Azzedine Mihoubi nouveau SG du RND    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Un pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Un accueil triomphal aux champions d'Afrique    Savoir goûter à la vie    Equipe nationale: Une progression remarquable    Un mort et deux blessés sur le 4ème périphérique    Bouira: 49,99% le taux de réussite au baccalauréat    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Le festival de la chanson oranaise revient    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Initiative du Forum de la Société civile : Un panel pour piloter un dialogue national    Coïncidant avec la finale de la CAN : Les marches populaires dans une ambiance de stade    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    CAN-2019: En fête, l'Algérie championne d'Afrique 29 ans après    Distinction : L'Algérien Bennacer élu meilleur joueur du tournoi    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Alger: 90 établissements hôteliers réceptionnés au cours des 3 prochaines années    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    Hadj Ghermoul libéré    Quatre narcotrafiquants arrétés    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    L'onction qui trahit la manœuvre ?    Pas de représentant algérien à la CAF    Arrestation des voleurs de portables en série    Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    Téhéran évoque des "accusations délirantes"    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    sortir ...sortir ...sortir ...    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Un navet en salade    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FLN en quête d'un large consensus
SOUTIEN AU PRESIDENT POUR UN NOUVEAU MANDAT
Publié dans L'Expression le 29 - 07 - 2018

Le SG du FLN assure que son parti va soutenir toute décision émanant du président de la République
«Le secrétaire général, Djamel Ould Abbès, a fixé tout un agenda de rencontres durant cette semaine avec des responsables des partis politiques», a affirmé Fouad Sebouta, membre du bureau politique.
Il veut faire adhérer le maximum de partis et d'associations. Le parti majoritaire relance ses contacts pour renforcer le consensus autour de la candidature du président Bouteflika. «Le secrétaire général, Djamel Ould Abbes a fixé tout un agenda de rencontres durant cette semaine avec des responsables des partis politiques», a affirmé Fouad Sebouta, membre du bureau politique. Contacté par nos soins, ce chargé de l'information a indiqué que le parti recevra aujourd'hui les responsables du mouvement El Binaa pour parler de l'initiative de consensus autour de la candidature du président Bouteflika à la présidentielle de 2019. Mardi, c'est au tour du président du parti El Karama de se rendre au siège du FLN pour parler de son adhésion à cette démarche. Idem pour le secrétaire général de l'Alliance nationale républicaine, Belkacem Sahli, qui sera reçu mercredi par le patron du FLN. Le parti majoritaire ne perd pas son temps. En attendant la décision du chef de l'Etat, il balise le terrain pour garantir un large consensus. «Entre les partis politiques et les associations, nous comptons une trentaine d'adhésions», a avancé le responsable de l'information. Malgré l'adhésion des grands partis alliés et de la Centrale syndicale, le FLN cherche à brasser large en associant le maximum de formations politiques et des organisations de masse. La Ligue nationale des étudiants algériens a également appuyé cette démarche. Le FLN, qui fait la promotion de son projet, a d'ailleurs émis des réserves sur l'initiative du MSP, en précisant dès le départ que le soutien au président est l'une des conditions indispensables pour tout consensus. Le FLN veut jouer un rôle incontournable dans la prochaine échéance électorale. Devant son allié du RND qui essaye de rattraper le retard en faisant du soutien à la candidature de Bouteflika son cheval de bataille, le FLN redouble d'efforts. Son secrétaire général ne rate aucune occasion pour relancer ses appels incessants à la poursuite du processus de développement du pays. Tenant compte de la conjoncture actuelle marquée par les défis qui guettent l'Algérie sur les plans économique et sécuritaire, l'ancien ministre de la Solidarité nationale assure que la candidature du président Bouteflika est une nécessité pour continuer le processus de développement. Le FLN n'a rien laissé au hasard. Afin de contrecarrer toute action ou campagne visant cette démarche, l'ex-parti unique fait un gros plan sur les réalisations concrétisées depuis l'arrivée du président Bouteflika en 1999 jusqu'à nos jours. Une commission au sein de la direction du parti a été chargée de retracer l'ensemble des projets réalisés dans les différents secteurs. A l'instar de certains partis, il lance l'opération de renouvellement des structures du parti au niveau de la base pour mobiliser ses troupes.«L'opération de restructuration des instances du parti vise à élargir la base militante et à se préparer pour la prochaine présidentielle», a avoué le secrétaire général, Djamel Ould Abbès, lors d'une rencontre qu'il a tenue avec les élus et les responsables du parti dernièrement. Le patron du parti a chargé ses cadres d'organiser des rencontres avec les militants, affichant sa disposition à animer des meetings. Ce dernier a d'ailleurs sacrifié son congé pour se consacrer à la campagne présidentielle. «Le congé c'est après la présidentielle», a-t-il soutenu. Ould Abbès assure que son parti va soutenir toute décision émanant du président de la République.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.