LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Toni Kroos critique Özil
ALLEMAGNE
Publié dans L'Expression le 18 - 08 - 2018


Le milieu de terrain de l'Allemagne Toni Kroos a estimé que la façon dont Mesut Özil a quitté la Mannschaft, se disant victime de racisme, n'était pas «correcte». «Mesut a servi l'équipe nationale pendant longtemps et méritait une meilleure sortie, a déclaré Kroos au journal Bild. J'ai joué avec Mesut pendant de nombreuses années et je sais que c'est un mec bien. Mais la façon dont il est parti n'était pas correcte». «Une partie de ses déclarations étaient fondées, mais elles ont malheureusement été éclipsées par une partie importante de bêtises, a ajouté le joueur du Real Madrid. Je pense qu'il sait que le racisme n'existe pas au sein de l'équipe nationale et de la fédération. Au contraire, nous tenons beaucoup à la diversité et l'intégration. Mesut en est un bon exemple». Mesut Özil, 29 ans, a essuyé des critiques très véhémentes avant et après l'élimination humiliante de l'Allemagne du Mondial en Russie. Il lui a été reproché de manquer de patriotisme en raison d'une photo prise lors d'une rencontre à Londres avec le président turc Recep Tayyip Erdogan en mai. Excédé, Özil a fini par quitter la Mannschaft fin juillet en accusant le patron de la Fédération, Reinhart Grindel, de le considérer comme Allemand uniquement «quand nous gagnons» mais comme «un immigré quand nous perdons».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.