Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Sit-in annoncé jeudi prochain devant la wilaya: Les souscripteurs du programme AADL 2 renouent avec la contestation    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Fraudeurs sur ordonnance    Algérie-France : c'est du concret!    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Les enseignements d'une révolte    Déluge de questions à l'APN    Benzerti relance les Vert et Rouge    Bougherra en réunion à la LFP    Boufenara, nouvel entraîneur    Souvenirs, souvenirs...    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Une vingtaine de greffes rénales au programme    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    Plusieurs Etats d'Amérique latine réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Engrais: la priorité accordée aux échanges inter-arabes    Le Sommet arabe d'Alger sera "exceptionnel" et unificateur des rangs arabes    Rebiga prend part, mercredi à Tripoli, à la commémoration du 65e anniversaire de la bataille d'Issine    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    Les députés plaident pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen    Tabi met en avant "le rôle important" du Conseil d'Etat dans la consolidation des fondements de l'Etat de droit    Versement des tranches relatives à 16 projets cinématographiques estimées à plus de 63 millions DA    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le Président Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Financement de la campagne présidentielle: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Un cas psychiatrique!    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Trabendisme mental !    Grazie Meloni !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



A J-4, Obama et Romney à la conquête de l'Ohio
PRESIDENTIELLE AMERICAINE DU 6 NOVEMBRE
Publié dans L'Expression le 03 - 11 - 2012

Obama et son adversaire républicain, Mitt Romney, concentraient hier leurs efforts dans l'Ohio (nord), Etat qui pourrait receler la clé de l'élection présidentielle américaine, quatre jours avant l'échéance.
Le président démocrate sortant devrait vanter sur le terrain l'embellie du nombre de créations d'emploi en octobre (171.000), malgré une hausse du taux de chômage à 7,9% (+0,1), annoncée hier matin. Son adversaire a quant à lui affirmé que ces chiffres constituaient un «triste rappel» du fait que l'économie du pays est «quasiment au point mort». «Mardi, les Etats-Unis vont effectuer un choix entre la stagnation et la prospérité», a assuré M.Romney. M.Obama, qui a dormi à Columbus, la capitale de l'Etat, doit entamer par Hilliard, dans sa banlieue ouest, une tournée de trois villes moyennes du sud-ouest de l'Ohio, microcosme des Etats-Unis avec ses zones urbaines, rurales et industrielles. Son taux de chômage est inférieur à la moyenne nationale, à 7% selon les derniers chiffres disponibles. Le président, dans une région où sont installés de nombreux sous-traitants de l'industrie automobile, devrait une nouvelle fois y vanter le plan de sauvetage conditionnel du secteur adopté au début de son mandat en 2009. Ce sujet est vu comme une faiblesse pour M.Romney, ancien gouverneur républicain du Massachusetts, car il avait signé fin 2008 une tribune dans le New York Times intitulée «Laissez Detroit faire faillite». «Je suis fier d'avoir misé sur les ouvriers américains, la capacité des Etats-Unis à inventer et le secteur automobile américain», s'est écrié jeudi M.Obama à Las Vegas (Nevada, ouest) où il effectuait une escale dans une journée qui l'a vu traverser deux fois les Etats-Unis dans presque toute leur largeur. M.Obama a prévu de revenir chaque jour jusqu'à lundi dans l'Ohio, l'Etat clé par excellence dans une élection au suffrage indirect qui donne une importance disproportionnée aux territoires pouvant basculer côté républicain ou démocrate. La carte électorale est telle cette année que M.Romney doit presque impérativement remporter l'Ohio s'il souhaite déloger M.Obama de la Maison Blanche lors de l'élection de mardi. A défaut, il devrait enlever quasiment tous les autres Etats clés. Parmi ces derniers, le Wisconsin, où le républicain était attendu hier pour prononcer un discours sur l'économie, avant d'aborder l'Ohio. Dans ce dernier Etat, M.Romney sortira les grands moyens en soirée, avec un «Rassemblement pour une vraie route vers la reprise» auquel participeront son colistier Paul Ryan et leurs épouses respectives, ainsi que le chanteur Kid Rock. Même si son équipe assure bénéficier d'un enthousiasme et d'un dynamisme de nature à lui faire décrocher la majorité des voix, le temps presse pour inverser une tendance qui ne lui a jusqu'ici pas été favorable. Sur les neuf dernières enquêtes publiées sur l'Ohio, huit donnent une avance à M.Obama, et la moyenne du site RealClearPolitics estime à 2,3 points l'écart des intentions de vote en faveur du dirigeant démocrate sortant. Dans les 100 dernières heures de la campagne, chaque candidat tente de séduire les indécis. M.Obama a retrouvé jeudi des accents de sa campagne «post-partisane» de 2008, en assurant avoir démontré depuis quatre ans sa «volonté de travailler avec quiconque, de quelque parti que ce soit, pour faire progresser ce pays». Tout en insistant sur le mauvais bilan économique de M.Obama, le républicain poursuit lui aussi cette stratégie et s'est même approprié le thème du «changement» cher au démocrate. «Pour faire de l'Amérique un pays fort à nouveau, nous devons mettre fin aux divisions, aux attaques, à la diabolisation, il faut collaborer avec l'autre parti, rassembler les bon démocrates et les bons républicains pour enfin travailler pour le peuple et mettre la politique de côté», a ainsi lancé le républicain en Virginie (est). Même en pleine course pour tenter de se maintenir à son poste, M. Obama fait savoir qu'il continuait à gérer la crise née de l'ouragan meurtrier Sandy qui a frappé le nord-est des Etats-Unis lundi dernier.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.