Barça : Koeman chahuté par les supporters après le Clasico (Vidéo)    Conseils pour mieux digérer les aliments    Figure marquante de la guerre de libération nationale: Membre de l'ALN et colonel de l'ANP, Fellouhi Abdelkader n'est plus    Pain et imaginaire populaire    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Ramtane Lamamra: Le Maroc est allé trop loin    Sahara Occidental-pays arabes: Des principes à deux vitesses    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    Cour de Blida: 7 ans de prison ferme requis contre Hamel et Berrachedi    CS Constantine: Encore loin des espérances    Pluies torrentielles et inondations dans plusieurs wilayas: Deux morts et des dégâts à Alger    Education - Le ministre invite les syndicats au dialogue    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    Le Maroc dans les griffes de L'Humanité    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    Le FLN a 67 ans    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Et si l'Algérie s'y mettait?    Gidey pulvérise le record du monde    Mohamed-Antar Daoud accrédité auprès de Monaco avec résidence à Paris    Brèves Omnisports    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    Les mécanismes de la relance    La défaillance !    Quand les "restos du coeur" boycottent les harraga    4 décès et 72 nouveaux cas en 24 heures    Après l'UE et la Russie, les USA guettent le marché algérien    La faillite des agendas d'outre-mer    115 Listes de candidatures déposées    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    Le RCD dénonce "une politique liberticide et antisociale    "Les journalistes sont un des piliers de l'immunisation de l'Algérie"    Biden reporte la déclassification d'archives    La clientèle de Volkswagen livrée à elle-même    Le CRB et l'ESS à la croisée des chemins    Les Canaris à 90' de la qualif'    Tebboune préside la cérémonie de distinction des lauréats du Prix du journaliste professionnel    M comme... Un titre, ça ?    Droit sur la vérité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



65% des lecteurs de la presse quotidienne nationale sont arabophones
Publié dans L'Expression le 14 - 11 - 2012

Le taux le plus élevé du lectorat de la presse quotidienne nationale (PQN) algérienne est représenté par les personnes âgées entre 15 et 34 ans, dont 54,5% (plus de 8,8 millions) lisent la presse, selon une étude effectuée en 2010 par la société IMMAR Research & Consultancy.
Les lecteurs de 45 ans et plus représentent 16% du lectorat de la presse quotidienne nationale, alors que 95% des universitaires lisent la PQN, selon une étude de presse (enquête en face-à-face) menée sur un échantillon de 1 800 individus de 15 ans et plus et représentatif de la population urbaine.
Cette étude fait ressortir aussi que plus d'une personne sur deux (de plus de 15 ans) lit la presse quotidienne (60,5%). S'agissant du niveau d'instruction, 95% d'universitaires, soit la quasi-totalité, lisent la presse contre 87,7% du niveau secondaire et 25% des non-scolarisés.
Pour ce qui est de la répartition par sexe, les hommes lisent plus que les femmes, respectivement 7 610 000 lecteurs contre 5 130 000 lectrices, alors que la répartition géographique révèle que les gens de l'Est sont ceux qui lisent le plus avec plus de 4 millions de lecteurs, suivis du Centre (3,7 millions), l'Ouest (3,3 millions) et le Sud (1,7 million).
En matière de configuration linguistique, 65% des lecteurs sont arabophones (8 281 000 lecteurs), 10% francophones (1 274 000) et 25% bilingues (3 185 000), selon cette étude qui précise que la presse quotidienne arabophone revendique 11 466 000 lecteurs et la presse francophone 4 459 000 lecteurs.
La configuration linguistique du lectorat par région relève que le plus grand taux d'arabophones se trouve à l'Est avec 76%, le taux le plus élevé de bilingues au Centre avec 30% de même que les francophones qui arrivent en premier dans la région centre avec 14%.
Le taux de lecteurs bilingues à l'Est, l'Ouest et le Sud varie entre 22 et 27%, alors que celui des francophones est de 10% à l'Ouest, 2% à l'Est et 3% au Sud. En ce sens, le lectorat arabophone représente 72% du lectorat chez les jeunes de 15-24 ans et seulement 34% chez les 55 ans et plus.
Par niveau d'instruction, l'étude fait ressortir que les lecteurs de niveau primaire ou moyen sont arabophones, respectivement 79% et 75%, alors que ceux du niveau secondaire et universitaire sont bilingues, respectivement 34% et 46%. L'étude conclut aussi que les lecteurs non-scolarisés sont relativement nombreux à lire la PQN en français.
La société IMMAR Research & Consultancy qui a réalisé cette étude est spécialisée dans des études et du conseil marketing en Afrique sub-saharienne et en Afrique du Nord.
Elle réalise des études permanentes et ad hoc pour le compte d'une clientèle essentiellement constituée de sociétés multinationales, de médias et broadcaster internationaux, de gouvernements et d'ONG mondiales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.