Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alors que Ould Abbès annonce la candidature de 8 ministres: Sellal attend le OK de Bouteflika
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11130

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, n'a jusqu'à présent pas retiré le dossier de candidature aux élections législatives. Par contre, huit membres de son gouvernement seront officiellement candidats, affirme Djamel Ould Abbès.
Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) qui animait, hier à l'hôtel Moncada d'Alger, un point de presse en marge de l'installation de la commission nationale de candidature, a laissé entendre que la candidature de Sellal dépend du «OK» du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. «Jusqu'à présent, le Premier ministre n'a pas retiré un dossier de candidature comme l'ont fait d'autres ministres. Lui, il est responsable de tout l'Exécutif et dépend directement de celui qui l'a nommé», a déclaré Ould Abbès, devant l'insistance des journalistes sur la question, surtout que le nom d'Abdelmalek Sellal revient avec insistance comme celui qui aura à conduire la liste de l'ex-parti unique à Alger. Bien qu'il démente donc ces informations, le patron du FLN ne ferme pas pour autant les portes devant le chef de l'Exécutif. Bien au contraire, «il est le bienvenu s'il veut se présenter», a-t-il ajouté, rappelant dans ce sens que le Premier ministre a jusqu'au 4 mars, soit deux mois avant la date du scrutin, pour déposer sa démission et se porter candidat. C'est dire que le suspense reste entier sur la candidature du locataire du palais du gouvernement aux législatives. Tout à fait, à l'opposé des ministres dont la candidature est désormais du domaine public.
En effet, «huit ministres membres du Comité central du FLN, ont officiellement déposé leurs dossiers», a affirmé Djamel Ould Abbès. Il s'agit des MM. Tahar Hadjar, ministre de l'Enseignement supérieur, Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, Abdeslam Chelgham, ministre de l'Agriculture, Boudjema Talaï, ministre des Transports, Abdelwahab Nouri, ministre du Tourisme et de Abdelkader Ouali, ministre des Ressources en eau.
Deux femmes ministres seront également de la course, Ghania Idalia, des Relations avec le Parlement et de Aïcha Tagabou, ministre déléguée chargée de l'Artisanat. De quoi peser lourd lors de la campagne électorale, puisque ces ministres devraient démissionner du gouvernement le 4 mars prochain pour conduire les listes dans leurs wilayas. Mais, ce n'est pas tout car, faut-il le dire, ces derniers se lancent aussi dans les législatives pour garantir un poste de député et les privilèges qui vont avec au cas où ils venaient à être remerciés du prochain gouvernement par le chef de l'Etat.
Djamel Ould Abbès a, tout en réitérant que le droit à la candidature était garanti pour tous les militants, insisté sur la fidélité au président de la République, président du parti. «Tous ceux qui se sont déjà opposés au président ne seront pas retenus», a tranché le patron du FLN, dans une allusion à beaucoup de cadres militants qui avaient, en 2004, pris partie avec l'ancien chef du gouvernement Ali Benflis. Par ailleurs, Ould Abbès s'est dit «confiant» quant au climat dans lequel se déroule l'opération de tri, de choix et de classement des dossiers de candidatures, assurant que «la transparence sera respectée». «L'ère de la 'chkara' qui salit l'image du parti depuis 2012 est révolue», a-t-il tonné, dans le même sens. Le nombre final de dossiers réceptionnés au niveau de la commission nationale est de 6 228. La commission, chapeautée par le SG du parti, est composée de 26 personnes dont l'ensemble des membres du bureau politique ainsi que d'actuels et d'anciens ministres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.