Boukadoum en visite de travail en Libye    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    Les postiers non satisfaits    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    6 ans de prison pour deux anciens DG    20 ans d'impunité    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Beyrouth, la perle qui dépérit    3 décès et 156 nouveaux cas    La Juventus récolte déjà les fruits du projet de Super Ligue    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Les travailleurs de l'éducation à Oran se révoltent    "Il faut un quinquennat pour vacciner 20 millions d'Algériens"    DANS LE CONTEXTE DU MOUVEMENT DU 22 FEVRIER 2019    Un récit au goût d'inachevé    Naima Ababsa: une digne représentante de la chanson algérienne dans la diversité de ses genres    Transport en commun : Désordre à la station de bus de Rouiba    Arbitrage : nettoyez les écuries d'Augias !    Ghazaouet: Les eaux pluviales provoquent des éboulements    El-Bayadh: Le barrage de Brezina atteint son plus bas niveau    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Zones d'ombre et genèse commune    Grève annoncée des corps communs: Le ministère de l'Education tente de désamorcer la crise    USM Bel-Abbès: C'est la mort à petit feu !    USM Annaba: 25 millions de dinars dans les caisses    Christopher Ross: La décision de Trump sur le Sahara Occidental «irréfléchie» et «dangereuse»    Profession: Auto-serveur    Mascara: «Saliha», hommage au médecin maquisarde    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Intolérable gaspillage!    Conclave des opérateurs de l'Ouest    Le sempiternel casse-tête du transport    L'heure du bilan n'a pas encore sonné    La soirée parfaite de Messi    Bréves Omnisports    Salah Mouhoub réélu    Bachar al Assad grand favori    Le buste d'Audin fait polémique    «J'ai enseigné tamazight, clandestinement»    Les enfants des zones d'ombre invités    DGSN : installation de nouveaux chefs de Sûreté de wilayas    Législatives du 12 juin: dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature, jeudi à minuit    «Les législatives sont un objectif stratégique»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tliba et 2 autres entendus hier
LA REUNION DE LA COMMISSION DE DISCIPLINE DU FLN SE POURSUIVRA PENDANT TROIS JOURS
Publié dans L'Expression le 28 - 02 - 2018

«Bien que la commission doive être autonome et souveraine dans ses décisions, le dernier mot revient au secrétaire général du parti.»
Les 17 membres de la commission de discipline du FLN siègent depuis hier au siège du parti à Hydra(Alger). La réunion se déroulera durant trois jours, le temps d'étudier tous les dossiers présentés par le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbès. Six à sept cas seront examinés par la commission présidée par Amar Louazani. Il s'agit du député de Annaba, Baha Eddine Tliba, et d'autres députés, membres du comité central, et mouhafedhs à l'image de ceux de Relizane et de Djelfa. Le député de Tébessa, Mohamed Djemaï l'a échappé belle, puisqu'il ne sera pas traduit devant cette fameuse commission. Durant la séance d'hier, trois dossiers ont été examinés. «Il s'agit en l'occurrence du cas du député de l'émigration, Nourdine Belmeddah, Bouazza Mohamed, membre du comité central et Baha Eddine Tliba, sans lequel la commission de discipline ne serait jamais réactivée», a-t-on relevé. Présent hier à la réunion, Tliba a été entendu par la commission. Ce dernier se serait défendu devant les membres de ladite commission. «Bien que la commission soit autonome et souveraine dans ses décisions, le dernier mot revient au secrétaire général du parti», indique un membre du bureau politique du parti. Le patron du FLN dispose du droit de veto, il peut grâcier le mis en cause comme il peut avaliser la sentence proposée par la commission, explique-t-on. Les délibérations, notamment les sanctions encourues par les concernés ne tomberont qu' «à partir de samedi prochain», note-t-on encore. Tombés en disgrâce, l' ancien vice- président de l' APN, Tliba, et Djemaï, risquent d'être complètement bannis du parti, comme Abdelaziz Belkhadem, ex-secrétaire général du parti. En tout cas, les dossiers liés aux cas indiqués ont déjà atterri sur le bureau de la commission de discipline. Des déclarations hostiles à la direction actuelle sont, entre autres, les griefs retenus contre Djemaï. Quant à Tliba, son initiative avait suscité une vive réaction de la part de la direction du FLN, à tel point que Ould Abbès avait estimé qu' «il y avait des arrière-pensées derrière cette initiative par laquelle on a voulu rééditer le scénario de 2004». Suite à l'appel à la création d'une coordination nationale pour un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika, dont faisaient partie plusieurs anciens Premiers ministres et ex-ministres, le SG avait installé la commission de discipline le 6 février dernier. Certains mis en cause, à l'image de Tliba, sont soupçonnés d'avoir monnayé leurs postes de députés au FLN. Ils soufflaient le chaud et le froid au parti majoritaire au Parlement, sous l'ère de Amar Saâdani et de Belkhadem, avant qu'ils ne soient discrédités. Par ailleurs, à moins d'un mois de la réunion du comité central du parti, prévue le 19 mars, Djamel Ould Abbès poursuit ses rencontres régionales. Intronisé à la tête du parti le 22 octobre 2016, en remplacement de Amar Saâdani, Ould Abbès a annoncé récemment que l'ordre du jour de la session du comité central, prévue pour le 19 mars prochain, sera réduit à deux points seulement: lecture et adoption du bilan moral et financier.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.