Ivoire et le Maroc au menu des «étalons» en juin    Nouveau report    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Le scepticisme des syndicats    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    Le Chabab face à l'ogre tunisien de l'Espérance    "Nous sommes décidés à relever le défi à Sfax"    La finale de la C 1 délocalisée à Porto    L'Algérie enchaîne une nouvelle baisse    Le gendre du Président recherché    Découverte du corps sans vie d'un plongeur    Plusieurs infrastructures routières affectées    Des P/APC qui ne résident pas dans leur commune !    LES EXTRADITIONS "POLITIQUES" NE SERONT PAS POSSIBLES    Ouverture prochaine d'un mini-théâtre pour enfants à Aïn Témouchent    Boumerdès : 600 MDA pour rénover les stades de proximité    CR Belouizdad : Belaïd Hechaïchi n'est plus    Boumerdès : Le site du Rocher noir délaissé    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Macron réunit un sommet virtuel    Vœux pour ces dames    Les Algériens accueillent l'Aïd dans la joie    Les Algériens balayent Rachad    Le gouvernement s'engage auprès des start-up    Le président échange ses voeux avec 5 chefs d'Etat    Les petits pas de l'axe Alger-Paris    Les vœux de Tebboune aux Palestiniens    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    Adieu consoeur    Un témoignage nous interpelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Immigration clandestine: 107 personnes appréhendées
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le phénomène de l'immigration clandestine revient en force en Algérie après quelques années d'accalmie.
En ces jours de l'Aïd, plus de 100 personnes ont été appréhendées à Tlemcen et Skikda. Dans la wilaya de Tlemcen, 84 migrants clandestins marocains ont été appréhendés par les garde-frontières.
«Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, et grâce à la permanente vigilance des Forces de l'Armée nationale populaire, des unités des garde-frontières de la wilaya de Tlemcen (2e RM) ont appréhendé, le 11 septembre 2016, quatre-vingt quatre (84) immigrants clandestins de nationalité marocaine et saisi 1920 litres de carburant destinés à la contrebande», a annoncé le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.
A Skikda, 23 personnes qui tentaient la traversée clandestine ont été empêchées de mener à bout leur aventure.
«Des éléments des garde-côtes d'Annaba (5e RM) ont déjoué une tentative d'émigration clandestine de vingt-trois personnes à bord d'une embarcation artisanale, à 26 milles nautiques, environ 48 km de Ras El Hadid, wilaya de Skikda», précise le communiqué du MDN. Il faut dire que depuis plusieurs mois, le phénomène de la harga est revenu en force en Algérie. Des centaines de jeunes tentent de traverser la mer avec des embarcations de fortune, y compris des embarcations de plaisance pneumatique, au péril de leur vie.
Le 5 septembre, 10 émigrés clandestins, dont un mineur, ont été interceptés au large de Mostaganem par les éléments des garde-côtes. Ces harraga ont pris le départ à destination des côtes européennes, à bord d'une embarcation de pêche dotée d'un moteur, à partir d'une des plages de la région Est de Mostaganem.
Le 12 juillet, les éléments de la façade maritime Ouest, relevant de la 2e Région militaire, ont réussi le sauvetage de 70 candidats à l'émigration clandestine au large du littoral à Oran.
Le 26 juin, 6 candidats à l'immigration clandestine se trouvant à bord d'une embarcation de plaisance pneumatique ont été sauvés d'une mort certaine par les forces navales relevant de la façade maritime Ouest de la 2e RM, alors qu'ils se trouvaient en déperdition à 35 milles au nord-est de Ghazaouet (Tlemcen).
Le 8 juin, une tentative d'émigration clandestine de treize individus à bord d'une embarcation de construction artisanale a été déjouée à Skikda par une unité des garde-côtes d'Annaba. C'est dire l'ampleur prise par le phénomène. Dans son rapport sur les mouvements migratoires de l'année 2015, l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures de l'UE (Frontex), a indiqué que le nombre de migrants clandestins algériens arrêtés aux frontières de l'Union européenne a atteint le nombre de 15 587 en 2015. Durant la même année, un rapport annuel de la Ligue algérienne de défense des doits de l'homme (LADDH) a fait savoir que plus de 1500 émigrés clandestins ont été appréhendés par les gardes-côtes algériens en 2015.
Le rapport a fait ressortir l'ampleur de ce phénomène qui traduit un certain désarroi et un sentiment de lassitude qui pousse de nombreux jeunes Algériens vers l'inconnu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.