Université Blida 1 : Séjour d'études en Allemagne des étudiants en gestion des déchets    Baccalauréat 2019 à Médéa : L'heure de vérité pour les 12 566 candidats    Médéa : La place du 1er Novembre fait pitié    Des astuces pour améliorer naturellement sa vue    Un scandale du foncier industriel à Skikda : Un investisseur «curieusement» écarté et remplacé !    Situation du logement public locatif à Sétif : 10 613 appartements non distribués    Revêtement de la route principale de la commune de Berrahal : Désagréments et soupçon de dilapidation    16e édition du rallye féminin    Parution : Amour sublime, un roman de Abdelkader Gouchène    RC Relizane: Le président Hamri jette l'éponge    Sa gestion sera confiée à une EPIC de wilaya: La plage artificielle des Genêts officiellement ouverte l'été prochain    Une attitude pour le moins équivoque    Justice: L'ex-wali d'Alger et le wali d'El Bayadh sous contrôle judiciaire    DES DIPLOMES COMME ORNEMENT    Bordj Badji-Mokhtar: Deux enfants meurent piqués par des scorpions    Bac 2019: Les maths «abordables» pour certains, «compliquées» pour d'autres    Equipe nationale: Une notable progression est à relever    MC Oran: L'éclaircie n'est pas pour demain    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Tlemcen: Disparition de la tente géante : Khalida Toumi et Abdelouahab Nourri devant la Justice    CAT: L'Algérien Mohamed Bessaâd élu vice-président    Equipe Nationale : Delort signe son baptême du feu et offre la victoire aux Verts    Sucre: Salariés et betteraviers font pression sur l'Allemagne    Libye : Poursuite des bombardements sur Tripoli malgré les appels au cessez-le-feu    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Après une pique à l'Iran : La Royal Navy a-t-elle déployé des troupes en mer d'Oman ?    Dans le respect des dispositions de la constitution : Urgence d'accélerer l'élection présidentielle affirme Gaïd Salah    Ecole supérieure d'infanterie de Cherchell : Sortie de neuf (9) nouvelles promotions d'officiers et de sous-officiers    Prévarication, concussion, corruption, dilapidation    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Avionneur : Boeing veut réduire la portée et la durée de certains essais    Préparation de la CAN-2019 : L'Algérie bat le Mali (3-2)    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    Les personnes sinistrées seront indemnisées    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    L'ex-P.-dg du CPA placé sous mandat de dépôt    300 milliards de dollars détournés en 20 ans !    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Le sujet qui fâche    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    L'ex-wali d'Alger Abdelkader Zoukh mis sous contrôle judiciaire    La présidentielle et la lutte contre la corruption, deux priorités pour l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de la moitié des infractions commerciales liées au défaut d'hygiène
Consommateur
Publié dans Le Temps d'Algérie le 27 - 06 - 2012

Plus de la moitié des infractions commerciales sont liées au défaut d'hygiène, a indiqué mercredi à Oran le directeur régional du Commerce à l'occasion d'une journée d'information et de sensibilisation, organisée au profit des opérateurs économiques et des consommateurs.
"Plus de 50% des infractions relevées sur le terrain par les brigades de contrôle des pratiques commerciales sont liées au non respect des règles d'hygiène", a précisé M. Abderrahmane Benhazil lors de cette rencontre coïncidant avec la clôture des activités de la Caravane nationale dédiée à la prévention contre les intoxications alimentaires.
Le responsable a mis l'accent dans ce contexte sur l'importance de la réglementation qui édicte les conditions sanitaires devant être observées au sein des établissements de restauration, à fortiori en cette période estivale particulièrement propice à la déclaration des TIAC (toxi-infections alimentaires collectives). La notion qualitative dans le secteur des services a été également développée par les représentants de différents secteurs et organismes partenaires, à l'instar de la direction du Commerce de la wilaya d'Oran, du Laboratoire d'analyses régional relevant du Centre algérien du contrôle de la qualité et de l'emballage (CACQE) et de l'Association locale de protection et de conseil du consommateur (APCCO).
L'assistance s'est imprégnée dans ce cadre des mesures préconisées pour empêcher la déclaration des TIAC qui peuvent être causées, selon les spécialistes, par un réfrigérateur défectueux entraînant la rupture de la chaîne de froid, par la préparation des denrées trop longtemps à l'avance ou encore par une cuisson insuffisante.
La conservation des produits alimentaires à une température inférieure ou égale à 4 degrés Celsius peut empêcher la multiplication du nombre de bactéries présentes, a expliqué Mme Staali Malika, chef du bureau de la promotion de la qualité et des relations avec le mouvement associatif à la direction du commerce d'Oran. De même, la réduction de la pollution microbienne du matériel utilisé (couteau, planche à découpe) minimisera la contamination des aliments, a-t-elle souligné dans sa communication consacrée aux bonnes pratiques d'hygiène.
De son côté, le représentant du Laboratoire d'analyses (CACQE), M. Noureddine Senouci a axé son intervention sur le système dit "HACCP" qui consiste en une méthode moderne de gestion des risques dans l'industrie agroalimentaire. Le système HACCP (Hazard analysis and critical control points ou Analyse des dangers et contrôle des points critiques) a été intégré en mars 2010 par la réglementation algérienne, à travers le décret 10-90 fixant les conditions et modalités d'agrément sanitaire.
M. Senouci a évoqué les grands principes de cette méthode préventive, comme ceux spécifiant la conception du bâtiment et des installations de façon à faciliter le nettoyage, le contrôle de la température pendant le transport et le stockage, l'hygiène des équipements et du personnel. Pour sa part, le directeur du service de la Qualité à la direction du commerce, M. Nasreddine Haouaia a, lui aussi, mis l'accent sur le protocole préventif HACCP qui assure la maîtrise des risques sur l'ensemble de la chaîne de production, conditionnement et distribution.
La méthode HACCP est déjà appliquée avec succès dans plusieurs établissements à Oran, tant dans le segment agroalimentaire que de l'hôtellerie, a fait savoir M. Haouaia dont les services font état de progrès sensibles à la faveur de la consolidation de la législation relative à la protection du consommateur. Cette rencontre thématique, qui s'est tenue à la Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie (CCIO), sera appuyée jeudi par une cérémonie en l'honneur des lauréats des concours du meilleur pâtissier et de la meilleure salle de fêtes de la wilaya d'Oran.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.