Signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines    D'énormes potentialités    Les propriétaires d'exploitation agricole réclament l'électrification agricole    Trump annonce des sanctions «dures» visant le Guide suprême iranien    Près de 12 tonnes de résine de cannabis saisies    Saisie de stupéfiants et identification de plusieurs personnes    Assassinat d'un jeune homme    Le HCA plaide pour la suppression de l'aspect facultatif    Un art, un sport de compétition et une thérapie    Toufik Hamoum à la tête d'un conseil technique    Crise anglophone au Cameroun : La difficile équation d'un dialogue à plusieurs inconnues    Guerre commerciale avec les USA : Comment pourrait répliquer la Chine à cette escalade ?    Les Verts à la CAN-2019 : Séance d'entraînement au Caire, en l'absence des titulaires    Transfert : Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger    Ecole supérieure des blindés de Oued Chaâba (Batna) : Sortie de six promotions    6éme symposium de l'AIG : L'Algérie produit 99% de son électricité à partir du gaz naturel    Salon du Bourget : L'A321 XLR, le " game-changer " d'Airbus débute sa carrière en fanfare    Environnement: Nécessité de développer la stratégie nationale de gestion intégrée des déchets    Salaheddine Dahmoune : " Tous les moyens déployés pour assurer le succès de la saison estivale "    Bourses : Les actions en Europe varient peu dans un climat prudent    S'éloigner du fanatisme politicien pour une sortie de crise    Mauritanie : El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    «Le match face à l'Algérie sera la finale» du groupe»    Salif Sané forfait contre l'Algérie    Dziri nouvel entraîneur    L'opposition en conclave le 6 juillet    Les étudiants toujours mobilisés    Les étudiants encore dans la rue    Gaïd Salah en visite, à partir d'aujourd'hui    Qui a trompé l'agence Sputnik ?    Deux nouvelles attaques meurtrières dans le Nord    Air Algérie va acquérir six avions    Persistance de la pénurie    Groupe F : Le Cameroun sans sourciller face à la Guinée-Bissau    Bouira : Etudiants, élus et citoyens marchent pour la libération des dix-sept détenus    Le plan canicule activé à Constantine    Ankara discute avec Moscou sur la date de livraison des missiles S-400    Poutine prolonge l'embargo alimentaire contre les Occidentaux    L'ONA actionne son dispositif d'intervention et d'alerte    L'Algérien Toufik Hamoum à la tête du Conseil technique de l'Unesco    ACTUCULT    Le plasticien Ahmed Stambouli dévoile une nouvelle exposition    Deux stèles à l'effigie de Matoub Lounès et d'Imache Ammar    17,56 millions de dollars pour un film jamais tourné    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Près de 22.000 MW produits d'ici à 2030
ENERGIES RENOUVELABLES
Publié dans L'Expression le 01 - 08 - 2011

Un plan est élaboré pour la réalisation de 27 centrales photovoltaïques, 27 centrales hybrides, six centrales solaires thermiques et sept centrales éoliennes.
La production d'électricité à partir des différentes sources d'énergies renouvelables que l'Algérie compte développer sur la période 2011-2030 serait de presque 22.000 mégawatts à l'horizon 2030, indiquent des prévisions de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg). Dans sa dernière lettre d'information, la Creg indique que ce programme porte sur la production de 22.000 MW d'électricité d'origine renouvelable d'ici à 2030, dont 10.000 MW pourraient être destinés à l'exportation et 12.000 MW au marché national. Il comporte la réalisation de 67 projets, dont 27 centrales photovoltaïques, 27 centrales hybrides diesel et TG, six centrales solaires thermiques et sept centrales éoliennes, selon les détails de ce régulateur, publiées dans le dernier numéro de sa lettre d'information.
Pour le marché national, la concrétisation de ces projets permettra à l'horizon 2030 de produire à partir des énergies renouvelables 40% des besoins de l'Algérie en électricité, a avancé la Creg.
Les plus grandes centrales que l'Algérie va réaliser seront de type solaire thermique qu'elle compte notamment installer dans les régions du Sud.
La plus puissante centrale de ce type aura une capacité de 400 MW pour la partie solaire seulement, selon la Creg qui ne fournit pas de détails sur le lieu de son implantation. Toujours dans le solaire thermique, il est prévu trois centrales de 150 MW chacune pour la partie solaire, dont deux seront construites à El Oued et Béchar.
Les 27 centrales photovoltaïques, quant à elles, seront raccordées au réseau interconnecté nord, dont la plus importante (48 MW) sera implantée dans la wilaya de Djelfa, suivie de la centrale de M'sila qui aura une capacité de 44 MW. Les autres centrales photovoltaïques seront réalisées, notamment à Ouargla (39 MW), Tolga (35MW), El-Bayadh (30 MW), Mghaïer (28 MW), Ain Beida (27MW), Naâma et Saïda (25 MW chacune).
Les centrales diesel et TG vont alimenter, quant à elle les réseaux isolés du Sud.
Le programme comporte, pour ce segment de production de l'électricité, des petites centrales pour fournir de l'électricité aux localités mal alimentées de cette région comme Tin Alkoum (0,02 MW), Tin Zaouatine (0,4 MW), M'Guiden (0,14 MW), Idless (0,44 MW), Deb Deb (1 MW).
La plus puissante centrale diesel sera implantée à Adrar (20MW).
La Creg ne fournit pas, dans sa note, les lieux d'installation des sept éoliennes prévues dans ce programme mais précise que quatre d'entre elles auront une capacité de 50 MW chacune alors que les trois autres auront une puissance de 20 MW chacune. Le coût global de ces projets n'a pas été en revanche donné par la Creg. Des estimations de responsables de la Sonelgaz tablent sur une facture de plus de 20 milliards de dollars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.