Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Chay : "La JSK a toujours fait preuve de solidarité dans les moments difficiles"    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La maison RND se déchire
MELLAH SOUTIENT SEDDIK ET DEMANDE LE DEPART DE OUYAHIA
Publié dans L'Expression le 10 - 04 - 2019


Belkacem Mellah
Mellah ne s'est pas contenté de montrer son ralliement au côté de Chiheb Seddik, il a clairement traité le SG du RND d'ingrat.
Rien ne va plus au sein de la maison RND. Après la décision du bureau national du parti, portant sur la fin de ses fonctions en tant que porte-parole, survenue lundi dernier, Seddik Chiheb n'a pas tardé à répondre «je ne reconnais pas les décisions prises par une personne rejetée par le peuple» rétorque-t-il. Il faut dire, que «l'homme des situations difficiles», s'est vu dépassé par les évènements, lorsque le porte-parole du parti, avait décidé de critiquer la position du RND et son soutien à la candidature de Bouteflika pour un 5e mandat, la qualifiant «d'erreur», avant d'appeler carrément dimanche passé, au départ «immédiat» de Ouyahia de la tête du parti. C est précisément, ce qui a attisé l'ire du SG du RND, qui, sans sommation, a lancé ses représailles contre le porte-parole du parti, pour lui faire payer ce crime de lèse-majesté. Or, ce mardi, l'un des adversaires farouches de Ouyahia, en l'occurrence, Belkacem Mellah, est intervenu pour pendre la défense de Seddik Chiheb, «Le problème entre Ouyahia et Chiheb ne nous concerne pas. S'il était réellement dans les habits d'un vrai SG du parti, il n'aurait pas dû mettre à l'écart Chiheb. Il aurait dû se remémorer que c'est grâce à Chiheb, en 2013 qu'il a figuré dans le conseil national du parti» a déclaré Mellah à TSA.
Dans cet élan, Mellah ne s'est pas contenté de montrer son ralliement au côté de Chiheb Seddik, il a clairement traité le SG du RND d'ingrat, «Ouyahia est un ingrat, il ne se rappelle jamais de l'aide que les gens lui ont apportée. Il met à l'écart toute personne qui prononce un mot contre lui.»
Par ailleurs, Belkacem Mellah, appuie la position de Seddik Chiheb et estime qu'il est temps pour le SG de se retirer: «On veut la démission de Ouyahia et de son bureau Nous ne sommes ni putschistes ni des redresseurs. Nous sommes une instance qui revendique la tenue d'un congrès extraordinaire et la démission de Ouyahia et de son bureau national.» Ceci étant, l'action de Mellah ne s'inscrit pas uniquement dans le soutien à Seddik Chiheb. Assurant une omniprésence sur les débats télévisés, Mellah semble être entré dans une campagne anti-Ouyahia. Une position qui s'est largement consolidée à travers ses déclarations contre les positions du RND.Il faut dire, que la rivalité entre les deux hommes, ne date pas d'aujourd'hui. Du fait que Mellah avait en 2016 fait montre de son ambition de se hisser à la tête du parti, en se présentant comme candidat, au poste de secrétaire général du RND, contre Ouyahia. Mieux encore, Mellah n'a eu aucune difficulté à annoncer et ce depuis le début du Hirak, sa détermination à mener une guerre pour renverser Ouyahia et assurer que son action est soutenue par plus de 3000 militants du RND.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.