Souk n'Tlata : Le chantier du barrage bloqué    24 heures    Bouzeguène : La crèche communale affectée à l'association des handicapés    Aïn El Hammam : Flambée des prix sur les marchés    Barrage de Taksebt : Taux de remplissage de 64%    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    Financement non-conventionnel: 900 milliards de dinars mobilisés pour couvrir le déficit    L'Ansej réitère: Pas d'effacement des dettes mais un rééchelonnement    Conférence de Palerme: Ouyahia appelle à l'arrêt des interférences étrangères en Libye    Une provocation visant à créer les conditions d'un assaut «final» contre Ghaza    EN - Conférence de presse de Djamel Belmadi: «Etre plus réalistes face au Togo»    MC Oran: Encore du pain sur la planche pour Belatoui    USM Alger: Un point et des satisfactions    Skikda: Installation des nouveaux chefs de daïras    Kharchi Fouad, candidat du FLN au Sénat    El-Tarf: Les candidats FLN aux sénatoriales connus    Lutte contre l'immigration clandestine: 36 harraga dont une femme et un enfant devant le tribunal d'Aïn El-Turck    Bouira: Saisies de plus de 6.300 bouteilles de boissons alcoolisées    Relizane: Des espaces squattés par des commerçants, libérés    Dans un nouveau rapport: Le FMI prévoit un prochain ralentissement de la croissance en Algérie    14e journée de la Ligue 1 (match décalé): L'USMA tient en échec le MCO (0-0) et creuse l'écart    La dédollarisation commence à porter ses fruits en Russie    Italie : Rome maintient son projet de budget, rejeté par Bruxelles    2ème session du dialogue de haut niveau Algérie-UE : Détermination commune à approfondir les relations    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    Refus des visas par les consulats français en Algérie    Ouahab Aït-Menguellet, le P/APC de Tizi Ouzou, annonce sa candidature    Dans la littérature et l'Histoire    Conférence de Palerme pour la Libye: Un énième échec    Commission de discipline de la LNF: L'audience du président de la JS Kabylie, Mellal, reportée au 19 novembre    Ligue 1 Mobilis: La JSK se relance, le MCA à l'arrêt    ESCROQUERIE VIA INTERNET : Deux réseaux de faussaires neutralisés sur Oued Kniss    Remaniement ministériel en Tunisie : Youssef Chahed obtient la confiance du parlement    Trop de soutiens, on veut des candidats !    Sun Tzu au secours du Parti communiste    Le Premier ministère dénonce une «odieuse manipulation»    Les candidats du FLN et du RND choisis, HMS temporise    Début des grandes manœuvres avant Lomé    Comment faire sortir le Salon du Palais    Le «cœur blanc» de Salima Souakri    El Djedouel et le savant Cerbère du poète Seddik Souir    Il signe une 4e passe décisive à Man City : Mahrez sermonné par Fernandinho !    Accrochages, tirs de roquettes et raids aréiens : Ghaza est de nouveau en guerre    Cas de rougeole : Des enquêtes épidémiologiques menées    RDC : Fayulu candidat-surprise de l'opposition, tensions pré-électorales en vue    14 membres du PKK "neutralisés" par l'aviation turque    Ouyahia parle de "manipulation"    Exposition à Alger d'Arezki Larbi du 17 novembre au 1er décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Al Atlas TV, une télévision qui dérange avant même sa diffusion
Publié dans L'Expression le 23 - 03 - 2013

Avant même sa première diffusion expérimentale, la chaîne algérienne de droit étranger, Al Atlas TV fait couler beaucoup d'encre. Les sites spécialisés en télécom annoncent en grande pompe sa venue et indiquent qu'elle sera bientôt disponible sur Freebox TV, mais aussi sur numéricable et Free. Selon la page Facebook officiel de la chaîne, Al Atlas TV sera «bientôt sur Nile Sat, Hot Bird et d'autres satellites. Mais la page Facebook des télévisions algériennes, a annoncé surtout que le retard pris par le lancement de la télévision qui était prévue le 19 mars, était dû à l'indisponibilité en France de diffuseur qui peut offrir une diffusion de 4 mégas, alors que le diffuseur français propose seulement une diffusion maximale de 3 mégas. Mais est-ce là la vraie raison de ce retard? Selon certaines sources, Al Atlas TV qui bénéficie de moyens considérables par rapport aux autres télévisions envisage d'être visible sur toute la planète quelle que soit la position du satellite. Pour l'heure, seule la page Facebook de la chaîne alimente toutes les infos et les rumeurs. Et pourtant, un fait nouveau, le site Afrique intelligence s'est intéressé de plus près à la chaîne, indiquant qu'elle serait financée par l'homme d'affaires algérien installé à Londres, Hichem Bouallouche. Qu'en est-il réellement et pourquoi un site d'intelligence qui s'intéresse plus aux entreprises pétrolières et leur incidence sur la géopolitique nationale et maghrébine s'intéresse-t-il à une télévision off-shore. Quel que soit l'intérêt, Atlas TV paraît un gros poisson qui menace de bouffer les intérêts de la France et surtout du Maroc qui alimente souvent ce site africain de rumeur politique. L'information est également confirmée par le site startimes, par le biais d'un informateur irakien qui confirme aussi que Hichem Bouallouche est propriétaire légitime et unique de la chaîne Atlas. Alors rumeur ou manipulation? Toute cette affaire sur le lancement d'une chaîne de télévision nous rappelle les péripéties de Khalifa TV. Une chaîne qui avait contribué en 2003 à la chute de l'empire Khalifa. Les soucis du milliardaire algérien avaient, en effet, commencé quand il organisa, à Cannes, le lancement de sa chaîne de télévision KTV. Plusieurs stars de la télévision et du cinéma mondial et français (à leur tête le sulfureux Gérard Depardieu) avaient été conviées à cette soirée, provoquant une alerte générale au niveau de la Dgse (Direction générale de la sécurité extérieure). Moumen Khelifa, qui avait sponsorisé l'OM, était à l'époque soupçonné de blanchir l'argent de certains hauts dignitaires algériens. Une surveillance approfondie qui n'est pas actionnée contre les investisseurs qataris, mais contre tout milliardaire algérien qui veut créer son monde sur l'Hexagone. Alors le fait d'avoir son compte bancaire rempli signifie-t-il qu'on ne peut pas créer sa télévision en France ou en Europe? Quoi qu'il en soit, Al Atlas TV, se dit prête à son nouveau chalenge et tout le monde attend avec impatience son lancement pour juger sur pièce de cette importance qu'accorde les médias occidentaux à cette petite chaîne qui est née grande.
[email protected]

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.