PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    188e anniversaire de l'allégeance à l'Emir Abdelkader, l'unité nationale comme message éternel    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Pétrole : l'Opep entame une série de réunions techniques sur la situation du marché    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    L'Algérie sera présente    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Immigration clandestine: 107 personnes appréhendées
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le phénomène de l'immigration clandestine revient en force en Algérie après quelques années d'accalmie.
En ces jours de l'Aïd, plus de 100 personnes ont été appréhendées à Tlemcen et Skikda. Dans la wilaya de Tlemcen, 84 migrants clandestins marocains ont été appréhendés par les garde-frontières.
«Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, et grâce à la permanente vigilance des Forces de l'Armée nationale populaire, des unités des garde-frontières de la wilaya de Tlemcen (2e RM) ont appréhendé, le 11 septembre 2016, quatre-vingt quatre (84) immigrants clandestins de nationalité marocaine et saisi 1920 litres de carburant destinés à la contrebande», a annoncé le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.
A Skikda, 23 personnes qui tentaient la traversée clandestine ont été empêchées de mener à bout leur aventure.
«Des éléments des garde-côtes d'Annaba (5e RM) ont déjoué une tentative d'émigration clandestine de vingt-trois personnes à bord d'une embarcation artisanale, à 26 milles nautiques, environ 48 km de Ras El Hadid, wilaya de Skikda», précise le communiqué du MDN. Il faut dire que depuis plusieurs mois, le phénomène de la harga est revenu en force en Algérie. Des centaines de jeunes tentent de traverser la mer avec des embarcations de fortune, y compris des embarcations de plaisance pneumatique, au péril de leur vie.
Le 5 septembre, 10 émigrés clandestins, dont un mineur, ont été interceptés au large de Mostaganem par les éléments des garde-côtes. Ces harraga ont pris le départ à destination des côtes européennes, à bord d'une embarcation de pêche dotée d'un moteur, à partir d'une des plages de la région Est de Mostaganem.
Le 12 juillet, les éléments de la façade maritime Ouest, relevant de la 2e Région militaire, ont réussi le sauvetage de 70 candidats à l'émigration clandestine au large du littoral à Oran.
Le 26 juin, 6 candidats à l'immigration clandestine se trouvant à bord d'une embarcation de plaisance pneumatique ont été sauvés d'une mort certaine par les forces navales relevant de la façade maritime Ouest de la 2e RM, alors qu'ils se trouvaient en déperdition à 35 milles au nord-est de Ghazaouet (Tlemcen).
Le 8 juin, une tentative d'émigration clandestine de treize individus à bord d'une embarcation de construction artisanale a été déjouée à Skikda par une unité des garde-côtes d'Annaba. C'est dire l'ampleur prise par le phénomène. Dans son rapport sur les mouvements migratoires de l'année 2015, l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures de l'UE (Frontex), a indiqué que le nombre de migrants clandestins algériens arrêtés aux frontières de l'Union européenne a atteint le nombre de 15 587 en 2015. Durant la même année, un rapport annuel de la Ligue algérienne de défense des doits de l'homme (LADDH) a fait savoir que plus de 1500 émigrés clandestins ont été appréhendés par les gardes-côtes algériens en 2015.
Le rapport a fait ressortir l'ampleur de ce phénomène qui traduit un certain désarroi et un sentiment de lassitude qui pousse de nombreux jeunes Algériens vers l'inconnu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.