Répression policière à Marsat Ben M'Hidi : La DGSN nous écrit    Trois magistrats sanctionnés    Le frère de Abdelghani Hamel arrêté à Oran    Une série de projets de loi et de décrets exécutifs    Des administrateurs à la rescousse    Huawei Algérie rejette les allégations duWall Street Journal    L'armée se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun    Une première historique pour Magra    Le Hirak maintient le cap !    La rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées    Appel à participation    MINISTERE DE LA JUSTICE : Suspension de 2 juges et d'un procureur de la République    Real : Zidane change complètement d'opinion vis à vis de Bale    EDUCATION : La date de la rentrée scolaire fixée    Real : Zidane juge Takefusa Kubo    AFFAIRE HAMEL : L'ex wali de Tipaza en prison    Le Maroc tente d'induire en erreur l'opinion publique    La présidence palestinienne met en garde contre les tentatives israéliennes de changer le statu quo    Abdallah Hamdok désigné Premier ministre du gouvernement    HASSI AMEUR (ORAN) : Saisie de biens d'El Hamel    Alger ce matin : « Nous ne nous arrêterons pas… »    «La mise en place d'une Assemblée constituante aggravera la situation»    Guedioura à Doha pour finaliser    Le champion sortant dans la douleur, une première historique pour Magra    L'UEFA repousse une importante réunion prévue le 11 septembre    TRANSPORT FERROVIAIRE : Le train ne siffle plus à Mostaganem    Le panier de l'Opep progresse à 59,47 dollars le baril    Les impacts sur l'économie algérienne de la crise politique et la baisse du cours du pétrole    Collecte de plus de 27 tonnes de peaux de moutons    TIARET : Des jeunes à bord d'une moto, ‘'écrasés'' par 2 voitures    TIARET : Deux employés pris en flagrant délit de corruption    Délivrance de 50 permis de conduire biométrique à Zaouia El Abidia    Plus de 190 interventions de la Protection civile durant la semaine de l'Aïd    Augmentation à 1,5 % du taux d'emploi des personnes aux besoins spécifiques au sein du secteur du travail    La plus grande librairie flottante au monde    25e Festival du cinéma de Sarajevo    5e Grand prix El-Hachemi Guerouabi    Real Madrid: blessé, Hazard va rater la reprise !    Pouvoir, business et scandales: les "liquidations" sous Bouteflika et après    Conflit territorial indo-pakistanais : Islamabad prévient contre toute agression de New Delhi    Le guide suprême iranien reçoit un responsable des rebelles houthis    26 candidatures à la présidentielle validées    Bensebaïni au Borussia Monchengladbach pour 4 ans    Des affrontements entre l'armée syrienne et les terroristes font 59 morts    L'étoile de rêve et d'évasion s'est éteinte    Peuple algérien en Suisse    Une étrangeté magistrale    Traîné sur le bitume : Mel Gibson flic ripou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les primaires, c'est déjà un écueil
Bataille pour les sénatoriales à Oran
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 10 - 2009

La bataille pour les sénatoriales fait-elle rage à Oran ? C'est la question que se posent les observateurs de la scène politique qui sont intrigués par le silence radio qui empêche toute lecture des tractations qui se font en coulisses, loin des oreilles indiscrètes et du parasitage.
Pourtant dans certains salons, on négocie fort, on parle d'alliances, de report de voix et de coalitions qui dépassent le cadre des filiations partisanes.
Si aucun bruit n'émane des rangs du RND soumis aux lois de la discipline partisane, pour le FLN c'est la cacophonie. L'ancien parti unique, empêtré à Oran dans des batailles de leadership, n'arrive pas encore à parler d'une seule voix.
Pour le moment deux grandes ailes se disputent les places mises en compétition pour les prochaines sénatoriales.
Il faut dire que la guerre toujours engagée pour le contrôle de la mouhafadha n'est pas faite pour arranger les choses pour le FLN, engagé dans une réorganisation de ses structures de base.
Ces sénatoriales n'ont fait qu'attiser les tiraillements qui minent les rangs de cette formation où pointe un mouvement de redressement qui pourrait lui valoir de futurs sièges au parlement.
«Nous attendons l'intervention de la direction centrale, car avec le travail de sape engagé par certains, la cohésion du parti risque d'être battue en brèche», dira un militant de l'aile actuellement dominante et menée par l'ancien colonel de l'ANP, Mustapha Abid.
Le MSP pour sa part fait face aux mêmes problèmes. Les dissidents qui ont rejoint cet été Abdelmadjid Menasra ne font rien pour arranger les choses de ce parti membre de la coalition gouvernementale.
Actuellement, une bataille pour le choix des élus qui défendront les chances de cette formation est engagée en coulisses. «Il faudra aller vers un assainissement des rangs du parti avant de parler des sénatoriales. C'est une échéance qui est tombée au mauvais moment», dira un élu MSP.
Le seul parti qui semble avoir dépassé l'écueil des primaires est pour le moment le Front national algérien (FNA) qui a élu, jeudi dernier, son candidat en la personne de Houari Benmaarouf, un élu de l'APW, président de la commission des finances. L'opération de vote présidée par un député a vu la participation de 33 élus sur les 38 que compte cette formation.
«Le vote s'est déroulé en toute transparence et le candidat élu a été également plébiscité par les militants», dira M. Zerrouki Mohamed, un fils de chahid qui a permis au parti de s'installer et de gagner plusieurs sièges dans les assemblées élues de la wilaya d'Oran.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.