Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La courbe de la criminalité en baisse
LA SÛRETE DE WILAYA D'ANNABA DRESSE SON BILAN ANNUEL
Publié dans L'Expression le 11 - 01 - 2016

Annaba retrouve peu à peu sa sérénité, sa stabilité, mais surtout sa réputation d'antan.
Comparativement aux années précédentes, l'exercice 2015 a enregistré une nette régression du taux de la criminalité pour la wilaya d'Annaba, devrions-nous retenir, lors d'un point de presse, animé par le chef de sûreté d'Annaba. Une rencontre autour de laquelle il a été fait un tour d'horizon des diverses activités sécuritaires, notamment celles accomplies par les services de la police judiciaire. Cette dernière, dont les différents services ont traité, durant l'exercice écoulé 5 372 affaires, sur un total de 6 693, liées majoritairement aux droits communs.
Comparativement à l'année 2014 où les mêmes services en avaient traité 5486 sur un total de 6861. Sur l'ensemble des affaires enregistrées durant 2015, 2664 affaires d'atteinte aux biens publics et 1943 atteintes aux personnes. S'agissant des crimes économiques, la brigade économique a traité 183 affaires. Quant aux attroupements il en a été enregistré 1199. Les mêmes services de la police judiciaire, relevant de la sûreté de la wilaya d'Annaba ont au cours du même exercice à savoir 2015, élucidé 32 affaires sur un total de 37, liées à la cybercriminalité.
Dans ce sens, selon les explications fournies par Yazid Boubekri, commissaire de la police judicaire, la lutte contre ce type de crime repose non seulement sur la compétence des éléments de cette brigade, mais aussi sur les moyens mis en place par la Dgsn.
«Il y a un service spécialisé dans la lutte contre la cybercriminalité au niveau de la Dgsn, et dans chaque sureté de daïra et de wilaya il a été créé un bureau pour prendre en charge les crimes du Net», a expliqué le commissaire de la PJ. S'agissant des crimes de sang, ils ont relativement diminué.
La brigade criminelle a élucidé sept crimes, sur les huit traités en 2015. «Seul le crime de Didouche Mourad est en cours d'enquête. Les enquêteurs sont en quête de plus de preuves à l'encontre des mis en cause dans ce crime», a expliqué notre interlocuteur. En ajoutant: «C'est le chiffre le plus bas de crimes commis à Annaba, depuis les cinq dernières années, puisque l'année 2014 a enregistré 11 crimes.» S'agissant du vol de véhicules, les éléments de la police judicaire ont traité 60 vols de voitures, contre 83 vols retenus pour le compte de l'année 2014. 19 véhicules ont été récupérés par les enquêteurs de la PJ. «Les sept autres véhicules ont fait l'objet d'un abus de confiance», a fait savoir l'interlocuteur.
Le trafic de drogue lui, demeure ce phénomène contre lequel la police judiciaire ne ménage aucun effort. 2015 a enregistré la saisie de 90 kg de kif, 16 500 comprimés hallucinogènes et 49 g de cocaïne. Il faut dire qu'en dépit des efforts déployés par les services de sécurité, il demeure néanmoins que ce trafic, avec son effet «yoyo», enregistre une légère hausse, comparativement à 2014, qui a retenu 65 kg.
Ainsi, les 592 affaires liées à ce trafic mortel ont impliqué pour 2015, 643 individus. Une autre hausse a été retenue par les
services de la police judicaire, celle des affaires impliquant les sujets mineurs. Au moment où l'exercice 2014 a enregistré 195 affaires, impliquant 235 mineurs, il a été traité en 2015, 204 affaires impliquant 282 mineurs dont 30 ont été placés en détention.
Sur ce volet, le commissaire de la PJ a fait savoir que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour l'application des amendements apportés au Code de procédure pénale, qui entrera en vigueur le 23 janvier en cours. Ces mesures se rapportent notamment à la protection des témoins et des victimes, entre autres amendements.
Outre la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, le service de la sécurité publique, lui aussi, a dressé un bilan plus ou moins inquiétant. Pendant que 2014 a enregistré 562 accidents, 2015 a été plus meurtrier avec 26 morts et 772 blessés pour un total de 607 accidents. Ces derniers provoqués dans la plupart des cas, par des personnes âgées entres 30 et 39 ans, avec leur excès de vitesse.
Ainsi les services de la voie ont retiré en 2015 quelque 4540 permis de conduire, soit moins de 1297 qu'en 2014. Néanmoins, il convient de retenir que le taux de la criminalité a relativement baissé, ce qui renseigne sur les efforts déployés par les services de sécurité de la wilaya d'Annaba. Une volonté de redorer le blason de la wilaya d'Annaba.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.