Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





4 ans de prison ferme pour atteinte à la pudeur
Sidi Bel Abbès
Publié dans Le Temps d'Algérie le 20 - 03 - 2010

Atteinte à la pudeur, port d'arme prohibée, détention et consommation de stupéfiants étaient les chefs d'accusation pour lesquels devait répondre mercredi S. B., âgé de 29 ans, devant la cour criminelle.
Selon les faits consignés dans l'arrêt de renvoi, la genèse de cette affaire remonte à la soirée du 5 septembre 2008 et a eu pour théâtre la commune de Sfisef. La victime,
H. S., âgée de 10 ans à l'époque des faits, exerçait le métier de porteur et offrait ses services aux clients de la résidence El Nadjah, dans la commune de Sfisef, où l'accusé travaillait. Ce dernier avait, le soir en question, usé d'un subterfuge pour attirer l'enfant.
Une fois arrivé dans un endroit isolé, l'inculpé a sorti un couteau pour attenter à la pudeur du mineur sous la menace de son arme. Durant les différentes étapes de l'enquête judiciaire, l'inculpé a reconnu tous les griefs retenus contre lui. Il s'est, cependant, rétracté hier lors de son procès en déclarant :
«L'enfant a essayé de me voler. Pour se protéger, il a prétendu aux policiers que j'ai abusé de sa personne. Ce n'est pas vrai !» Appelée à la barre, la jeune victime a reconnu son agresseur et a relaté le moment d'horreur durant lequel l'accusé lui a fait subir les pires sévices sexuels.
Le représentant du ministère public a souligné la gravité des faits en mettant en exergue le traumatisme que traînera certainement l'enfant le restant de ses jours.
Il a conclu son réquisitoire en requérant une peine de 8 années de réclusion criminelle. L'avocat de la défense a demandé l'acquittement pour l'accusation d'attentat à la pudeur et les circonstances atténuantes pour le port d'arme prohibée et détention de drogue.
Au terme des délibérations, la cour a condamné S. B. à 4 ans d'emprisonnement, assortie d'une amende de 15 millions de centimes au profit de la victime, à titre de dédommagements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.