L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



C'est parti !
Publié dans Le Temps d'Algérie le 28 - 10 - 2017

Campagne électorale en prévision des élections locales
Aujourd'hui, sera donné le coup de starter de la campagne électorale, en prévision des élections locales du 23 novembre, à travers tout le territoire national.
Plus d'une cinquantaine de partis politiques ainsi que des indépendants sont en lice pour remporter les 48 sièges des assemblées populaires de wilaya (APW) et les 1 541 sièges des assemblées populaires communales (APC) à travers le pays.
Conformément à la loi organique portant régime électoral, la campagne des locales sera entamée, 25 jours avant la date du scrutin. 51 partis politiques, quatre alliances et un groupe d'indépendants seront de la partie. 5 130 bureaux de vote seront ouverts à l'occasion de cette échéance et seront répartis sur 644 centres électoraux. Quelque 165 000 candidats se sont présentés pour l'élection des membres des APC, soit 10 196 listes. Sur l'ensemble de ces candidats, 51,5% sont âgés de moins de 40 ans et 25% ont un niveau universitaire, tandis que le nombre de candidates à cette échéance électorale a atteint 18%, selon les premiers chiffres du ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. Plus de 16 000 autres candidats postulent pour le mandat de membre d'APW, soit 621 listes de candidats. Parmi les postulants, 48% ont moins de 40 ans, 28% sont des femmes et 34,5% ont un niveau universitaire. Le nombre d'électeurs inscrits sur les listes électorales avant la fin de la révision exceptionnelle des listes électorales (30 août-13 septembre) s'élevait à 22 296 037 électeurs. Un total de 12 457 centres de vote, dont 342 nouveaux centres, 55 866 bureaux de vote, dont 3 111 nouveaux bureaux, sont prévus pour cette échéance électorale. Les pouvoirs publics ont mis à la disposition des candidats plus de 4 700 salles et lieux publics pour l'animation des meetings, ainsi que des studios d'enregistrement de la Radio et Télévision algériennes, situés au Club des Pins à Alger. Tous les moyens humains et matériels ont été mis à la disposition des candidats pour réussir cette échéance qui connaît une meilleure mobilisation des électeurs, d'une manière générale comparativement aux législatives. Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Nourredine Bédoui, ainsi que le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections,(HIISE), Abdelwaheb Derbal, ont assuré que des efforts ont été consentis pour garantir la transparence et un bon déroulement de ce rendez-vous important.
Le FLN, RND, TAJ, MPA pour confirmer
En effet, ces élections locales se tiendront sur fond du nouveau rôle dévolu aux collectivités en tant que levier essentiel du développement local et de dynamisation de la croissance économique, actuellement au ralenti, en raison de la crise financière du pays. C'est dans cette perspective que les formations politiques formant la majorité présidentielle, à savoir le FLN, RND, TAJ et MPA, comptent rafler une majorité des sièges pour confirmer leur ancrage social au niveau local. Le FLN compte sur son déploiement géographique et sur sa base populaire pour conforter sa présence au sein des APC et APW. Il est l'unique parti à participer dans toutes les APC et APW. Pour les APC, le nombre des listes du parti a augmenté de 5 communes par rapport aux élections locales de 2012. Le RND, 2e force politique, a présenté des listes de candidats pour les 48 APW ainsi que pour 1 521 APC. Le RND s'est vu rejeter 549 candidatures dont 51 recours de candidats jugés recevables par la justice. Quant au MPA, il présentera 850 listes électorales dans 46 wilayas. Le Mouvement de la société de la paix est en lice avec 720 listes pour les APC, soit 47% des communes et 74 listes pour les APW. 30% des candidats du MSP sont des jeunes. Quant au FFS, il sera en compétition avec 366 listes, dont 18 pour le compte des APW, marquant un recul quantitatif par rapport aux locales de 2012 où il s'était présenté avec 40 listes aux APW. Le PT participera à ce rendez-vous électoral avec 520 listes. L'Union Ennahda-Adala-Binaa participera à cette échéance au niveau de 25 APW et 240 APC, y compris à Alger où elle compte 28 candidats au niveau des APC et APW, tandis que le mouvement El Islah participera aux élections locales dans 22 wilayas, ainsi il a présenté près de 100 listes de candidature pour les APC et 16 pour les APW. Ce rendez-vous électoral verra également la participation pour la première foi du parti Talaie El Houriat, présidé par Ali Benflis, depuis son accréditation en septembre 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.