Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Non, vous n'êtes pas un bon Ministre !    L'influence US démonétisée par les tweets imbéciles de Trump    Sa gestion confiée à l'EPIC Ermeso: La mise en service du parking à étages de M'dina Djdida tarde à venir    Skikda: Grève au marché de gros de Salah Bouchaour    Salon de l'automobile: Des voitures hors de portée à des prix «remisés»    Sovac: Des offres inédites pour le Salon AUTOWEST    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (1ère partie)    Football - Mercato hivernal: Absence de joueurs talentueux et clubs surendettés    NA Hussein Dey: Le Nasria dès aujourd'hui en Zambie    Division nationale amateur - Ouest: Une étape favorable aux poursuivants    El Tarf: Deux corps repêchés    Soins médicaux en France: Une «autorisation préalable» de la CNAS est nécessaire    Les habitants de Brédéah enfin soulagés: Près de 7 milliards pour une école primaire    Communion    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Le secrétaire d'Etat français auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères: Béatification des 19 religieux chrétiens à Oran, «une réponse aux messages de haine»    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    Tizi-Ouzou : La recherche des harraga disparus au large de Tigzirt se poursuit    Urbanisme : Elaboration en cours d'un nouveau code unifié et homogène    Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    La viande saisie achetée par un jeune "inconnu"    L'Algérie incapable d'abriter une compétition majeure    Le marché, couvert à 53% de ses besoins    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    Le prix Mohia d'or institutionnalisé    L'instance de coordination s'est réunie hier au siège du RND: Alliance pour… la stabilité    «Al Capone le faussaire», dans les filets de la police de sougueur    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public, présenté à Alger    Une programmation qui a tenu toutes ses promesses    Déclaration de patrimoine: 54 000 élus et 6000 hauts fonctionnaires concernés    CHLEF: Journée de sensibilisation sur «El Harga»    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Boca débouté    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Ah'chem chouia !    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Divergences au sommet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand l'art fusionne avec la beauté
LE FESTIVAL RACONTE-ARTS DEBUTE AUJOURD'HUI A TIFERDOUD (TIZI OUZOU)
Publié dans L'Expression le 19 - 07 - 2018


L'artiste Denis Martinez, le maître de cérémonie
Un riche programme a été mis sur pied durant les jours et les nuits à Tiferdoud. Du théâtre, du cinéma, du conte pour enfant, des conférences...
C'est aujourd'hui, jeudi 19 juillet, que le festival Raconte-Arts débute au village Tiferdoud dans la daïra d'Iferhounen sur les cimes du Djurdjura. Cette 15e édition qui s'étalera jusqu'à vendredi 27 du même mois aura cette spécificité de se tenir dans le village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou. Ses habitants qui ont décroché le prix Rabah Aïssat décerné par l'APW ont donc relevé le défi d'organiser le festival. En plus du programme très riche, ce qui attire l'attention dans cette organisation, c'est la participation totale des villageois qui hébergeront les 420 participants qui viendront de toute l'Algérie et de plusieurs pays du monde. C'est une organisation profondément basée sur la Djemaâ de l'ancienne Kabylie comme dirait Hacène Metref, coordinateur d'organisation lors de la conférence de presse animée à l'espace Ferhat Oumalou de Radio Tizi Ouzou hier.
En fait, ce festival, de l'avis des porte-paroles des organisateurs, Hacène Metref, Mbarek Menad et Sadali Salem qui représente aussi le comité du village Tiferdoud a su libérer les énergies qui existent dans les villages. Ce qui fera dire à Sadali Salem que cette édition sera spéciale car il y aura fusion entre l'art et la beauté du village le plus propre de Tizi Ouzou. Pour réussir l'organisation, le travail de préparation a commencé le mois d'octobre de l'année dernière, précise-t-il tout en mentionnant l'adhésion totale des villageois qui vont nourrir et héberger les participants. Ces derniers viendront de plusieurs régions d'Algérie, de Tunisie, du Maroc, Congo, mais aussi de France, Espagne, Portugal, Italie et Russie.
Un riche programme a été mis sur pied durant les jours et les nuits à Tiferdoud. Du théâtre, du cinéma, du conte pour enfant, des conférences, des expositions, des balades animées, une animation en toutes couleurs. Cette 15e édition présentera aussi des activités novatrices à l'instar du carnaval Ayred. Initialement organisé depuis la nuit des temps à Tlemcen, les organisateurs, affirme Metref, l'ont intégré car c'est une pratique berbère. C'est quasiment l'animation non-stop car le village Tiferdoud sera traversé par des expositions sur deux kilomètres. Chose pour laquelle, les organisateurs ont insisté sur la nécessité pour les visiteurs de garer leurs véhicules au niveau du parking aménagé pour la circonstance à l'entrée du village. Un riche programme sur lequel nous reviendrons. Par ailleurs, les organisateurs n'ignorent pas le côté touristique de l'événement. Le tourisme vert, le tourisme culturel seront ainsi à l'honneur. Le village Tiferdoud sera, l'espace de quelques jours, une destination touristique par excellence. D'ailleurs, précise le représentant du village, «Tiferdoud commence à revivre depuis qu'elle a gagné le Prix du village le plus propre». Des visiteurs viennent de toutes les régions d'Algérie et les émigrés reviennent souvent. Ce regain d'intérêt pour le village a amené les habitants a restaurer leurs anciennes maisons et des commerces rouvrent après une période où Tiferdoud a failli devenir un village fantôme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.