Le déficit national de pluviométrie compris entre 20 et 30% sur les 3 dernières années    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Accidents: 11 morts et 738 blessés depuis le début du Ramadhan    Super Ligue : Florentino Perez s'explique    Les Kabyles dès aujourd'hui au Cameroun    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    Garcia encense (encore) Slimani    La BADR vulgarise ses produits    Les ménages à rude épreuve    Des brigades de l'APC et du commerce sur le qui-vive    La valorisation économique au menu    C'est l'escalade !    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    L'AG élective «bis» de la FABB le 24 avril    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    Boukadoum en visite de travail en Libye    Des dossiers lourds en voie de finalisation    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Retard dans le versement des salaires «La dignité de l'enseignant est une ligne rouge»    Poulet kedjenou    Le parcours du combattant des candidats indépendants    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    Le Musée des beaux-arts d'Alger restaure des œuvres de Rodin    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    6 ans de prison pour deux anciens DG    3 décès et 156 nouveaux cas    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    Les exigences de la CNCC    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Naima Ababsa: une digne représentante de la chanson algérienne dans la diversité de ses genres    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Christopher Ross: La décision de Trump sur le Sahara Occidental «irréfléchie» et «dangereuse»    Profession: Auto-serveur    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Les autorités annoncent de nouvelles mesures sanitaires    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Intolérable gaspillage!    Conclave des opérateurs de l'Ouest    L'heure du bilan n'a pas encore sonné    Le buste d'Audin fait polémique    «J'ai enseigné tamazight, clandestinement»    Les enfants des zones d'ombre invités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire Tliba: le FLN passe à l'acte
LA COMMISSION DE DISCIPLINE A TENU SA PREMIÈRE RENCONTRE AVANT-HIER
Publié dans L'Expression le 22 - 02 - 2018

Il est attendu que les dossiers de Tliba, de Djemaï et d'autres mouhafedhs soient examinés à cette occasion.
La commission de discipline du FLN s'est réunie pour la première fois avant-hier. Les membres de ladite commission, présidée par Amar Louazani, ont notamment débattu du règlement intérieur. Ils ont convenu de se réunir la semaine prochaine, soit le 24 du mois en cours. Il est attendu que la commission de discipline examinera les dossiers de Tliba et de Djemaï avant la fin du mois en cours. C'est le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbès en personne, qui est censé ficeler les dossiers et les présenter à la commission, laquelle devrait les examiner et trancher leur cas. Les dossiers liés au cas du député de Tébessa et homme d'affaires, Mohamed Djemaï et ancien chef du groupe parlementaire du FLN et son pair, Baha Eddine Tliba n'ont pas encore atterri sur le bureau de la commission de discipline. Des déclarations hostiles à la direction actuelle sont entre autres griefs retenus contre Djemaï. Quant à Tliba, son initiative avait suscité une vive réaction de la part de la direction du FLN, à tel point que Ould Abbès avait estimé qu'il y avait des arrière-pensées derrière cette initiative par laquelle on a voulu rééditer le scénario de 2004». Suite à l'appel à la création d'une coordination nationale pour un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika, dont faisaient partie plusieurs anciens Premier ministres et ex-ministres, le SG avait installé le 6 février dernier la commission de discipline. Depuis la réaction médiatique musclée contre la sortie publique de Tliba faite, pour rappel, au lendemain de l'interdiction de parler du 5e mandat, et le vieux parti et Tliba sont entrés dans un silence assourdissant. Après «la tempête Tliba», c'est le retour au calme alors que la classe politique et l'opinion publique semblent suspendues à l'évolution de cette affaire. Cependant, le suspense est appelé à perdurer. Par ailleurs, le secrétaire général du FLN poursuivra son périple, en se rendant à Chelghoum Laïd(Mila) pour présider une autre rencontre régionale regroupant les membres du comité central, les mouhafedhs et l'ensemble des présidents des APC et APW ainsi que les élus de six wilayas (Mila, Jijel, Batna, Sétif, Constantine, M'sila, Bordj Bou Arréridj et Khenchela). Le secrétaire général s'est rendu à différentes wilayas pour rendre hommage aux chouhada de la guerre de Libération nationale. Pour rappel, Ould Abbès avait déjà instruit les responsables de ses structures locales de dresser le bilan des réalisation dans différents secteurs, des quatre mandats du chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika, soit durant ses 18 ans de règne. Il était même prévu de réaliser un documentaire sur ses réalisations, dans le cadre de sa feuille de route pour la présidentielle 2019. Pour de nombreux observateurs, lancée dans la précipitation, l'initiative de Tliba et de ses «parrains», a été stoppée dans la mesure où elle pourrait décrédibiliser l'élection présidentielle. A moins d'un mois de la réunion du comité central du parti, prévue le 19 mars, Djamel Ould Abbès ne compte pas rester les bras croisés. Il entend poursuivre ses rencontres régionales et se rendre dans plusieurs wilayas pour rendre hommage aux familles de chouhada, en coordination avec le ministère des Moudjahidine et l'Organisation nationale des moudjahidine. Cela s'inscrit dans la continuité de la politique de Réconciliation nationale prônée par le président de la République.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.