Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Les flammes de la passion    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Important lot saisi
VACHE FOLLE
Publié dans L'Expression le 15 - 12 - 2001

Suspectées de contenir des indices du prion de l'ESB, de grandes quantités de boîtes de corned-beef, produit au Danemark, viennent d'être retirées de la vente dans plusieurs villes de l'ouest du pays.
A Oran, Sidi Bel Abbes, Tissemsilt, les villes de la bande frontalière ainsi que Saïda, des boîtes de Luncheon Meat, un produit carné introduit frauduleusement du Danemark par certains tranbendistes, ont été saisies.
Même si on ne confirme pas la présence de prions de l'ESB dans les échantillons analysés, on soutient, du côté des services en charge du contrôle de la qualité et des prix, que cette mesure a été rendue nécessaire parce que le produit est fabriqué à partir de viandes produites au Danemark et qui font l'objet d'une interdiction d'exportation dans l'espace de l'Union européenne. Une Sarl implantée à Alger devait mettre sur le marché local des quantités de ce produit. Deux containers avaient été importés, mais le produit n'a pu être commercialisé, car, entre-temps, l'affaire de la vache folle avait éclaté en Europe, et des mesures d'interdiction ont été promulguées pour préserver la santé du consommateur algérien. Le Luncheon Meat a été alors réexporté vers son pays d'origine.
C'est ce moment que choisissent les trabendistes pour entrer en jeu et commencer à alimenter le marché local par de petites quantités introduites d'Espagne ou du Maroc. Pour dégager leurs responsabilités dans les risques que pourrait connaître le consommateur algérien, les responsables de la Sarl - qui devaient inonder le marché de ce produit présenté dans un emballage métallique attractif et proposé à un prix intéressant - adressent une correspondance au ministère du Commerce et aux différentes directions de contrôle de la qualité et des prix pour les informer que leur entreprise n'était, en aucune manière, responsable du Luncheon Meat vendu sur le marché algérien.
Les dernières saisies opérées, même si elles n'ont concerné que de petites quantités, ne doivent pas servir d'alibi pour crier à l'épidémie et à la catastrophe. «Certes, le produit est issu d'un pays frappé par la maladie, mais cela ne veut, en aucun cas, dire que la maladie a fait son entrée en Algérie», dira un contrôleur de la qualité et des prix en poste à la DCP d'Oran. Il précisera, en outre, que les mesures de saisie ont été effectuées tout simplement parce qu'il y a une interdiction qui frappe les produits carnés d'origine européenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.